Une région à construire pour Alain Rousset



Publié le 3 novembre 2015 à 09:15

Politique

Pas d’inauguration traditionnelle de la permanence du cours Alsace-Lorraine mais seulement un long interview face à la presse pour faire le point sur la campagne. Les temps changent !


Alain Rousset compare volontiers cette période actuelle, à celle vécue avec Philippe Madrelle et André Labarrère lors de la création des régions quand en 1982 on est passé de l’établissement public à la collectivité territoriale. Il y avait tout à faire et aujourd’hui avec ce mariage de 3 régions (modèle 1982), tout est à créer dans cette nouvelle et grande Aquitaine. Il a tenu à faire le point avec ce mois qui reste pour continuer et terminer la campagne, son souci est d’aller sur le terrain et de rencontrer les acteurs car la confiance doit se construire avec les autres régions et il lui semble qu’elle se construit plus rapidement qu’il ne l’avait envisagée. Il y a un appétit énorme pour construire cette région dans l’agriculture, le tourisme, l’industrie mais des inquiétudes subsistent et on ne peut calmer les craintes qu’en allant sur le terrain. Fidèle a sa philosophie, il veut dès après son élection (s’il est élu) réunir les 4503 maires de cette grande région et mettre en place une structure type DATAR à laquelle il faudra trouver un autre nom et il précise "J’ai une gourmandise extraordinaire à construire cette région"

L’emploi préoccupation majeure
C’est en luttant contre l’échec scolaire et l’échec en apprentissage qu’on pourra lutter efficacement contre le chômage car il est grave que des PME qui veulent embaucher ne trouvent pas la main d’œuvre adéquate disponible localement. Même si l’Aquitaine se tire mieux d’affaire que la plupart des régions en terme de chômage, il y a un chômage d’attractivité car souvent pour un emploi que l’on vient combler, il y a le reste de la famille qui reste en suspens et qui risque de grossir le nombre de demandeurs d’emploi. De nombreux jeunes viennent s’installer gonflant aussi ce chômage d’attractivité car l’Aquitaine est devenue une des régions les plus attractives de France. La formation est donc primordiale pour tenter d’enrayer la spirale du chômage et de la précarité qui peut commencer dès quinze ans. Il a du reste regretté l’attitude de son adversaire principale avec sa "caricature paléolithique de la politique politicienne", l’accusant de faire le jeu du front National. Il ajoute pour charger la barque "le modèle républicain a besoin d’honnêteté intellectuelle et j’aimerais savoir ce qu’elle a réalisé depuis 18 mois". Alain Rousset aime à répéter que quand il a pris la région, celle ci était la plus endettée de France avec 700 projets clientélistes dans les tiroirs et qu’aujourd’hui elle fait partie des 3 régions les moins endettées de France en ayant supprimé le clientélisme, il en veut pour preuve le rapport de la Cour des Comptes et les ratios de Standard & Poor’s qui suit la Région.

Tourisme, Agriculture et Industrie
En ce qui concerne le tourisme côtier il souhaite élargir le GIP Littoral Aquitain au Poitou Charente afin de mieux contrôler ce qui se fait sur le littoral car il y a de funestes exemples mais il ne veut pas se limiter à cette vision du tourisme littoral pour promouvoir le tourisme intérieur et il cite en exemple d’Aubusson où il y a des choses remarquables à voir. En passant il continue à égratigner son adversaire en soulignant "elle passe 20 minutes là ou je passe 24 voire 48 heures" et il avoue que c’est un marathon incroyable, il ne dispose plus que de deux petites heures le Dimanche après-midi pour aller à la chasse. L’agriculture et la forêt vont tenir une place importante dans l’économie de cette région et avec leur développement ces deux activités peuvent apporter quelques solutions supplémentaires au chômage. Sur le plan industriel il y a des problèmes avec des villes qui ont perdu une partie de leur potentiel comme Bergerac, Fumel, Châtellerault et il faudra trouver des solutions. Pour lui la seule façon de lutter contre le FN c’est de régler le problème des gens et à ce sujet il a glissé "je m’interroge sur la compétence de Bercy" en faisant référence au dernier problème lié aux impôts. Il a critiqué la liste Gironde de son adversaire en déclarant que c’était un reclassement de recalés du scrutin, ce à quoi il lui a été demandé si Feltesse n’était pas lui aussi un reclassé du scrutin après son piètre score aux municipales.

Mobilité et solidarité
Bien sûr la question de la LGV lui tient particulièrement à cœur et il se demande comment on pourra développer une région sans un réseau ferré digne de ce nom quand on sait que la vallée du Rhône dispose de 3 lignes, une TGV, une TER et une frêt. Il souligne que des études ont été menées qui démontrent que l’influence du passage de la ligne n’a aucun retentissement sur le climat et que la levée de boucliers est plus due au fait que les blancs liquoreux se vendent moins bien car la demande est moindre. L’Europe doit prendre en charge une partie du financement de ce tracé et c’est à l’Etat d’assumer ses responsabilités pour le reste car il peut toujours faire appel au grand emprunt. Les arguments avancés contre la LGV sont pour lui identiques à ceux avancés au XIXème siècle au moment du développement du chemin de fer. Il n’y a pas que le fer, il y a aussi la route et des solutions devront être trouvées pour rapprocher un certain nombre de destinations. Un élément fort de la solidarité est la connexion internet à haut débit pour tout le monde et pour réaliser cela car il s’agit d’alimenter 600.000 familles il ne veut pas faire appel aux opérateurs qui ont équipé les seules zones rentables à un coût prohibitif pour l’utilisateur. Le développement passe par le développement de pôles Universitaires et le développement de pôles spécifiques comme celui du cuir entre Montbron et Thiviers. Plus de 60% de l’aide au développement est apporté en faveur des TPE et PME et il a voulu rappeler que son adversaire de droite tenait des propos indécents car il est juridiquement impossible d’aider les grands groupes. Sur le volet strictement politique, il n’est pas opposé à une union pour le second tour en entre-baillant la porte aux écologistes.


Bernard Lamarque


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Emmanuel Macron, ni gauche, ni (...)

| le 5 janvier 2017
Complexe, quelque peu insaisissable, susceptible de faire écho à des idées diverses et variées, Emmanuel Macron, charmeur subtil au sourire malicieux et bienveillant affiche cependant des idées (...)

Finales Nationales des Olympiades des Métiers au Parc des Expositions de Bordeaux

3 mars 09:16

Le salon CYCL’EAU dédié à l’eau revient en 2018

29 novembre 13:01

Betclic s’implante à Bordeaux

29 octobre 13:34

BPI à nouveau partenaire des Boxers de Bordeaux

10 octobre 16:59

Réseau des Femmes Entrepreneures Nord Sud, Mille et une…facettes !

10 juillet 08:13
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
Dernières Annonces
Sounds Of Science
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Apprenez à jouer de la batterie sans solfège en Gironde.
localisation de l'annonce Bordeaux Services
Lire +
SoundRising: Deekline (Jungle Cakes / UK) & more
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Maison en pierres
localisation de l'annonce Monségur Vente immobilière
Lire +
Petites escapades bordelaises #1
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement