Encore un petit Muscadet !?



Publié le 14 septembre 2017 à 12:44

Art de vivre

Muscadet, le bateau du siècle ! C’est ainsi qu’une revue nautique le présentait en 1997. Tout comme le Corsaire (1954) et le Mousquetaire (1963), auxquels on l’associe généralement, le Muscadet (1963) est un voilier en contreplaqué, matériau économique, solide, ayant démocratisé et donc entraîné le développement de la navigation de plaisance en France.


Un bateau révolutionnaire, qui a permis le passage de la construction navale classique à la fabrication en série (jusqu’à cinq* unités par semaine) et qui permettait donc une transat à prix réduit ! Il fut construit sur un plan Harlé, jusqu’en 1979, plus de six cent exemplaires (environ 650 quillards pour 50 dériveurs). Essentiellement à Nantes, par le *chantier naval Aubin fondé en 1926, sur les bords de l’Erdre où le cépage muscadet y était courant et prêta tout naturellement son nom au frêle esquif : « Avec Aubin vous irez loin , tout ira bien ! »
La 2CV des mers, comme on l’a également surnommé, présente les mensurations suivantes : 6,40m de long par 2,26m de large ; 1,10m de tirant d’eau (pour le quillard) et 25m2 de voilure dont la grand voile de 10,65 et le génois de 14,4, ainsi qu’un spinnaker de 34,4 m2 ... Il ne se distingue pas spécialement dans les courses, bien que relativement rapide et maniable ; par contre, dès 1977, participaient déjà une quarantaine de Muscadets à la Mini Transat (course réservée aux voiliers de 6,50m). Du bois dont on fait des exploits, plus modestement un bateau qui n’est pas fait que pour dessiner des ronds dans l’eau : régates, croisières, il s’engagea même dans un tour du monde !
Dans l’univers du petit croiseur, il attira rapidement la sympathie par des qualités marines au dessus de la moyenne, par sa solidité, ainsi que sa convivialité. Au point de susciter, en 1987, la création de l’Association des Propriétaires de Muscadets dont Philippe Harlé (1931 / 1991), passé immanquablement par les Glénans, et sa femme Claude furent des piliers. L’architecte naval créa également le Sangria, chaînon d’une longue histoire d’eau et l’un des quelques deux cent vingt modèles de bateaux (Armagnac, Cognac, Tequila, Gip’sea, Champagne...) dessinés dans son atelier des Minimes, à la Rochelle où il avait jeté l’ancre. Ses études d’ingénieur en Physique chimie ne le destinait pas à l’architecture navale, qu’il apprit à ses heures de loisir, puisqu’il n’existait pas encore de formation.
L’APM, qui vient de fêter ses 30 ans début juillet 2017, à Saint Brieuc, est à l’initiative de nombreux rassemblements. Dont le Nationnal Muscadet chaque année :
le cru 2017 (du 12 AU 16 Juillet) s’est déroulé à Lizardieux-Brehat et se tiendra en 2018 à l’Ile aux Moines… chaque millésime alternant de Bretagne sud en Bretagne nord.
La côte d’amour du petit croiseur, qui réussit l’exploit de rassembler quatre vingt dix Muscadets à Lorient pour ses cinquante ans, ne baisse pas… et toujours pour les mêmes raisons ! Entre trois et quatre cent unités navigueraient encore, soit 35 ans pour les plus jeunes et donc plus de cinquante pour les anciens - la moyenne d’age d’un voilier étant d’une quarantaine d’année.

Mais combien d’autres dans les ports de notre Sud Ouest… anecdotique !?
Personnellement, j’ai eu le plaisir savoureux de naviguer sur Muscadet, dont une « attendrissante épave » dans la baie du Txingudi ; en rejoignant son mouillage au large du port de pêche d’Hendaye, on pouvait aussi admirer Kali pimpant neuf, dont l’heureux propriétaire est à la retraite depuis quelques années. Cet ancien kiné, navigateur confirmé, profite pleinement de sa récente liberté pour voguer un peu, beaucoup, passionnément... Jean Jacques Laurent après avoir barré un Gip’sea 80+, des Tofinous 9,50 et 12, partage aujourd’hui sa vie - je le cite - entre « ses deux maîtresses » : un First 375 et le Muscadet n°155 (de 1967), dont il a fait l’acquisition en 2012. Déniché avec l’aide de l’APM, il a restauré Kali en grande partie (maintien du mat en spruce, un épicéa d’Amérique du nord, léger et à forte résistance mécanique…), pendant plus de trois ans. A plusieurs reprises il a déjà pris la route avec lui, direction le lac de Cazaux pour les Championnats de France de Croiseurs légers, le Léman, le Morbillan afin de prendre part à la semaine du Golf 2016. Il a participé à des régates locales telles que :
- la Tribord Sailing Cup (qu’il a remporté), organisée en juin par le Yachting Club d’Hendaye et le magasin Tribord. La marque travaille en partenariat avec Tanguy Lamotte propriétaire d’un Muscadet, comme tant d’autres marins de renom : Bertrand de Broc, Eugene Riguidel, JL Van den Heed, Rolland Jourdain entre autres ;
- la régate SNSM (gagnée elle aussi durant l’été), la Société de Sauvetage en Mer fêtant cette année cinquante ans d’existence...

Muscadet Kali

Jean Jacques Laurent recense donc trois Muscadet côté français de la Bidassoa, ainsi que deux au sud de la frontière ! Oups, le troisème (n° 431) du port d’Hendaye appartient à André Bergeal, cardiologue à la retraite lui aussi depuis peu. Il en a fait l’acquisition en 2015, sans toute fois oser changer son nom, cette fois ci, car pour l’avoir fait avec ses deux bateaux précédant, il « rencontra quelques galères » ! On ne change pas le nom d’un navire… prudence ou superstition de marin ?
Pour la petite histoire, l’avant dernier propriétaire de Oups, professeur de technologie à la Rochelle, avait entièrement démonté, puis remonté après rénovation chaque clin, chaque clous (soit 1200). Quant à son dernier capitaine, Emmanuel Van Deth (autrefois rédacteur du magazine spécialisé Loisirs Nautiques, aujourd’hui disparu) a écrit un article dans le Chasse Marée sur l’ Association des muscadéistes. Le Muscade on aime : à boire sans modération !!

Le muscadet Oups au port d’Hendaye

On en oublie aujourd’hui qu’il fut aussi qualifié de « vilain petit canard » à ses débuts !! L’APM, qui ambitionnait de réunir les propriétaires de Muscadet, leurs coéquipiers et de les faire naviguer ensemble, rend vivant ce quinquagénaire magnifique… qui participe encore à de nombreuses régates et événements nautiques dans l’arrière saison (Grand Pavois de La Rochelle, Nautic de Paris…). Allez lui rendre visite !


Vasof


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Les marchés de Noël les plus populaires

| le 15 décembre 2017
Alors que les fêtes de fin d’année approchent à grands pas, nous aimons tous nous promener dans les allées de nos marchés de Noël. Grâce à Likibu, nous vous proposons aujourd’hui un classement des marchés (...)

Animasia s’installe au Parc des Expositions

29 septembre 12:53

Archibald & Zoé : le concept store « Made in France »

25 août 16:47

Les jardins partagés de Bordeaux, de multiples bienfaits 

12 août 11:20

Peñas et Fêtes de Bayonne : une longue histoire d’amitié !

2 août 14:07

Le départ de Gérard Lajournade pour les Saintes Maries de la Mer

27 juillet 10:16
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
Dernières Annonces
Sounds Of Science
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Apprenez à jouer de la batterie sans solfège en Gironde.
localisation de l'annonce Bordeaux Services
Lire +
SoundRising: Deekline (Jungle Cakes / UK) & more
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Maison en pierres
localisation de l'annonce Monségur Vente immobilière
Lire +
Petites escapades bordelaises #1
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement