Bordeaux

Propagande : Affiches en temps de Guerre

Arme puissante lors d’une guerre, la propagande permet à l’Etat de contrôler l’information et d’influencer le comportement de la population afin que celle-ci s’investisse au mieux dans le conflit. Deux lieux, deux guerres, deux époques pour cette double exposition à voir au Centre Jean Moulin et au Musée d’Aquitaine avec des documents exceptionnels.

Cette exposition a vu le jour sous l’impulsion de Stéphane Barry de Memoring et de Vincent Caliot qui a mis à disposition sa collection personnelle d’affiches sur les deux guerres qui sont en parfait état et ont ainsi permis de monter cette double exposition sur deux sites différents à savoir, ce qui est lié à la seconde guerre mondiale au Centre Jean Moulin dans son atmosphère incomparable avec vraiment des affiches qui rappellent combien cette guerre a été intense aussi sur les murs des villes par voix d’affiche avec des discours plus qu’incisifs comme "Finis les mauvais jours, Papa gagne de l’argent en Allemagne" version plutôt idyllique du STO avant que celui ci soit mis en place en 1943 car les allemands malgré leur propagande n’avaient pas obtenu le résultat escompté de 150.000 ouvriers venant travailler en Allemagne pour soutenir leur effort de guerre ou même dans un autre genre "Taisez vous ! L’Allemand a fui... L’Espion Reste" après le retrait des troupes allemandes ou même ce coq triomphant plantant ses ergots dans le drapeau nazi sur fond d’église bien française avec "A la porte le boche". On voit bien que ce type de pratique est valable dans les deux sens et que la propagande a tenu une grande place dans la guerre. Vous pourrez aussi voir cette grande affiche rouge du groupe Manouchian cherchant a assimiler les résistants à des assassins et qui en fait, a eu un résultat inverse à l’effet recherché et bien d’autres documents surprenants.
Paul Matharan, Christian Block, Stéphane Barry, Vincent Caliot, François Hubert et Fabien Robert
C’est au Musée d’Aquitaine lieu de la seconde exposition et dans le hall que l’inauguration officielle a eu lieu en présence de Fabien Robert, adjoint au maire en charge de la culture et du patrimoine et c’est François Hubert conservateur du Musée d’Aquitaine qui a pris la parole en premier pour situer cette exposition dans le cadre de la série de conférence donnée au musée d’Aquitaine sur les guerres actuelles. Il a souligné les points communs entre les deux séries d’affiches du Centre Jean Moulin et du Musée d’Aquitaine. Fabien Robert a pris la parole ensuite pour souligner que cette exposition était importante à plusieurs titres d’abord sur la notion de propagande, puis sur la qualité et le nombre de documents proposés et il a tenu à remercier chaleureusement le collectionneur, Vincent Caliot qui a mis à disposition un très grand nombre de document d’une richesse incomparable. Il a souligné aussi le travail remarquable des commissaires des expositions Christian Block au Centre Jean Moulin et Paul Matharan pour le Musée d’Aquitaine. Au Musée d’Aquitaine les portes de l’exposition étaient fermées et ce n’est qu’après les discours que les nombreux présents sont allés découvrir le deuxième volet de cette double exposition qu’il faut voir absolument.

Propagande : Affiches en temps de Guerre
Musée d’Aquitaine - 13 Octobre 2015 - 17 Janvier 2016 // Gratuit
Centre Jean Moulin -13 Octobre - 27 Mars 2016 // Gratuit

Ecrit par Bernard Lamarque