Bègles

Regis Sonnes ne reconduira pas son contrat avec l’UBB

Laurent Marti s’est dit un peu ennuyé, pour ne pas dire plus de la décision de Régis Sonnes de ne plus faire partie de la maison UBB, l’an prochain. Le président aimerait pouvoir prendre une décision rapidement pour éviter les propos de course à l’échalote qui ne vont pas manquer de fleurir dans la presse.

Pour Régis Sonnes il s’agit simplement d’aller au devant de nouvelles expériences car il considère qu’après quatre ans il est temps de voir autre chose mais pas dans l’hexagone. Il ne souhaite pas s’occuper d’une équipe qui rencontrerait l’UBB, ce n’est pas dans sa mentalité de guerroyer contre ses anciens partenaires. Il a annoncé qu’il n’avait pour l’instant aucun contact car il n’a pas d’agent, et il ne faut pas oublier qu’il entraînait l’équipe d’Espagne avant de venir à Bordeaux. Aussi bien Laurent Marti que Raphaêl Ibanez ont une opinion hautement positive de Régis Sonnes et comme ils disent "Régis,il ne cause pas, il fait". Ils apprécient particulièrement l’homme qui a considérablement fait progresser l’Union au niveau des avants. Bordeaux Gazette ne serait pas étonné de le retrouver à la tête d’une équipe nationale, mais ce qui est sûr c’est que l’homme est intègre et que personne ne discute son choix car son attitude inspire le respect. Il n’a annoncé sa décision qu’en fin d’entrainement à la presse et aux joueurs mais le staff technique était déjà au courant depuis quelques temps ainsi que le président Marti, qui était du reste sur place lors de cet entrainement durant lequel il s’est longuement entretenu avec Ludovic Loustau sur le bord de la touche pendant que les joueurs évoluaient sur la pelouse.

Progressivement l’Union récupère ses joueurs et on a vu un Romain Lonca s’employant à fond lors de l’entrainement et Baptiste Serin pense qu’il sera à l’ouverture pour le match d’Agen car pour lui Romain a fait un très bon match à Montauban, mais il reste très déçu que l’Union n’ait pas gagné à Clermont. Lionel Beauxis est apparu lui aussi plein de fougue et d’allant, on sent bien qu’il veut rapidement retrouver sa place et malgré la signature de Simon Hickey il sera important d’avoir plusieurs ouvreurs disponibles car le poste est sensible comme du reste celui de la mêlée pour lequel il faut avoir plusieurs cartes. Par contre Matthew Clarkin a un peu le bourdon de n’avoir pu jouer à Montauban car il y a vraiment de bons souvenirs et il trouve que la ville est très "sympa" ainsi que les gens. Malheureusement son genou doit être soigné et sérieusement, il a du reste précisé "je suis à un âge ou il ne faut pas s’amuser avec les blessures et je ne compte revenir que quand je serai complètement remis". Il est vrai qu’il va y avoir une série de 16 matchs sans coupure pour cette saison et il faudra que tous les joueurs soient dans le meilleur état possible pour faire face simultanément au Top 14 et à la Coupe d’Europe. L’arrivée de Sekope Kepu n’émeut pas plus que ça Régis Sonnes car pour lui il faudra qu’il démontre dans le Top 14 qu’il est le meilleur pilier du monde même s’il reconnait ses qualités ballon en main et sa vitesse, car l’entraîneur des avants même s’il ne poursuit pas l’an prochain, a un travail à mener à bien.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda