Exposition Nounoucha, Abdelkrim Srhiri, des oeuvres et des textes



Publié le 29 mars 2017 à 09:05

Culture

Depuis lundi 27 mars, Abdelkrim Srhiri a élu refuge au « Boulevard des Potes ». Invité à cet espace de culture et de citoyenneté, il expose sa dernière création « Nounoucha » réalisée avec finesse et délicatesse de l’inspiration. Des oeuvres appuyées de textes d’Henri Zalamansky à découvrir avec curiosité et émerveillement.


Abdelkrim Srhiri, cet artiste peintre qui vit en France depuis 1987, plus précisément à Bordeaux, sa ville d’adoption raconte son exposition avec amusement dans un verbe artistique : « Au mois de novembre (de l’année dernière), la grisaille, le manque d’inspiration... Je m’ennuyais à Bordeaux... L’escapade était le seul remède pour m’échapper. J’imaginais une histoire - un peu tordue, je l’avoue... J’achetais un billet d’avion virtuel pour une résidence d’artiste - non moins fictive, « L’ours bleu » , en Russie, à Iaroslavl ». Il poursuit : «  J’invitais à me suivre Henri (Zalamansky), mon vieux complice, qui me fait l’amitié, depuis des années, d’accompagner mon travail de sa poétique écriture... Il se plia à ma suggestion avec d’autant plus de bonne grâce que ses parents sont originaires de ces parages - où il n’a jamais mis les pieds-, mais qui lui rappellent l’histoire de sa famille ». Il se lance et réalise son projet avec son ami tout en souhaitant « que cette fable, toute de fraîcheur et de malice, fera sourire et apportera, en ces moments lugubres, un peu de lumière... bleue ! »

Diplômé de l’École Nationale des Beaux-Arts de Tetouan (Maroc) et de l’École des Beaux-Art de Bordeaux, Abdelkrim Srhiri est originaire de la région d’Oujda (Maroc). Dans son pays, il est connu et reconnu pour son art et ses oeuvres sont appréciées et très suivies. Considéré comme une figure de la grande créativité des Marocains du Monde qui représentent une pièce maîtresse dans le développement et le rayonnement culturel du Maroc, Abdelkrim a dansé entre figuration et abstraction, jusqu’à créer son propre style. Un style inspiré de son pays natal. Depuis sa toute première exposition collective à l’Ecole des Beaux-Arts à Tétouan (Maroc) en 1986, qui lui a ouvert la porte de la reconnaissance, l’artiste n’a cessé de créer et d’exposer au Maroc et en France au grand plaisir des connaisseurs et des curieux d’un art venu d’ailleurs et façonné avec des touches à la française…à la bordelaise !!
L’exposition qui va durer jusqu’au 7 avril prochain a droit à son vernissage ce jeudi 30 mars à 18 h 30 au Boulevard des Potes, 29 rue Bergeret à Bordeaux.


Fayçal Charif


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

La blessure de Louis XIV …

| le 20 avril 2017
Tout commence en janvier 1686, où Louis XIV tombe subitement malade. Il semble qu’il se soit piqué en s’asseyant sur une plume des coussins qui garnissaient son carrosse, déclenchant un abcès à (...)

Derniers jours pour la 39ème Exposition Internationale Peintures & Sculpture de Bordeaux

21 août 2016 12:00

Bacchanales Modernes ! Galerie des Beaux-Arts de Bordeaux

12 février 2016 12:20

Muriel Rodolosse « propose » à l’Institut Bernard Magrez …

11 janvier 2016 14:13

La VILLA PRIMROSE s’expose à Bordeaux jusqu’au 2 mai

24 avril 18:34

Voyages vers Compostelle, histoire d’un pèlerinage

19 février 11:51
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
Dernières Annonces
Bar chinois incrusté
localisation de l'annonce Bordeaux Ameublement
Lire +
Explorateurs en herbe à Bordeaux Lac
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Urgent Recherche appartement T3
localisation de l'annonce Bordeaux Location
Lire +
Réunion de présentation
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
cherche Java
localisation de l'annonce Saint-Médard-en-Jalles Animaux
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement