L’atelier « langue des signes bébés » joint le geste à la parole



Publié le 13 mars 2018 à 10:48

Art de vivre

Développée il y a 40 ans aux Etats-Unis mais arrivée dans l’hexagone seulement en 2006, la communication gestuelle associée à la parole s’étend de plus en plus dans les ateliers de développement pour nourrissons.


« Les chercheurs ont remarqué que les enfants entendants de parents sourds communiquent plus tôt que ceux nés de parents entendants. » C’est sur ce postulat de départ que Noémi, psychologue de formation et spécialisée dans la communication de l’enfant a décidé d’animer des ateliers de langue des signes bébés. Ayant découvert les bienfaits de l’utilisation de la communication gestuelle dans d’autres cadres comme celui du mutisme sélectif, la langue des signes est un outil supplémentaire mis à la disposition de l’enfant. Pour les ateliers bébé, le geste est obligatoirement associé à la parole : «  le mot principal est surligné mais on ne signe jamais sans parler. C’est un outil et non une méthode, un accompagnement dans l’apprentissage de la communication et non une sur-stimulation de l’enfant.  » Formatrice dans les structures en lien avec la petite enfance qui développent de plus en plus cette pratique (crèches, maisons d’assistantes maternelles...), elle intervient également en atelier avec parents et enfants.

Ce lundi matin, l’atelier de trois quart d’heure est basé sur le thème de la nourriture. Dès la comptine de départ entonnée et signée en même temps, les regards des bébés sont vissés sur les mains des adultes. Carole a découvert la crèche via internet, elle est maman de Paul, 7 mois :« il y a plusieurs ateliers par âge au sein de l’établissement. Nous avons commencé par la musique puis avons découvert celui de la langue des signes bébés. Le principe de communiquer avec son enfant avant qu’il ne parle est très intéressant ! On est à même de comprendre ses besoins avant qu’il ne soit capable de les formuler.  » L’appareil phonatoire n’étant mature qu’à partir de 18 mois, les capacités motrices peuvent permettre pour certains enfants une communication avec les mains dès 9 mois quand les signes sont présentés à 7. Après la comptine, outil principal, on se remémore les signes appris à l’atelier précédent, puis c’est sous forme de minis jeux que les quinze nouveaux sont découverts. Les principaux se retiennent grâce à des moyens mnémotechniques que l’animatrice dévoilent aux parents et les bouches bées des petits encouragent à les réitérer lors de moments privilégiés à la maison (bains, repas, sorties...).

Stimulation en douceur de la mémoire et de la motricité, frustration diminuée, estime de soi rehaussée car compris et surtout relation parent-enfant enrichie sont les maîtres mots bienveillants de l’atelier. Cinq au total sont ainsi proposés : la journée de l’enfant, la toilette, le repas, les émotions, les animaux et les personnes. Les parents rentrent alors chez eux avec un outil supplémentaire pour aider et comprendre leur bébé. Johana, maman de Léonie, 5 mois et demi, est parfois démunie devant ses pleurs ou une colère : « on peut faire anticiper certaines choses : j’utilise la communication gestuelle liée à la parole pour la préparer aux lieux que l’on va visiter et qu’elle ne connaît pas, par exemple. C’est un support aussi dans mon métier et même s’ils étaient dubitatifs au début, toute la famille s’investit et prend part à son développement ! ».

Noémi se souvient d’un des retours les plus probants de l’atelier qu’elle a mise en place : «  un petit n’arrêtait pas de pleurer, les parents avaient changé la couche, lui avait donné à manger et ils ne comprenaient pas pourquoi la crise de larmes ne s’arrêtait pas. Il a fini par leur signer "avoir mal" et effectivement, il s’était blessé sans qu’ils ne l’aient remarqué !  ». Le retour à une communication de partage entre parents et enfants est de mise à l’ère des écrans-rois, et c’est tout naturellement que le dialogue s’instaure quand on lui tend la main.

Informations pratiques :
Atelier « signer avec bébé » par Noémi Benhamou
Crèche « We love little »
Formatrice label « éveil et signes »
www.psychologue-enfance-parentalite.fr
lien facebook : https://www.facebook.com/NoemiBenhamouPsy/?fref=mentions&pnref=story


Sabine Taverdet


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Bénévoles, sans eux le BGF n’existerait

| le 20 mai 2018
Pour sa quatrième édition, le Bordeaux Geek Festival peut une nouvelle fois compter sur l’association Mandora et ses 300 bénévoles. Toujours indispensables, ils ne sont toutefois que très peu mis en (...)

Le handicap ne devrait pas en être un

24 mai 16:02

Fargues-Saint-Hilaire vous attend ce dimanche au vide grenier organisé en faveur des enfants atteints de troubles du spectre de l’autisme.

24 mars 08:26

Bordeaux Gazette vous donne Rendez-vous au Parc Bourran

12 janvier 12:26

Joël Solari nous présente le Guide 2017-2018 des personnes en situation de handicap …

24 novembre 2017 11:56

Balade sonore en aveugle

27 septembre 2017 15:49
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
Dernières Annonces
Bal trad
localisation de l'annonce Talence Concert et Spectacle
Lire +
Vélo enfant
localisation de l'annonce Villenave d'Ornon Jeux et Jouets
Lire +
Blender chauffant
localisation de l'annonce Villenave d'Ornon Electroménager
Lire +
Vélo enfant
localisation de l'annonce Villenave d'Ornon Sport
Lire +
BOOBOO'ZZZ ALL STARS & FRIENDS « REGGAE BASH LIVE 2 »
localisation de l'annonce Cenon Autres
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement