Lacanau

Caraïbos Lacanau Pro : Zahli Kelly (AUS) et Ramzi Boukhiam (MAR) s’imposent à Lacanau

Nos prévisions après la journée de vendredi sur le Caraïbos Lacanau Pro avaient vu juste La toute jeune australienne Zahli Kelly de 14 ans s’impose au Caraïbos Lacanau Pro face à la française Cannelle Bullard de retour au plus haut niveau.

Il s’agit pour les deux championnes d’un résultat très prometteur, le début d’une grande carrière pour la surdouée de Nouvelle Galles du sud passionnée de physique et de bio-mécanique et de renouveau pour la réunionnaise ex championne du monde ISA en 2011 et trois fois championne de France au début de la décennie.

Zahli Kelly

Après cinq ans en pointillé sur le circuit le temps d’obtenir son diplôme de kiné Cannelle est dorénavant en mode bouchées doubles pour tenter de concourir aux championnats du monde de 2019 et les JO de 2020, pas moins ! Sa montée en puissance depuis le début d’année ponctuée par une victoire en QS en Afrique du sud au Pro Vans et une finale ici seront de nature à conforter la souriante réunionnaise dans ses légitimes ambitions.

Cannelle Bulard

Les deux finalistes au même niveau de classement mondial départagées par une très faible marge en finale (12.00 points contre 11.33 points) auront eu le même parcours sur cette compétition. Dans un rôle d’outsider elles ont su à chaque tour et quelque soit la nature des vagues proposées s’imposer avec autorité et brio. Il fallait une gagnante et si les supporters français sur la plage de Lacanau auraient souhaité un autre destin à ce final mais la jeune australienne avec un son surf aérien et radical a mérité son titre !

Ramzi Boukhiam

Dans la compétition hommes la victoire revient à Ramzi Boukhiam qui a su s’interposer avec autorité à une concurrence dense de brésiliens, français et autres australiens. Le marocain mis à part aux tour cinq et six où il dut attendre les ultimes secondes pour se qualifier aura bien maîtrisé les duels directs à partir des quarts de finales. En témoigne sa victoire en finale face à l’australien Kalani Ball avec une vague notée 9.60 points même si le score final (14.20 points contre 13.76 points) est des plus serré la aussi. Une seconde victoire en France après son trophée décroché l’an passé au Pro d’Anglet.

Kalani Ball

C’est Nommé Mignot éliminé par un très faible écart en demi finale qui a été le meilleur français ; il semblait avoir toutes les armes pour s’imposer sur ses terres si l’on en juge par ses gros scores durant cette semaine mais il faut croire qu’après trois ans de victoire tricolore les vagues de Lacanau ont souhaité faire a part belle au surf efficace du marocain.

Nommé Mignot

Quelques place d’honneur pour Nelson Cloarec (5eme) et Justine Dupont sortie aux portes des quarts de finale et des jeunes prometteurs au surf aérien tels Gatien Delahaye,Tiago Carrique où encore Enzo Cavallini.

Ecrit par Daniel Vaquero

Photographe de sport indépendant sur la région Nouvelle Aquitaine je collabore avec Bordeaux Gazette depuis deux ans avec la diffusion de clichés et rédaction d’articles sur mes sports de prédilection ( Rugby, surf et Handball notamment).
Mon activité principale dans le domaine photo est la cession de droits de photos de sport pour diffuseurs ( clubs, collectivités,médias...)


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda