Bordeaux

Diificile victoire de l’UBB face à Brive

Réduite à treize en fin de partie il était bien difficile à l’Union d’endiguer la furia briviste qui a réussi à arracher le bonus défensif mais quelle débauche d’énergie sur ces dix dernières minutes de la rencontre.

Koyameibole n’a pas manqué de narguer le public bordelais après avoir marqué l’essai qui ramenait Brive à 4 points de l’Union, lui qui c’était fait virer de l’UBB pour comportement par trop laxiste. C’est vrai qu’il vient toujours à Bordeaux avec un regard rempli de vengeance mais du coup depuis il est plus sérieux dans ses comportements vis à vis de ses employeurs et Brive ne peut que s’en féliciter. Pour cette rencontre l’Union qui s’associe à Octobre rose avait enfilé les chaussettes roses, lui donnant un petit air de Stade Français et dès la deuxième minute il s’en faut d’un cheveu qu’Ashley Cooper n’ouvre la marque mais le briviste Masilevu sauve la situation par un geste spectaculaire de défense face à un geste non moins spectaculaire d’AAC pour marquer. Le jeu de vitesse mis en place par l’Union a un peu asphyxié les brivistes durant la première mi-temps et malgré les dires de leur entraîneur les essais qu’ils ont pris ne sont pas "casquette" même si celui de Connor peut avoir un aspect chanceux. L’union dans cette première mi-temps n’a pas su concrétiser des franchissements profonds montrant que son jeu n’est pas encore abouti et après avoir mené 6 à 0 Brive ne reste au contact que grace au pied de Larangeira et aux fautes bordelaises. La mi-temps est sifflée avec un petit point d’avance pour l’Union.

La seconde mi-temps voit d’entrée les visiteurs repasser devant grâce à la botte d’un Larangeira en état de grâce et comme le jeu de vitesse commence à s’émousser on voit progressivement le jeu de puissance de Brive se mettre en place que l’UBB essai de compenser en changeant ses piliers puis son talonneur. Quelques éclairs de vitesse vont semer la panique dans la défense briviste dont cette percée de Beauxis qui prolonge par un petit coup de pied et Connor récupère pour aller enfoncer le clou. Il faut souligner la profonde brèche ouverte par Maynadier après que le match ait failli dégénérer sur une série de fautes des brivistes dans un ruck avec de très vilains gestes mais heureusement tout rentre dans l’ordre. On sent bien que les brivistes sont totalement frustrés à la 67ème minute d’être hors de portée de l’Union même avec un essai transformé et ils vont faire reposer tout le pods du match sur leurs avants, ce qui va donner un dernier quart d’heure totalement irrespirable. Les Bordelo-béglais vont faire preuve d’une solidarité sans faille et ce n’est que quand ils vont être réduit à treize que Brive va pouvoir se placer dans le bonus défensif. C’est ainsi que l’Union réalise la passe de trois et se retrouve à la cinquième place juste devant Brive, les deux matchs de Dimanche ne pouvant modifier profondément le classement.

Madaule avait prédit qu’il faudrait être discipliné et le sort s’est acharné sur lui car c’est lui qui prend la première pénalité qui permet à Brive d’ouvrir le score. Pas de chance car c’est sur une faute d’inattention, mais il se consolera facilement avec les 4 points pris. En fin de partie ce sont encore deux cartons jaunes qui vont permettre à Brive de revenir dans le bonus défensif ce qui démontre que quand on est sur le "reculoir" c’est extrêmement difficile de ne pas commettre de fautes et il en est ainsi dans tous les matchs. Au rang des satisfactions on ne peut que se féliciter du retour en forme de Beauxis après une année noire car il a tenu tout le match permettant de préserver Madigan. Avec le retour bientôt de Simon Hickey l’Union se sentira plus à l’aise avec trois ouvreurs disponibles, le retour du rouquin Kitshoff va aussi faire du bien avec un pilier gauche supplémentaire qui s’implique dans le jeu de mouvement. Très bonne prestation de Jones comme à son habitude avec son infatigable dynamisme et bien sur Goujon qui a eu des interventions décisives pour mettre l’équipe dans le sens de la marche. Maintenant il va falloir se mesurer aux Irlandais dès la semaine prochaine en Champion’s Cup et on peut espérer qu’un bon résultat avec cette équipe qui fait preuve d’une magnifique solidarité.

Union Bordeaux Bègles : 27 ( 2 essais Ashley Cooper 28ème, Connor 47ème ; 5 pénalités Beauxis 16ème, 21ème, 53ème, 62ème, 67ème ; 1 transformation Beauxis 29ème)

CA Brive Corrèze Limousin : 25 (1 essai Koyameibole 80ème ; 6 pénalités Larangeira 6ème, 14ème, 34ème, 39ème, 42ème, Germain 48ème ; 1 transformation Larengeira 80+1ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda