De quoi vivent les territoires girondins ?

La Gironde bénéficie d’une croissance démographique vigoureuse et d’une forte attractivité. Ce dynamisme se traduit par un niveau de vie élevé de sa population, génère des emplois et contribue à la richesse créée par l’appareil productif local.

Les territoires sont des lieux de création de richesse mais aussi de redistribution
de la richesse produite. Ainsi, la richesse économique d’un territoire est composée des revenus des ménages actifs ou inactifs, des prestations sociales, de la richesse dégagée par le système productif local, du produit fiscal des collectivités locales … Si la richesse girondine est d’un niveau élevé, elle est inégalement répartie entre les différents territoires des Schémas de cohérence territoriale (ScoT). Les zones les plus riches se situent essentiellement dans le SCoT de l’aire métropolitaine de Bordeaux et au sud-ouest vers le bassin d’Arcachon tandis que d’autres territoires, bien plus éloignés de la métropole bordelaise et localisés aux frontières des départements limitrophes, apparaissent plus fragiles.

Arcachon

Le SCoT du Bassin d’Arcachon-Val de l’Eyre et ceux du Médoc, côté littoral, se développent principalement en tirant leurs ressources de revenus de transferts, notamment les pensions et retraites. Le SCoT de l’aire métropolitaine de Bordeaux se caractérise par une forte part des salaires dans ses richesses. La richesse des territoires girondins dépend aussi significativement d’emplois qui leur sont extérieurs. En effet, la plupart des zones attirent de nouveaux résidents navetteurs (actifs en emploi qui travaillent à l’extérieur de la zone où ils résident) et donc des salaires provenant d’autres territoires. Les SCoT du Cubzaguais et de la Haute Gironde, par exemple, attirent quatre fois plus de salaire qu’il ne s’en évade.

Bourg sur Gironde

L’analyse de cette richesse des territoires girondins met en évidence trois profils assez marqués de fonctionnement économique :
- un profil « métropolitain » que l’on trouve au sein du SCoT de l’aire métropolitaine
bordelaise qui concentre la création de richesse du département ;
- un profil résidentiel-touristique pour les SCoT situés sur le littoral, territoires attirant de plus en plus de retraités, de touristes mais aussi d’actifs ;
- un profil agricole-productif affiché par les SCoT du Cubzaguais et de la Haute Gironde, du Grand Libournais et du Sud Gironde.

Ecrit par La rédaction


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda