FC Girondins de Bordeaux

Fin de série pour les Girondins face à Monaco

Sur une superbe dynamique depuis près d’un mois, les Girondins de Bordeaux se rendaient sur la pelouse du leader monégasque à l’occasion de la 29e journée de championnat. Au terme d’une rencontre serrée, les Bordelais s’inclinent non sans regret sur le score de 2-1.

Après le bon point pris contre Lyon la semaine passée, les Girondins de Jocelyn Gourvennec affrontaient l’AS Monaco, le tout quelques jours après le changement de présidence à la tête du FCGB : Jean-Louis Triaud cédant sa place après plus de vingt ans de gouvernance à l’inconnu du grand public Stéphane Martin, ayant fait carrière dans le secteur bancaire et employé chez Banco Santander à Madrid jusqu’à aujourd’hui. Bordelais et supporteur des Girondins, sa présidence intervient plusieurs mois après son entrée au conseil d’administration du club. Jean-Louis Triaud, de son côté, prend le poste de président du conseil d’administration. Retour à la feuille de match où Carrasso est encore présent dans les buts. En défense, Pallois et Lewczuk forment la charnière centrale tandis que Gajic et Contento sont sur les ailes. Au milieu, on retrouve le trio Sankharé-Vada-Plasil, l’ancien monégasque Toulalan étant suspendu. Pas de surprise en attaque avec Laborde en pointe, soutenu par Malcom et Kamano sur les ailes. La rencontre démarre sur un rythme soutenu mais les deux formations font preuve de déchet technique. Rapidement, les Monégasques s’arrogent la possession de balle. Si les occasions sont rares en première période, la faute à une lutte acharnée au milieu, les incompréhensions liées à l’arbitrage sont nombreuses.
Rolan devant la cage vide
La rencontre s’emballe finalement en seconde période, à l’avantage du club de la Principauté, qui ouvre finalement la marque sur un corner cafouillé dans la défense girondine où le tout jeune Mbappé bat Carrasso d’une frappe du plat du pied (68ème). Les Bordelais marquent le coup et encaissent un second but sur une exceptionnelle frappe enroulée à l’angle de la surface et Mouthino qui finit dans la lucarne opposée, seulement six minutes plus tard. Abasourdis, les Bordelais vont pourtant revenir dans la rencontre sur une énorme erreur de la défense monégasque : sur un mauvais ballon donné par Jemerson à son portier Subasic, le dégagement de ce dernier est contré par Rolan qui s’en va marquer dans les cages vides (84ème) et inscrire son sixième but en championnat cette saison. Dans une fin de rencontre tendue, les Bordelais ne parviendront pas à égaliser et concèdent leur première défaite (2-1) au Stade Louis II depuis 2003. Au classement, les Marine et Blanc régressent d’une place pour être sixième avec 43 unités et une différence de but de plus un.
Prochaine rencontre samedi prochain à 20 heures avec la réception au Matmut-Atlantique du Montpellier Hérault SC.

Ecrit par Thibault Jeantieu


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda