Bordeaux

Bacchanales Modernes ! Galerie des Beaux-Arts de Bordeaux

Cette exposition est coproduite par le musée des Beaux-Arts et le Palais Fesch d’Ajaccio et elle marque le coup d’envoi de l’année du vin à Bordeaux qui verra l’ouverture de la cité du Vin.

Bien sûr c’est aussi l’année de Bordeaux Fête le vin et cette année méritait bien une ouverture culturelle sur Bacchus à travers la peinture et la sculpture. Bacchus Dieu du vin, de l’extase et de l’inspiration créatrice est nommé Dionysos dans la mythologie grecque. Il est le Dieu de l’altérité, il provoque chez ses fidèles des scènes de délire, ou mania, qui leur donne des forces surhumaines. A travers cette exposition on apprend qui était Bacchus élevé par Silène qui le recueillit lorsqu’il était qu’un enfant puis l’éleva et l’instruisit avec l’aide des nymphes. Dans l’art académique qui s’expose au salon, le mythe de Bacchus, dépoétisé, sert souvent de prétexte à la représentation de sujets lascifs. Il permet de voiler discrètement les rêveries d’un public bourgeois, amateur de sujets à l’érotisme manifeste. le XIXème siècle, fasciné par la Grèce Antique, redécouvre Bacchus avec passion. Les mythographes s’intéressent à son culte, de nouvelles traductions d’Euripide voient le jour et les poètes du Parnasse recréent son monde archaïque. Les scènes dionysiaques antiques connaissent également une fortune considérable dans la formation académiques des artistes. Les peintres et les sculpteurs copient les bacchanales observées sur les vases et les bas-reliefs antiques, sur les fresques des maisons de Pompéi et d’Herculanum, ou au Musée National de Naples, à l’occasion du traditionnel voyage en Italie.

Sophie Barthélémy présente l’exposition

Lors de la présentation de cette exposition qui va durer jusqu’au 23 mai, Sophie Barthélémy a souligné " C’est un sujet complètement inédit consacré à l’héroïne féminine du cortège bachique, c’est la prêtresse du Dieu bachique, du Dieu du vin" et elle a ajouté "bien sur cette exposition résonne d’un écho particulier à Bordeaux et coïncide avec une année du vin qu va voir s’ouvrir la cité du vin cette année à Bordeaux qui va célébrer comme tous les deux ans sa traditionnelle Fête du Vin". Dans le cadre de cette exposition vont avoir lieu toute une série de manifestations dont la conférence "La figure de la bacchante dans l’art français du XIXème siècle" par Sandra Buratti-Hasan à l’Athénée municipal le vendredi 4 mars à 18 h. Des films à l’Utopia, de la musique dans le cadre du Musée des Beaux-Arts, des flash-mob, une nocturne étudiante ainsi ce sont tous les champs artistiques qui sont irrigués par ce thème de la Bacchanale et la liste est longue des manifestations prévues dans ce cadre. La bacchante est néanmoins associée a une sensualité plus agressive et puissante qui inscrit en filigranes certains comportements débridés du XIXème siècle se déroulant dans des maisons dites fermées alors qu’à la face du public c’est l’explosion de l’opéra Garnier avec ses spectacles, ses danses et ses décors somptueux.
Galerie des Beaux-Arts
Place du Colonel Raynal
Bordeaux

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda