Captieux

Retour sur le week-end Rugby Y Toros de Captieux

Comme chaque année au début du mois de juin un samedi rugby et un dimanche Taureau ont lieu à Captieux, mais la fête commence le vendredi soir ce qui en fait une véritable "Féria". Le rugby est à 7 et dans l’arène ce sont des "novilladas" (jeunes taureaux face à des toréros qui n’ont pas encore reçu l’alternative) qui se déroulent dans l’arène. Arène dans laquelle sont remis les trophées du rugby.

A Captieux, la tradition taurine remonte à 1963 et débuta par des "novilladas" sans picadors dont la 2ème , en 1964, permit à Paquirri et son frère Riverita, arrivés de Cadix dans une Traction 7, de faire leur présentation en France. En 1966 on déplora l’effondrement des arènes après un « derby » avec la localité voisine de Grignols au cours d’un inter-villes fort « disputé » et c’est en 1990 que furent construites les nouvelles arènes Jean Sango (les seules arènes fixes de Gironde).
Cette année après le tournoi de rugby du samedi, la soirée avec repas dans l’arène a permis de suivre la finale Toulouse vs Montpellier sur grand écran.<sjcycle402|right>

Le dimanche matin, beaucoup de monde pour voir la tienta avec de jeunes élèves des écoles taurines, face aux vaches Ortiz de Urbina
vers 13h le repas champêtre sous les arbres avec les animations et danses sévillanes de Marine et Kiké, qui étaient présents à la tienta. L’après-midi vers 17h (heure traditionnelle des corridas) ce sont produits 3 toreros : le mexicain Sergio FLORES qui a coupé 2 oreilles aux novillos de la ganaderia d’URCOLA, proprieté de Victorino MARTIN qui était présent, l’espagnol Fernando ADRIAN qui a coupé une oreille et le français Mathieu GUILLON qui a quitté l’arène sous les sifflets, dommage car le public comptait sur lui pour la pose des banderilles. Mauvais jour pour Mathieu GUILLON, mais facilement rattrapable. Grand vainqueur de cette novillada Sergio FLORES porté en triomphe après avoir reçu le prix Fernando DOMINGUEZ pour la meilleure estocade récompensée par une épée, et une prime pour sa cuadrilla qui a effectué la meilleure lidia.

A 20 heures une soirée tapas a clôturé la Féria.

Ecrit par Bernard Lamarque

Ecrit par Michel Campistrau


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda