Exposition Nounoucha, Abdelkrim Srhiri, des oeuvres et des textes



Publié le 29 mars 2017 à 09:05

Culture

Depuis lundi 27 mars, Abdelkrim Srhiri a élu refuge au « Boulevard des Potes ». Invité à cet espace de culture et de citoyenneté, il expose sa dernière création « Nounoucha » réalisée avec finesse et délicatesse de l’inspiration. Des oeuvres appuyées de textes d’Henri Zalamansky à découvrir avec curiosité et émerveillement.


Abdelkrim Srhiri, cet artiste peintre qui vit en France depuis 1987, plus précisément à Bordeaux, sa ville d’adoption raconte son exposition avec amusement dans un verbe artistique : « Au mois de novembre (de l’année dernière), la grisaille, le manque d’inspiration... Je m’ennuyais à Bordeaux... L’escapade était le seul remède pour m’échapper. J’imaginais une histoire - un peu tordue, je l’avoue... J’achetais un billet d’avion virtuel pour une résidence d’artiste - non moins fictive, "L’ours bleu" , en Russie, à Iaroslavl ». Il poursuit : «  J’invitais à me suivre Henri (Zalamansky), mon vieux complice, qui me fait l’amitié, depuis des années, d’accompagner mon travail de sa poétique écriture... Il se plia à ma suggestion avec d’autant plus de bonne grâce que ses parents sont originaires de ces parages - où il n’a jamais mis les pieds-, mais qui lui rappellent l’histoire de sa famille ». Il se lance et réalise son projet avec son ami tout en souhaitant « que cette fable, toute de fraîcheur et de malice, fera sourire et apportera, en ces moments lugubres, un peu de lumière... bleue ! »

Diplômé de l’École Nationale des Beaux-Arts de Tetouan (Maroc) et de l’École des Beaux-Art de Bordeaux, Abdelkrim Srhiri est originaire de la région d’Oujda (Maroc). Dans son pays, il est connu et reconnu pour son art et ses oeuvres sont appréciées et très suivies. Considéré comme une figure de la grande créativité des Marocains du Monde qui représentent une pièce maîtresse dans le développement et le rayonnement culturel du Maroc, Abdelkrim a dansé entre figuration et abstraction, jusqu’à créer son propre style. Un style inspiré de son pays natal. Depuis sa toute première exposition collective à l’Ecole des Beaux-Arts à Tétouan (Maroc) en 1986, qui lui a ouvert la porte de la reconnaissance, l’artiste n’a cessé de créer et d’exposer au Maroc et en France au grand plaisir des connaisseurs et des curieux d’un art venu d’ailleurs et façonné avec des touches à la française…à la bordelaise !!
L’exposition qui va durer jusqu’au 7 avril prochain a droit à son vernissage ce jeudi 30 mars à 18 h 30 au Boulevard des Potes, 29 rue Bergeret à Bordeaux.


Fayçal Charif


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Les Mascarons, symboles de Bordeaux

| le 16 juin 2017
Ornant de nombreuses façades richement sculptées, les mascarons qui passèrent à l’époque de Tourny pour des ornements sans grand intérêt, se distinguent aujourd’hui tant par leur valeur symbolique que (...)

Entre Street Art et peinture classique à l’Institut Culturel Bernard Magrez

15 avril 16:11

Julien Fesil expose dans la Galerie MLS, 123 quai des Chartrons, à Bordeaux jusqu’au 3 mars 2018.

8 février 14:16

Les artistes bordelais présents à l’Expo4Art au Hangar 14

16 décembre 2017 18:48

EXPO 4ART / HANGAR 14 du 15 au 17 décembre 2017

3 décembre 2017 11:21

Exposition « Never Give Up » Grand Prix 2017 de l’Institut Bernard Magrez du 6 juillet au 1ier Octobre 2017.

26 juillet 2017 13:19
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
Dernières Annonces
BOOBOO'ZZZ ALL STARS & FRIENDS « REGGAE BASH LIVE 2 »
localisation de l'annonce Cenon Autres
Lire +
Les Vivres de l'Art avec 5 sens
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Festival de Montesquieu
localisation de l'annonce Martillac Concert et Spectacle
Lire +
Explorateurs en herbe au Centre Commercial Aushopping Bordeaux Lac
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Festival International de Journalisme
localisation de l'annonce Coutures Autres
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement