Libourne

Philippe Buisson réaffirme son attachement à Fest’Arts

Le maire de Libourne a voulu tordre le cou à un canard en affirmant sa volonté de maintenir Fest’Arts comme signature culturelle de sa ville. C’est en présence du député Florent Boudié qu’à eu lieu l’inauguration ainsi que des représentants de la Région et du Département.

Après que la nouvelle directrice du Festival Stéphanie Bulteau, ait demandé aux invités de se regrouper devant le pupitre installé dans le jardin Maurice Robin, c’est Philippe Buisson entouré de Florent Boudié député et Michel Galand adjoint à la Culture qui a pris la parole. C’est sous un soleil de plomb qu’il a réaffirmé avec force que l’identité culturelle de Libourne était liée à Fest’Arts et qu’il entendait bien reconduire le Festival durant les années de son mandat. Il a précisé que la subvention qu’accorde la ville au Festival n’a pas bougé d’un iota et même si les temps sont durs avec le désengagement de l’État ce n’est pas sur le budget de la subvention à Fest’Arts que les économies nécessaires par ailleurs, seraient faites. Conscient du rôle culturel de Libourne, il compte bien solliciter l’exécutif de la Nouvelle Grande Région Aquitaine-Poitou-Charente Limousin pour que Libourne tienne le rôle de grande scène nationale des Arts de la Rue. Dans son discours il a voulu aussi rendre un hommage appuyé à Dominique Beyly qui a souhaité prendre un autre chemin après toutes ces années passées à la direction du Festival, mais qui a néanmoins gérer la programmation de Fest’Arts 2015. Il n’a pas oublier de saluer aussi le rôle primordial des bénévoles dans la tenue de ce très populaire Festival.

Philippe Buisson, Laurent Boudié, Michel Galand et Stéphanie Bulteau
Philippe Buisson, Anne-Marie Cocula, Florent Boudié, Michel Galand et Stéphanie Bulteau
Florent Boudié lors de son intervention
Le pot de l'amitié
La cour de la Médiathèque
Le nom du titre/Fred Touch
Around par le groupe Tango Sumo


Anne-Marie Cocula, Vice-Présidente du Conseil régional - Education - Enseignement supérieur - Culture - Apprentissage était présente pour apporter son soutien à l’action du Conseiller régional délégué à la Communication et Porte-parole de la Région qu’est Philippe Buisson. Pour sa part Florent Boudié a rappelé son attachement à Fest’Arts car durant sa jeunesse c’était un lieu de rendez-vous avec ses camarades étudiants et voulant aller dans le sens de Philippe Buisson qui a rendu hommage aux bénévoles, il a rappeler que sa sœur avait fait partie un temps de la grande famille des bénévoles de Fest’Arts. Le maire a ensuite chercher a abréger l’exposition au très fort soleil des participants en les invitant au verre de l’amitié dont le contenu était offert par les vignerons de Fronsac. la plupart des présents se sont ensuite rendu dans la cour de la médiathèque pour suivre la première représentation de "Le nom du titre/Fred Touch" pour assister à une remarquable performance d’acteur, alors que d’autres se sont rendus place d’armes de l’ESOG pour admirer la non moins remarquable performance de Tango Sumo dans "Around", une seule danse d’un seul trait. Beaucoup de très belles choses à voir durant ces deux jours de Festival où l’on peut se précipiter pour suivre des spectacles gratuits pour la plupart et très qualitatifs.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda