Bordeaux

Amir au Fémina

Ce jeudi 4 octobre 2018, le théâtre Fémina affichait complet pour le concert du chanteur français Amir. Et pour cause, depuis sa participation dans l’émission de chant « The Voice » en 2014 et à la 61ème édition de l’Eurovision en 2016, Laurent Amir-Haddad de son vrai nom en a parcouru du chemin.

Si sa chanson « J’ai cherché » a permis à la France de glaner une belle 6ème place (meilleur classement depuis 2002) et un record de 257 points, elle lui a également permis de remporter plusieurs récompenses comme les « MTV Europe Music Awards 2016 » pour le meilleur artiste français, ou encore les « NRJ music Awards 2016 » pour la révélation francophone de l’année et la chanson francophone de l’année. Mais encore plus que des récompenses, Amir a tout simplement remporté l’amour et la fidélité d’un public français et les places pour ses concerts s’arrachent comme des petits pains (ou chocolatines). C’est donc sans surprise, que les 1200 places du Fémina de Bordeaux, ont été vendues pour cette date de la deuxième tournée présentant son deuxième album « addictions » sorti le 27 octobre 2017.

Les premiers singles de ce deuxième opus, laissent imaginer qu’il aura autant de succès que le premier album « Au coeur de moi » vendu à 300 000 exemplaires et certifié double disque de platine. Le début du concert montre sur la première chanson « Les rues de ma peine », un Amir souriant, avec de l’énergie et de l’amour à donner à son public. Il prend d’ailleurs quelques minutes pour souhaiter un très bon anniversaire à Isabelle assise au premier rang. Un concert comme celui d’Amir donne envie de bouger, danser, sauter, et c’est tout naturellement qu’à partir de la 6ème chanson « On dirait », que les fans se sont levés et ont quitté leurs sièges pour se rapprocher de la scène.
Le concert prend ensuite un tournant le temps de 3 chansons. Tout d’abord, après avoir eu la chance de le voir plusieurs fois, un hommage à Charles Aznavour a été rendu avec une interprétation magnifique de « La bohème ».

L’émotion est à son maximum pour Amir qui voyait ce grand monsieur de la chanson française comme un parrain pour lui-même, et comme un grand père sur le plan humain. Après avoir interprété ce tube planétaire du regretté Aznavour, Amir enchaîna une chanson sur son père « A ta manière », et sur le père qu’il espère être plus tard « Anja ». Sur cette dernière , la jeune fan, Jade, debout au premier rang eu même la chance de rejoindre son idole pour vivre ce moment sur scène. Après 17 chansons de ces deux premiers albums, Amir quitte la scène, change de tee-shirt et revient seul avec sa guitare pour interpréter son dernier single « Longtemps » et « Les états d’amour » pour un rappel où le Fémina aura tremblé sous les sauts des 1200 fans.

Ecrit par Loïc Cousin


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda