Désaveu

Quel camouflet pour Hollande avec le Parti Socialiste et les Verts, qui, à l’unanimité ont voté la tenue d’une primaire en fin d’année pour désigner le candidat à la Présidence de la République. Cette décision c’est reconnaître que Hollande n’est pas non seulement un bon candidat, mais le corollaire est meurtrier car c’est aussi reconnaître que ce n’est pas un bon président. Certes la proposition sera difficile à mettre en œuvre car on voit mal un chef d’État sortant se plier à un vote de deux parties réunis, mais sait on jamais ! Ce vote va plus loin car c’est aussi admettre que le Président sortant n’a aucune chance de franchir le premier tour et cela est pire que le plus mauvais des sondages. En fait c’est ni plus ni moins qu’une procédure de disqualification et curieusement les médias bien pensant ont relayé l’information du bout des lèvres et surtout sans s’appesantir sur un fait unique dans les annales de la Vème République.
On mesure le degré de décomposition du système aux pratiques de déstabilisation interne de nos gouvernants où un Macron avec ses propositions observées d’un regard bienveillant par le chef de l’Etat n’est ni plus ni moins qu’un croc en jambe à Valls qui pourrait avoir des ambitions ou autrement dit diviser pour régner. Nous sommes revenu aux pratiques les plus détestables de la IIIème République où le chef de l’Etat était politiquement irresponsable et le gouvernement le champ clos des ambitions personnelles.
On assiste a une fin de mandat qui risque de sombrer dans une déliquescence des plus complète avec une loi El Khomri qui ne fait plus rire personne et surtout pas le patronat qui applaudissait des deux mains au départ. Tout cela est très fortement navrant pour la démocratie kidnappée par des partis qui souhaitent que nul autre qu’eux puissent participer aux avantages des ors de la République. Il est grand temps qu’une réaction s’amorce et même si elle commence à poindre tout sera fait pour la discréditer voire l’étouffer. Les Républicains sont dans une galère similaire et sur le front des nouvelles toujours pas de primaire en vue chez Marine qui se frotte les mains de cette situation.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.