Un choix cosmétique pour tenter de calmer les riverains de la rue de la Course



Publié le 4 juin 2014 à 13:11

Actualité

Du côté de la rue de la Course, la mairie campe sur ses positions qui en fait n’étaient pas celles du départ et le haut de la rue d’Aviau reste exonéré de tout passage de bus. On se demande qui a assez de poids dans cette portion de rue pour faire avaliser ce partage inégal des nuisances.


L’entreprise COLAS qui a débuté les travaux depuis le 26 mai a transformé rapidement la rue de la Course en un chantier qui pourrait durer jusqu’au 12 juin mais qui ne change rien au fond de l’affaire car l’intervention n’est que cosmétique. Cette rapidité a surpris les habitants du quartier qui sont franchement furieux et pour certains assez démoralisés. Comme dit le dicton : "les chiens aboient et la caravane (Colas) passe …"
Devant le silence assourdissant du concert des élus, l’association Faubourg Traverse (collectif Modibus) continue son chemin de croix tout en comprenant très bien que les travaux du tram doivent se faire, mais persiste à vouloir faire prendre en compte les attentes des riverains de ce quartier jusqu’ici tranquille. L’itinéraire de déviation des bus apparait de plus en plus comme un choix politique, et non comme un choix technique ! Les mots ont été lâchés, certes avec difficulté, par les représentants de la Mairie (Anne-Marie Cazalet et Jean-Philippe Gardere) pendant la réunion du 22 mai dernier organisée par le Médiateur Jean-Charles Bron à la demande de l’association : il n’y a pas eu véritablement d’étude pour arriver à retenir cet itinéraire de déviation. C’est certainement pour cela que la Mairie et la CUB ne répondent pas … car ils n’ont rien à répondre !
Etat déplorable de l'assise après décroutage
Il est quand même très surprenant en ces temps de crise, où chacun est invité à faire des efforts (ou des sacrifices) pour le bien commun, qu’autant d’argent public soit dépensé par les pouvoirs publics sans plus de réflexion : les travaux d’aménagement (reprises de trottoirs et réfection de la couche de roulement) se monteraient à 750.000€ et les constats d’huissiers sommaires (2 photos par pièce de façade et notes au dictaphone) diligentés par la CUB couteraient 200.000€. Contrairement à ce qui avait été annoncé jusqu’ici, aucune étude de sol n’a été réalisée. La Mairie affirme qu’il faut faire confiance aux techniciens. L’ingénieur de la Lyonnaise des Eaux pense que le sol est identique sur les différents secteurs mais n’en est pas certain. Le réseau n’aurait pas connu d’intervention depuis 1997 et l’accident de la rupture de la conduite d’eau en juillet 1988 ne devrait pas se reproduire. Il faut quand même avoir un curieux sens du bien public pour envisager avec le plus grand sérieux de faire circuler des bus de 30 tonnes sur une chaussée limitée à 19 tonnes sans étude préalable. La logique semble malheureusement identique pour la giration des bus, la sécurité, les dégâts aux immeubles, les réserves de capacité etc … Personne n’est sûr de rien mais il n’y a qu’à continuer, on verra bien …
Détail de l'état du pavage
Les riverains du bas de la rue de la Course sont légitimement inquiets car ils constatent régulièrement des fuites sur le réseau et sentent les vibrations à chaque passage de camion poubelle. Cerise sur le gâteau : les ouvriers de la COLAS confirment qu’ils vont mettre en place un enrobé classique (0,10) et non le produit spécial antibruit et anti vibration annoncé par la Mairie car en fait ce qui est important c’est que les pavés sous-jacents ne sont pas enlevés et transmettent toutes les vibrations au sous-sol. Pourtant l’association qui porte le message des riverains (plus de 650 signatures de la pétition) a prévenu tous les élus : 90 mails ont été envoyés aux édiles de la Mairie et de la CUB de tous bords ! Aucun n’a répondu, ce qui témoigne réellement du fossé qui se creuse doucement entre les citoyens et les responsables politiques depuis quelques temps pour ne pas parler d’un profond mépris. C’est pourquoi l’association Faubourg Traverse, toujours déterminée, a saisi la Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA) afin d’obtenir les documents demandés et compte bien s’adjoindre les services d’un avocat spécialisé pour contester en Justice les décisions prises arbitrairement. Quand la négociation n’est plus possible, tous les moyens sont bons. Petit détail qui n’est pas sans valeur, il semble que le carrefour entre la rue Catros et la rue Mandron soit très accidentogène avec une très récente collision et une autre remontant à un mois.
Une chose est sûre : Cette absence de la considération la plus élémentaire de la part des élus renforce les liens de solidarité et la cohésion des habitants du quartier qui sont bien décidés à épuiser toutes les voies de recours et passer à autre chose si nécessaire.


Bernard Lamarque


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Les Halles de Bacalan

| le 15 novembre 2017
Connaissant la richesse de sa vie associative on savait déjà que Bacalan était ce Don Rodrigue, un Cid qui avait du cœur. Avec l’ouverture de ses halles on peut dire désormais que le quartier a aussi (...)

Bus, Mandron-La Course, des riverains de plus en plus excédés par les nuisances !!!

23 juin 11:19

Rue Mandron, rue de la Course, « les raisons de la colère » !!!

15 septembre 2016 07:55

Samedi compliqué sur la Métropole pour les déplacements

1er juillet 2016 18:12

Quartier Nansouty Saint Jean : Lettre à Mr le Maire

25 juin 2016 18:46

Marathon de la Lune deuxième édition

8 avril 2016 07:58
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
Dernières Annonces
Apprenez à jouer de la batterie sans solfège en Gironde.
localisation de l'annonce Bordeaux Services
Lire +
SoundRising: Deekline (Jungle Cakes / UK) & more
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Maison en pierres
localisation de l'annonce Monségur Vente immobilière
Lire +
Petites escapades bordelaises #1
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Alvy Zamé s’invite sur la scène bordelaise
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement