Bordeaux

A peine descendu de l’avion Simon Hickey est dans le groupe pour recevoir le Stade Français

C’est un Hickey radieux qui est venu en conférence de presse dire combien il était satisfait d’être revenu à Bordeaux et il revient à point nommé avec l’indisponibilité de Madigan.

Raphaël Ibanez sait bien qu’il va vers trois matchs compliqués en Top 14 sans ses internationaux avec dans l’immédiat la réception du Stade Français qui lui aussi a des absents retenus par l’équipe de France même si Flanquart a été libéré. Avec un Parrissé qui risque d’avoir la tête à son prochain match contre la Nouvelle Zélande le 12 novembre, les deux équipes sont handicapés au point que, pour les parisiens ils ont placé Hugo Bonneval à l’ouverture, les deux clubs ayant des infirmeries bien garnies. En ce qui concerne l’Union, Ibanez regrettait que Madigan n’ait pas signaler son problème car en le mettant au repos plus tôt on aurait pu éviter cette absence de quatre semaines et Jandre Marais en a lui pour beaucoup plus longtemps. Ce qui importe pour le coach c’est d’avoir ses troupes en état aux moments cruciaux du Top 14 et c’est pourquoi grâce à une application récente il va pouvoir cerner plus précisément l’état de santé de chacun des joueurs et anticiper les blessures éventuelles. Bonne nouvelle dans cet horizon un peu bouché c’est la décision d’Avéi de rester à la disposition du club et non moins bonne nouvelle c’est que le groupe disponible est hyper motivé et il y en a besoin. Le coach ne comprendrait pas que ses joueurs passent à travers une seconde fois comme cela a été le cas face à Castres en première mi-temps et il a bien insisté "une fois cela peut arriver mais il n’est pas question que cela recommence".

La mêlée sous le regard de Jacques Brunel

Avec l’absence de Serin c’est donc Lesgourgues qui sera à la mêlée pour recevoir le Stade Français et les avants se sont employés "à balles réelles" sous les yeux de Jacques Brunel car les bordelo-béglais vont se retrouver face à un gros paquet d’avants, un des plus costaud du Top 14 pour cette réception à Chaban. C’est ainsi qu’un groupe de 27 joueurs a été retenus pour cette rencontre avec pour les avants : Avéi, Braid, Brute de Rémur, Cazeaux, Chalmers, Clerc, Cobilas, Edwards, Kitshoff, Jones, Maynadier, Palmer, Poux, Taofifenua, Tauleigne, Wrampling et pour les lignes arrières :Ashley Cooper, Audy, Beauxis, Buttin, Connor, Doubrère, Hickey, Lesgourgues , Lonca, Rey, Spence. Entre Edwards, Braid et Hickey certains susurrent que Bordeaux-Bègles a un faible pour les joueurs d’Aukland. Il faut dire que le coach ne tarit pas d’éloge sur Luke Braid qui cette année fait une saison superbe à tel point que pour le capinat l’hésitation est grande entre Maynadier et Braid qui a même taper dans l’œil d’Urios lors du match à Castres où il a été "énorme", c’est pas peu dire. Après la mise au point de Raphaël Ibanez, ceux qui seront retenus pour former le quinze de départ comme les remplaçants joueront le match à fond et Yann Lesgourgues reconnaissait lui aussi devant la presse le manque d’implication des joueurs lors du match contre Castres en première mi-temps. Avec la compo de l’équipe du match quand elle sera publiée, on risque de découvrir Edwards et Wrampling qu’on n’ a pour l’instant jamais vu en Top 14 et on pourrait être agréablement surpris.

Union Bordeaux Bègles vs Stade Français
Stade Chaban-Delmas le 5 novembre à 14 h 45
Canal+Sport
ARL et France bleue Gironde
Vos écrans habituels

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda