Pessac

Du hockey subaquatique à Pessac

Vendredi soir, 20h45, stade nautique de Pessac, les derniers nageurs sortent de l’eau et laissent place à d’étranges personnages… armés de crosses, palmes, masques et tubas : les hockeyeurs subaquatiques du club de Pessac prennent possession des profondeurs de la piscine pour pratiquer leur sport de cœur.

Apparu en Angleterre en 1954 grâce à un certain Alan Blake, cette forme de hockey s’est rapidement démocratisée aux Etats-Unis, au Canada puis en Afrique du Sud et en Australie. C’est Roger Chatelin, qui, en 1967 importe le hockey subaquatique en France, du côté de Montauban. Cette variante du hockey se joue en apnée et oppose 2 équipes de 6 joueurs. L’objectif du jeu est d’amener un palet plombé (1kg environ) dans le but adverse à l’aide d’une crosse de 25 centimètres. Le matériel du hockeyeur est composé d’un maillot de bain souvent aux couleurs du club, une crosse de la couleur de l’équipe (noir/bleu ou blanc), un gant en silicone (pour protéger des frottements au fond de la piscine et des chocs du palet et des crosses), un masque, un tuba muni d’un protège dents et d’un bonnet avec une coque de protection aux oreilles, lui aussi, de la couleur de l’équipe (bleu ou blanc). Le championnat de France se décompose en 4 divisions pour les hommes et 3 divisions pour les femmes, et les pessacais y sont bien représentés.

Stade nautique de Pessac

Le club de Pessac existe depuis une quinzaine d’années et compte une centaine d’adhérents : trois équipes masculines et une équipe féminine. La meilleure des équipes hommes est en première division depuis de nombreuses années, les filles, quant à elles, ont réalisé leur premier podium de deuxième division la saison dernière. Il existe aussi des équipes pour jeunes de tous âges, qui sont régulièrement en haut du podium du championnat de France, chacun dans leur catégorie. Bien qu’il y ait un déficit de médiatisation autour de ce sport, le hockey subaquatique commence à prendre de l’ampleur en France. C’est Aurore Lacombe, jeune présidente du club et ex-capitaine de l’équipe de France féminine des -19 ans, qui a répondu à quelques questions pour Bordeaux Gazette. Elle a insisté sur l’aspect ludique et collectif du hockey subaquatique et nous raconte qu’à chaque tournoi les joueurs se reconnaissent et se retrouvent toujours avec plaisir. Dans la région, il existe un club à La Rochelle, à Saintes et également à Royan, des concurrents aquatiques et amis terrestres. Le « faible » nombre de licenciés met en valeur le côté familiale de la discipline. Cette année, pas de journée d’initiation au programme du club de Pessac pour cause de réparation d’infrastructures. En revanche les entraînements sont ouverts, il suffit de contacter le club pour prévenir quelques jours avant ; venez en maillot de bain, le club prête le matériel. Le vendredi soir, venez assister à l’entrainement femmes, jeunes, enfants et le jeudi soir à celui des hommes. Attendre plutôt la fin des compétitions nationales, fin mars, pour les initiations. Veuillez compter 100€ pour une licence jeune, 130€ pour un étudiant et 150€ pour un adulte. Vous n’avez plus qu’à mouiller le maillot !
Site internet : http://www.hockeysubpessac.fr/
Chaine Youtube du Club :

Ecrit par Arthur Lahaye


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda