Bordeaux

D1F : Bonne rentrée des classes pour les girondines

Que rêver de mieux pour l’équipe féminine des girondins de Bordeaux que d’affronter les filles de l’Olympique de Marseille pour cette entrée dans l’élite du football féminin.

La symbolique est forte si on se réfère aux joutes masculines et nous retiendrons au terme de ce match que ce n’est pas encore aujourd’hui qu’une équipe phocéenne vaincra à Bordeaux.
Bien sur la victoire n’aura pas été au rendez-vous (score final 1/1) mais tous les indices de satisfaction auront été présents en cette chaude après midi de dimanche.
A commencer par une tribune pleine ce que n’avait pas connu Ste Germaine depuis bien longtemps avec la présence remarquée des ultras marines qui n’auront eu de cesse d’encourager les bordelaises comme à leur habitude en ligue 1.

Sur le terrain la prudence aura prévalu durant les 10 premières minutes avant que les bordelaises sur leur flanc droit réussissent à déséquilibrer les marseillaises. Sophie Istillar au four et au moulin ouvrait des brèches et Andréa Lardez trouvait la capitaine Sarah Cambot qui allait faire mouche (14°). Le coup parfait pour les girondines à cet instant dans la liesse qu’on imagine pour ce premier but historique.
Les bordelaises insistaient et occupaient le camp marseillais, obtenaient des corners se procuraient une belle occasion sans toutefois trouver la faille. Les marseillaises s’arcboutaient et régissaient avec quelques contres et c’est finalement sur l’un d’eux que les Olympiennes allaient trouver le chemin du but par Pauline Cousin opportuniste. (35°).

La seconde mi-temps fut différente dans le sens où les marseillaises surent temporiser, faire tourner le ballon et priver les girondines de munitions. Ce furent au tour des marines de défendre bec et ongle, de faire preuve d’une remarquable solidarité et de procéder par contre.
Les occasions marseillaises se succédaient et à plusieurs reprises il fallut compter soit sur la maladresse d’une attaquante, soit la clairvoyance de l’arbitre pour refuser un but où encore un dégagement heureux mais bienvenu à 6 mètres pour écarter la menace pressante.

Il restait alors 15 minutes à jouer et les bordelaises fatiguées allaient quand même trouver l’énergie pour rééquilibrer les débats. Par l’agressivité retrouvée notamment en milieu de terrain régénéré par l’entrée de remplaçantes qui récupéraient alors plus haut les ballons et provoquaient à nouveau l’insécurité dans la défense visiteuse. Le match se débridait et dans les dernières minutes chaque équipe pouvait prétendre l’emporter. Sur la dernière poussée phocéenne un frisson parcourut le public bordelais mais la encore l’attaquante marseillaise ne sut pas convertir en but cette ultime occasion.

Ce furent les sourires malgré la petite déception qui prédominaient sur les visages des bordelaises à la sortie du terrain pas forcements mécontentes d’avoir pris ce premier point et surtout d’avoir montré du caractère et répondues présentes au cœur de l’adversité.
A confirmer dans 2 semaines avec la venue de Saint Etienne à Blanquefort stade Delhomme qui fera très certainement le plein si on croit l‘engouement populaire de cette première.

Ecrit par Daniel Vaquero

Photographe de sport indépendant sur la région Nouvelle Aquitaine je collabore avec Bordeaux Gazette depuis deux ans avec la diffusion de clichés et rédaction d’articles sur mes sports de prédilection ( Rugby, surf et Handball notamment).
Mon activité principale dans le domaine photo est la cession de droits de photos de sport pour diffuseurs ( clubs, collectivités,médias...)


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda