Des voeux aux poings levés !



Publié le 21 janvier 2018 à 10:54

Actualité

C’est avec la photo de l’oeuvre d’Alban Curnillon, érigeant un poing levé, serti d’une chaîne, au bord du quai 209 du Bassin à flot n°1, que les communistes du quartier de Bacalan avaient choisi d’illustrer leur flyer d’invitation aux voeux salle Pierre-Tachou. Riche idée pour lancer l’année du 50ème anniversaire de mai 1968 ou encore du 170ème anniversaire de la rédaction du Manifeste du parti communiste par Karl Marx ! Car de luttes et d’espoir, il en fut question toute la soirée.


En première partie, Albert Garcia présenta en une dizaine de diapositives les motifs de ne pas commencer 2018 l’arme au pied. Au plan international, "comment ne pas s’inquiéter du danger porté par Trump jouant avec le feu, hatisant les tensions au proche et moyen orient ? Et Salah Hamouri, ce franco-palestinien de nouveau en détension administrative depuis 6 mois, qui rappelait, ici même salle Tachou, le 21 avril 2012, comment les dirigeants israéliens bafouaient les droits d’un peuple. Et que dire du drame vécu par les migrants auquel les seules réponses de l’Europe se résument à la surenchère sécuritaire ?" Le diaporama évoquait ensuite la politique nationale : l’évasion fiscale au détriment du développement des services publics, la casse du code du travail au lieu de sécuriser l’emploi et la formation des jeunes. Et enfin, cette Une de l’Huma confondant le visage de Macron et Thatcher, chantres du libéralisme, permettant d’appeler à "démasquer ce Président des riches".

Albert Garcia et Vincent Maurin

En deuxième partie, Vincent Maurin, élu municipal et communautaire de 2001 à 2014, rappela les enjeux de l’urbanisation du quartier de Bacalan. Se félicitant de "l’avancée du projet de "refit" des bassins à flot, pouvant générer 150 emplois qualifiés, et ce, malgré l’opposition acharnée du Maire et des promoteurs" et proposant d’aller plus loin pour "réinventer une économie du fleuve en lien avec le canal de Garonne : une batellerie pour le transport des céréales, du bois, des granulats ou des déchets, entre Grattequina et Toulouse, des milliers de camions ôtés des routes !" Concernant le logement pour tous, il rappelle que le compte n’y est pas : Bordeaux reste sous la barre des 20% de logements sociaux et la gentrification se poursuit, y compris dans les nouveaux quartiers, "privés de programmes PLAI audacieux" (les plus sociaux). Il évoque ensuite l’inepsie du retard de construction des groupes scolaires aux Bassins à flot. "On vend des appartements à 4000 euros le mètre carré avec, sur plan, une école au pied de l’immeuble... mais qui sera livrée, au mieux, fin 2020 !" Il fut bien sûr question de la circulation, du stationnement. Vincent Maurin rappelant la bataille qu’il avait initiée dès 2005 pour que le tram desserve Bacalan. Appelant à ne pas se satisfaire d’un traitement du quartier avec des cadences de tram plus longues que sur le reste de la ville. Enfin, il confia avoir eu l’oreille attentive du nouvel adjoint au quartier de Bordeaux Maritime, à la proposition de l’association Vie et Travail à Bacalan d’acheter une voiture SNCF, du nom de Bacalan, car fabriquée par Dyle et Bacalan dans les années 30 et dont plusieurs exemplaires circulent encore sur des petites lignes touristiques.

La Terre fleurira, le cinéma de l’Humanité

La soirée se termina par la diffusion du film de Ciné Archives, "La terre fleurira", commandé par le PCF en 1954, à l’occasion des 50 ans du journal l’Humanité. Un grand moment de cinéma... et d’histoire... dont on peut dire qu’elle se répète, tant les discours anticapitalistes de l’époque gardent une résonnance actuelle indéniable... Et comment ne pas savourer la scène de cette fermière dont le préfet menaçait de préempter sa propriété pour y construire un aéroport, à la demande des américains, en pleine guerre froide. C’est l’Huma qui dévoila l’affaire en Une et contribua à créer la mobilisation faisant reculer les bulldozers... Actuel non ?


La rédaction


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Le Village du Livre, plus grande (...)

| le 17 février 2018
C’est à Sablons que depuis mai, les portes d’un ancien site industriel du XIXème siècle laissent entrevoir les bibliothèques pleines à craquer de la nouvelle plus grande librairie de (...)

Les voeux de Vincent Maurin

29 janvier 2017 18:14

Vincent Maurin, un communiste dans sa ville

4 novembre 2016 18:33

Pour sa troisième édition sur le site du Parc de Bacalan, la fête des libertés du Pcf, avait choisi de célébrer les 80 ans du Front populaire.

17 juillet 2016 18:29

Les Vœux d’Alain Rousset à la presse

19 janvier 09:12

Les voeux d’Alain Juppé à la Presse

16 janvier 15:26
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
  Meuble TV chinois incrusté
Premium
Lire +
Dernières Annonces
O21, et si on imaginait votre futur ?
localisation de l'annonce Cenon Autres
Lire +
STAGES d'écriture scénaristique
localisation de l'annonce Saint-Émilion Autres
Lire +
We ludique - anniversaire des nomades du jeu
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
SALON DU DISQUE DE BORDEAUX
localisation de l'annonce Bordeaux DVD & CD
Lire +
SALON DU LIVRE ANCIEN
localisation de l'annonce Bordeaux Livres
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement