Bordeaux

Prévention canicule : Bordeaux se mobilise

Avec l’arrivée de l’été et l’augmentation très sensible des températures, la Ville de Bordeaux renouvelle ses efforts pour limiter les effets néfastes de la chaleur, surtout chez les personnes âgées. Alain Juppé Maire de Bordeaux, vient d’adresser une lettre auprès de 7000 bordelais de plus de 85 ans, les incitant s’ils sont seuls, à se faire connaître auprès du CCAS. Par ailleurs, plus de 1500 seniors ont été contactés et sensibilisés aux gestes de prévention (personnes isolées, locataires de résidence personnes âgées et bénéficiaires repas à domicile).

Actif toute l’année le CLIC du Centre Communal d’Action Sociale renforce son action et reste tout l’été à l’écoute des séniors au 0 800 625 885. Ce numéro vert permet à chacun de s’inscrire sur le « registre canicule » afin de bénéficier d’une aide. Chaque semaine le CLIC ou des bénévoles bordelais, contactent les personnes âgées fragiles qui se sont identifiées pour prendre de leurs nouvelles. En cas de forte chaleur, l’appel devient plus fréquent, en coordination avec les professionnels de santé. Les clubs sénior climatisés, resteront ouverts pendant toute la période estivale. 400 courriers de sensibilisation ont aussi été envoyés aux associations et réseaux qui viennent en aide aux personnes handicapées.

Il faut s’hydrater régulièrement
photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque

Depuis la canicule d’août 2003, le gouvernement met chaque année en place un plan national canicule qui prévoit notamment une forte participation des communes, par l’intermédiaire du Plan Départemental de Gestion de la canicule élaboré par le Préfet :
Le plan canicule est activé si les températures dépassent 35°C la journée et 21°C la nuit, pendant trois jours consécutifs.
Pour appliquer le dispositif, la mairie de Bordeaux s’appuie sur les différents services intervenant auprès des personnes âgées : Pôle Sénior, Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), Centre Local d’Informations et de Coordination (CLIC).

Une prise en charge des aînés fragilisés pendant l’été est donc assurée, qu’ils soient à domicile ou dans les établissements municipaux. Ce n’est pas parce que la température a un peu baissée à l’heure actuelle qu’il ne faut pas rester vigilant, car les températures vont remonter. Le plus gros soucis au niveau des personnes âgées c’est qu’elle perdent la notion de soif et que la première précaution à prendre est de boire régulièrement en petite quantité. Ceci reste valable pour toutes les personnes quel que soit leur âge mais avec plus d’importance chez les enfants et les vieillards.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda