Bordeaux

Cérémonie de Remise du Grand Prix Bernard Magrez à l’Institut éponyme, vendredi 29 septembre 2017.

En cette soirée de fin de semaine et de début d’automne, nombreux étaient ceux qui sont venus assister à la cérémonie de remise des prix du Grand Prix de l’Institut. C’est la 2ème édition de cette initiative, concours artistique doté de 20,000 €, mis en place par Bernard Magrez afin de trouver des artistes contemporains les plus prometteurs et talentueux de leur génération et les faire connaitre ou reconnaitre qu’ils soient plasticiens, photographes, sculpteurs ou peintres.

Le sujet « Never Give Up » a permis à plusieurs centaines d’artistes de tous horizons, notamment, internationaux de pouvoir s’exprimer. Une centaine d’œuvres et d’artistes avaient été présélectionnés au printemps 2017 pour ensuite être exposés tout l’été dans le château Labottière (voir articles précédents dans nos colonnes). Ils ont pu, ainsi, bénéficier d’une large audience bordelaise, française ou internationale d’un public averti ou candide. Les visiteurs de l’exposition ont eu l’occasion de voter pour l’œuvre ou l’artiste qui les a le plus touchés.
Chaque catégorie installation, photographie, sculpture a été récompensée et des félicitations ont été données à tous les participants.
Le public présent pavillon La Boétie
Cependant, il a bien fallu choisir et les prix suivants ont été attribués par le jury composé d’experts :
Le 1er Prix du Numérique attribué à Thomas Sappe avec près de 1950 votes sur Facebook !
Le Prix Spécial du Public est attribué à Françoise Goirand avec près de 200 votes sur place !
Le 1er Prix Installation est attribué à Claire Le Pape.
Le 1er Prix Photographie est attribué à David Siodos.
Le 1er Prix Sculpture est attribué à Samuel Yal.
Le 1er Prix Peinture est attribué à Bryan Ley.
Le Prix d’Excellence Labottière est décerné à Renaud Chambon.
Le Grand Prix Bernard Magrez est décerné à Guillaume Toumanian.
Lucioles III
Guillaume Toumanian, Grand Prix 2017, est un artiste peintre travaillant, depuis une vingtaine d’année, une peinture toute en finesse, expression tendue entre paysage et corps. Guillaume Toumanian a réalisé de nombreuses expositions au Château d’Issan, à Toulouse ou encore à Paris. Aujourd’hui, il s’apprête à vivre une aventure radicale puisqu’il quitte son métier d’enseignement des Arts pour rejoindre la Chine, où il est invité en résidence à Shanghai et à Pékin.
Jérôme Mativon qui remplace Bernard Magrez félicite le lauréat du Grand Prix
Mais, Ici à l’Institut Bernard Magrez c’est sa peinture « Lucioles III » qui a obtenu le Grand Prix. Lucioles III présente une forêt aux teintes sombres noires et vertes illuminées par quelques points symbolisant les lucioles. Ces petits insectes fournissant une lumière au milieu de la nuit servant de guide et d’espoir quand on se perd dans les ténèbres, « Never Give Up ! ». Guillaume Toumanian cherche dans ses œuvres « la confrontation du public et de la toile, la lutte pour que l’un appréhende et reconnaisse l’autre ». Il sera exposé en 2018 pendant quelques mois à l’Institut Bernard Magrez, l’occasion de découvrir plus amplement son travail.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda