Jean-Luc Petitrenaud au marché des Capucins à Bordeaux



Publié le 29 mai 2016 à 00:06

Eco-Actu

C’est dans le cadre de la Fête Internationale des Marchés que Jean-Luc Petirenaud est venu rendre visite à ce marché historique de la vie bordelaise qu’est le marché des Capucins.


De la Hongrie à la Chine en passant par les Etats-Unis, de nombreux pays ont participé à cette grande fête des Marchés. En 2016, Londres, Chicago, Hong-Kong, Barcelone, Bordeaux, Dublin, Berlin, New-York, Budapest, Venise, Madrid… sont au rendez-vous des grandes métropoles ! Cette Fête commencée le 13 mai s’achève le 29 et le marché des Capucins a mis a profit cette fête pour mettre un coup de projecteur le week-end précédent sur les produits basques et suite à cette fête Lionel Level, le responsable d’exploitation du marché des Capucins compte bien mettre en place des animations culinaires pendant la Coupe d’Europe des Nations en lien avec les pays venant jouer à Bordeaux. Le marché ce n’est pas seulement un lieu ou on achète, c’est un lieu de rencontre avec des hommes et des femmes qui font professions de nourrir une population avec des produits locaux de préférence labellisés voire clairement identifiés et capable de prodiguer des conseils. Des professionnels connaissant le produit capable de vous en parler et c’est ce contact que Jean-Luc Petitrenaud est venu chercher aux « Capus » pour mettre mettre le focus sur tous ces producteurs qui viennent, de pas si loin que ça pour vendre des produits de saison au marché.

Les petites étiquettes « J’aime mon marché »

A l’opposé de ce qui ce passe dans les grandes surfaces ou l’on connait mal les produits proposés et ou seul quelques personnes sont capable de parler d’un produit qu’elles connaissent mais il bien difficile de tout connaître. Le marché des « Capus » c’est aussi un endroit ou on s’installe, ou on peut boire un coup à un des différents comptoirs du lieu, on y discute et pas forcément que de la pluie et du beau temps, c’est le ventre comme le dit Christophe Dabitch dans son livre sur les Capucins. Tous les étals du marché ont présenté pendant cette quinzaine des petites affichettes avec l’inscription « J’aime mon marché ». Tous ces produits qui arrivent de la proximité ou du Lot et Garonne pour beaucoup de fruits et légumes ont un bilan carbone positif protégeant le devenir de la planète et se jouent d’éventuelles pénuries d’essence. Ce qui fait la richesse des marchés au niveau local c’est qu’ils mettent en avant des valeurs communes, comme la lutte contre le gaspillage alimentaire et le manger local. C’est une démarche qui est de plus en plus prise en compte par les consommateurs qui commencent à s’intéresser au contenu de leur assiette et qui n’ont pas spécialement envie de se nourrir aux pesticides.

Une charmante hôtesse remet un cabas après avoir récupéré le coupon gagnant

Cette matinée d’animation avait été soigneusement organisée avec des animateurs qui se promenaient dans la foule pour poser des questions aux présentes et présents afin de leur faire gagner un sac de jute frappé de « J’aime mon marché » et le nom du marché sur l’autre face. Pour Lionel Level cette démarche avait pour but de bien faire comprendre aux gens que très prochainement il en sera fini du plastique et que chacun devra avoir son cabas pour faire ses courses, les fainéants iront dans les drives acheter des produits qu’ils n’auront aperçu que sur internet et dieu sait ce qu’on leur mettra dans le panier. Chaque personne ayant répondu correctement à la question posée se voyait remettre un coupon gagnant de couleur verte qu’il allait échanger avec un cabas en lin portant l’inscription « J’aime mon marché ». Il y avait aussi ces badges de différentes grosseurs avec l’inscription d’actualité, Jean-Luc Petitrenaud en avait un épinglé à sa veste et chacun pouvait en prendre car ils étaient en libre service. Dans les murs du marché des Capucins les animateurs se sont aperçus qu’il y avait de nombreux étrangers sur le marché ce qui corrobore les observations faites en centre ville et en d’autres lieux prouvant ainsi que Bordeaux reçoit de nombreux visiteurs étrangers.


Bernard Lamarque


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Les collèges de Gironde s’engagent (...)

| le 18 février 2017
Depuis le 1er septembre 2016, les établissements de restauration collective gérés par les collectivités ont l’obligation de mettre en place une démarche de lutte contre le gaspillage (...)

Bordeaux, la ville du goût et même du bon goût

1er octobre 2016 14:19

Marché à la Ferme au Château Champion à Saint Emilion

9 août 2016 15:51

Le football gourmand des Capucins

2 juillet 2016 07:03

Une nouvelle saison pour les Marchés des Producteurs de Pays !

11 mai 2016 09:13

Le Noël de Pey-Berland jusqu’au 20 décembre

12 décembre 2015 09:14
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
Dernières Annonces
Urgent Recherche appartement T3
localisation de l'annonce Bordeaux Location
Lire +
Réunion de présentation
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
cherche Java
localisation de l'annonce Saint-Médard-en-Jalles Animaux
Lire +
Bordeaux Photographie
localisation de l'annonce Bordeaux Décoration
Lire +
Un village LEGO® à Bordeaux Lac
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement