Football

Dernier carré

Dernière semaine de la Coupe du Monde de Football qui s’avère être un super championnat européen avec plus aucun club Sud-Américain ni Africain ou autres avec au programme un France/Belgique et un Angleterre/Croatie.

On a eu droit durant cette épreuve du mondial 2018 à une hécatombe de favoris, l’Allemagne première servie qui n’a pas franchi le premier tour, puis l’Espagne sortie en huitièmes aux tirs au but par des Russes que l’on avait un peu vite enterrés malgré leur beau match d’ouverture très largement gagné sous les yeux de leur président et les brésiliens punis par des "Diables Rouges" de très grande qualité, Brésil avec un Neymar qui a plus travaillé ses roulades que ses dribbles, allant jusqu’à agacer la presse sportive brésilienne et qui en est la cible aujourd’hui. On n’a pas retrouvé le moindre club africain en huitièmes de final avec une élimination aux cartons jaunes laissant le Japon en piste devant le Sénégal qui a un peu choqué mais il faut bien trouver un moyen de départager deux équipes même si le critère utilisé ne semble pas le meilleur. Globalement peu de matchs ont soulevé l’enthousiasme et il a fallu attendre les matchs à élimination directe pour éprouver quelques émotions avec cet extraordinaire Belgique Japon où nos amis belges l’ont emporté 3 à 2 après avoir été mené 2 à 0, réussissant ce que les brésiliens n’ont pas su faire. Il est très rare dans le déroulé d’une Coupe du Monde qu’une équipe menée 2 à 0 renverse la situation.

Ce sont donc quatre équipes européennes qui vont se rencontrer deux fois entre demi-finales de mardi France/Belgique et mercredi Croatie/Angleterre à 20 heures (heure française), ensuite pour la "petite finale" pour l’obtention de la médaille de bronze le samedi 14 juillet à 16 heures (heure française) et la finale dimanche 15 juillet à 17 heures (heure française). Sur les quatre équipes en présence, deux courent après une première étoile, la Belgique et la Croatie et deux courent après une deuxième étoile : l’Angleterre (1966 chez eux à Wembley) et la France (1998 chez elle au Stade de France) entre temps la France étant revenu en finale en 2006 en Italie ou elle a perdu aux tirs au but 5 à 3 qui a laissé un souvenir amer. Maintenant ce dernier sprint laisse beaucoup d’incertitudes avec des rencontres improbables et des résultats de même, ces deux rencontres sont très ouvertes et la France devra beaucoup se méfier de la Belgique qui semble remarquablement armée comme l’Angleterre devra beaucoup se méfier de la Croatie. Une finale Croatie Belgique serait à n’en pas douter une grosse surprise mais mettrez une nation de onze millions d’habitants face à une population de quatre millions d’habitant, la Croatie faisant figure d’Uruguay de l’Europe. Dans les deux cas pronostic difficile en espérant assister à quatre matchs palpitants.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda