Bordeaux

Bordeaux soutient #FRANCE2023

Bordeaux a été choisie comme ville hôte de la coupe du monde de rugby 2023 si cette dernière est attribuée à la France, car si l’équipe chargée de mener la campagne est déterminée pour l’instant rien n’est fait.

Les atouts de la France pour cette attribution ont été présentés dans les salons de l’Hôtel de ville lors d’une soirée conviviale à laquelle Serge Simon, vice président de la Fédération Française de Rugby représentant Bernard Laporte le Président était présent. Claude Atcher, directeur de #France2023 a présenté les atouts de la France pour obtenir cette compétition, ils sont nombreux avec particulièrement la France qui propose la meilleure offre concernant la redevance à verser à World Rugby avec 150 millions de livres sterling contre 120 millions pour l’Irlande. L’assistance a eu droit a un petit retour de 10 ans en arrière avec l’évocation de la Coupe du Monde 2007 qui a eu lieu en France. Claude Atcher a rappelé les critères imposés par la Fédération Internationale qui sont aux nombres de cinq et il a mis en regard de ces critères la capacité de la France a les satisfaire complètement et de la meilleure manière. Il s’agit pour la FFR au delà de la compétition de réaffirmer des valeurs, et l’organisation a envie d’offrir aux visiteurs tous les fruits du savoir vivre et manger français en constituant par exemple un quinze des chefs. Avec le gouvernement et WWF une charte a été signée pour protéger et respecter l’environnement. C’est un projet qui rassemble bien au delà des joueurs car 84 % des français soutiennent le projet.

Ce projet à quelques particularités très attractives car la France sait organiser des événements de très grandes ampleurs, déjà en 1998 avec la Coupe du Monde de Football, elle l’a montré à plusieurs reprises avec différents sports depuis et particulièrement lors de la Coupe d’Europe de football avec la parfaite maîtrise des Fans Zones qui ont fait la preuve d’un engouement spectaculaire. Bordeaux a fait partie des Fans Zones très fréquentés avec une animation constante jamais démentie. La force de ce dossier ce sont aussi les stades proposés pour recevoir les matchs qui sont tous neufs ou entièrement rénovés que ce soit Bordeaux ou Toulouse voire Marseille et Nice sauf pour Saint Denis pour lequel il y a un projet de rénovation soixante millions dans le cadre de l’attribution des Jeux Olympiques de 2024. Les propositions d’hébergement sont sans concurrence avec la garantie de pouvoir fournir un hôtel entièrement privatisé pour chaque équipe pendant toute la durée de l’épreuve et les camps de bases sont répartis sur tout le territoire français. Pour se déplacer du camp de base au lieu des matchs chaque équipe disposera d’un TGV personnalisé en plein accord avec la SNCF qui a signé le contrat de mise à disposition au jour et à l’heure souhaitée, ce qui est reconnu comme un service extraordinaire.

Dans l’ensemble le dossier de candidature est extrêmement solide et bien ficelé, de plus il comporte une innovation sans précédent car il offre la possibilité aux équipes de demeurer sur place jusqu’à la fin de la compétition avec pour contre partie de faire la promotion du rugby dans leur zone de résidence en allant à la rencontre des clubs, de la population et des scolaires. Pour sa part Jacques Brunel considère que cette idée belle et généreuse ne sera pas forcément suivie par toutes les équipes éliminées qui devaient auparavant quitter le camp de base très rapidement après leur échec, car il précise "une coupe du monde de Rugby c’est 100 jours loin de la maison et les joueurs ont souvent hâte de rentrer". Ainsi pour cette présentation le président Laurent Marti était un auditeur attentif avec Jacques Brunel ainsi que les internationaux de l’UBB présents durant la journée promotion organisée sur le parvis de l’Hôtel de ville où ces derniers ont signés beaucoup d’autographes. Si Arielle Piazza avait pris la parole pour ouvrir la réunion de présentation à l’Hôtel de ville, c’est Serge Simon qui l’a prise pour clôturer en remerciant les participants pour leur accueil et leur soutien dans une ville qu’il connait bien. Annonce du dossier le plus fiable le 31 octobre entre France, Irlande, Italie et Afrique du Sud et choix définitif le 15 novembre.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda