Restauration des paysages du canal du Midi



Publié le 27 juillet 2013 à 10:50

Eco-Actu

JPEG - 190.7 ko

Situation préoccupante avec l’attaque du chancre coloré qui s’en prend progressivement à tous les platanes du Canal du Midi et qui commence à toucher également le canal latéral à la Garonne. C’est à l’heure actuelle le Canal du Midi qui est le plus affecté avec déjà plus de 5.000 platanes qui ont été abattus défigurant le site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il faudra plusieurs décennies avant de retrouver le charme des années d’antan avec sa voûte arborée si propice à la flânerie.


Bilan provisoire
Ce sont à terme les 42.000 platanes qui bordent le canal du Midi qui vont être abattus et remplacés dont certains ont plus de 300 ans car planté dès l’origine du Canal pour soutenir les berges. Le fléau risque de s’étendre bien au delà des foyers détecté en Midi-Pyrénées, les derniers en date étant en dehors du Canal du Midi : Castres, Puylaurens (2011), Muret, Tournefeuille, Saint Laurent (2012) sur les quinze foyers recensés à ce jour en Midi Pyrénées dont un foyer à Saint-Jory sur le canal latéral détecté en 2005. En Aquitaine c’est en Lot et Garonne qu’on a recensé le premier foyer à Saint jean de Thurac en 2007 avec un arrêté organisant la lutte 3 ans après la détection. Le chancre coloré a la particularité de rester latent pendant une quinzaine d’années à partir de la première infestation avant de se développer avec rapidité donc rien ne dit que la mésaventure du Canal du Midi n’arrivera pas au Canal latéral à la Garonne et il vaudrait mieux peut être s’y préparer même si cela n’arrive pas. « Si vis pacem, para bellum » !
Souche de platane atteinte de Chancre coloré
Un projet de restauration pour le canal du Midi avec des références.
Pour l’instant les efforts de VNF portent sur le canal du Midi parfois dans l’urgence comme en cette année 2013 car il est loin d’y avoir le feu sur le canal des Deux Mers partie canal latéral mais sait-on jamais ? VNF s’attache à mettre en place un projet qui doit répondre à de multiples critères aussi bien dans le domaine du paysage et du patrimoine que dans le domaine biologique et technique pour le choix des essences sélectionnées et retenues. Le projet est ambitieux et digne de l’esprit de Riquet qui avait su, à son époque, créer le plus grand système éclusier du monde à Fonserannes et si on veut en savoir un peu plus sur les écluses et les éclusiers il faut lire le remarquable dossier de Madeleine Arnold-Tetard. Compte tenu de l’importance de l’ensemble de la réalisation architecturale du Canal du Midi il est évident que la restauration des paysages est fondamental d’autant que le canal des Deux Mers ensemble canal latéral à la Garonne et canal du midi est l’objet d’un projet touristique en voie de finalisation pour un parcours totalement fléché et sécurisé de Bordeaux à Sète en vélo (ce qui est un peu moins compliqué qu’en kayak.NDLR).
Echelle d'écluses de Fonserannes (Béziers)
Un projet ambitieux à but de développement touristico-économique
Pour la partie canal du Midi il s’agit d’un travail de replantation dont le budget global est estimé à 200 millions d’euros et qui va s’étaler sur plusieurs années car des zones test permettent pour l’instant seulement de valider le choix des espèces replantés d’autant qu’il faut quand même donner une unité à ce reboisement. En partenariat avec les collectivités locales et en fonction des sites urbains traversés des projets de requalification et valorisation des espaces liés au canal verront le jour comme à Béziers et à Agde. C’est un travail de fond qui s’engage autour de ce canal du Midi ou il va falloir éduquer et responsabiliser les navigants qui parfois prennent le canal pour une poubelle où ne respectent pas la vitesse imposer sur l’eau et détériorent les berges. Il est indéniable que pour mener le projet à bien il faudra une mobilisation populaire pour épauler l’action de la direction territoriale Sud-Ouest de VNF. Le week-end du 4 et 5 août, des dépliants seront distribués aux abords des marchés de
Toulouse, Carcassonne, Béziers, Castelnaudary et Agde. Une opération d’envergure pour lancer un signal fort à tous les amoureux du canal. C’est au prix d’une mobilisation sans précédant et d’un effort collectif que l’on parviendra à restaurer non seulement le paysage du canal du Midi mais le canal dans son ensemble avec sa fonctionnalité qui peut être demain pourrait lui assurer un regain économique dans ces temps d’économie d’énergie.
Arbres à remplacer

Chancre coloré du platane

Le Projet en PDF


Bernard Lamarque


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet
JPEG - 73.1 ko

Recyclons, oui… mais si cela me (...)

| le 13 janvier 2017
Dès lundi 16 janvier, les clients du Super U d’Eysines (33) sont invités à la semaine de promotion du recyclage avec les Kiosques Réco de SUEZ. Courant jusqu’au 22 janvier 2017, cette opération (...)
JPEG - 63.2 ko

Pas de Lune de Miel pour les abeilles

1er novembre 2016 20:05

L’Alerte de Darwin dix jours plus tard.

22 septembre 2016 15:45

Comité du Patrimoine mondial de l’Unesco : un bilan en demi-teinte

21 juillet 2016 10:35

2 ème édition réussie pour Tech&Bio, le Rendez-Vous Viticulture

19 juillet 2016 09:35

Le Banc d’Arguin fêtait ses 200 ans : Déjà un vieux Monsieur !

8 juillet 2016 07:28
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
Dernières Annonces
Nouvel An Chinois aux Vignobles des Quatre Vents
localisation de l'annonce Margaux Autres
Lire +
Célébration du nouvel an berbère : COUSCOUS suivi d'une soirée dansante
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Balade sur la Garonne et dégustation de galettes des rois
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Concert
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Téléviseur Samsung
localisation de l'annonce Bordeaux Images et Sons
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement