Où sont passés les hommes d’Etat ?

Hommes ou femmes d’Etat, bien sûr, est-il besoin de le préciser ?
Alors que les élections présidentielles qui se rapprochent, vont amener les français à choisir la personnalité la plus apte à diriger le pays et à répondre à leurs préoccupations, les oppositions de style entre les candidats prenant de plus en plus d’importance, pourront-elles nous épargner de sacrifier la politique au profit du marketing politique ?

Des dirigeants souvent dépassés …

Face à la crise économique, sociale, politique et humanitaire qui ne cesse de s’amplifier, les dirigeants français et européens semblent tout à fait dépassés et relativement impuissants : la lenteur de leurs réactions est fort justement perçue comme une inquiétante atonie. La France et l’Europe semblent bien souffrir d’une pénurie d’hommes d’Etat.

Les dirigeants actuels, aussi compétents que leurs prédécesseurs, parfois même mieux formés et informés, apparaissent pour la plupart très conformistes, sans vision, sans cap, et encore pire, fort peu conscients des inquiétudes réelles des peuples. Ils semblent de plus en plus vivre à côté, mais de moins en moins avec le peuple, tant leur carrière les absorbe.

Prendre des risques …

Charles de GaulleL’homme d’Etat, disait de Gaulle, est celui qui est « capable de prendre des risques ». Qualité bien sûr essentielle mais non suffisante. Le courage de résister aux pressions d’où qu’elles viennent, la capacité de prendre ses distances avec les sondages et de ne pas céder périodiquement aux rumeurs et au mécontentement ambiant, caractérisent aussi l’homme d’Etat, et s’il est parfois nécessaire que le cap soit réajusté en fonction des circonstances, sous peine d’autisme, les fondements politiques de l’action d’un homme d’Etat ne sauraient être remis en cause tous les quatre matins, comme notre pays en fait actuellement la triste expérience. Alors que le politicien suit le peuple, c’est le peuple qui suit l’homme d’Etat, vision qui si elle ne s’oppose pas frontalement au concept à la mode de démocratie participative, le remet cependant à sa juste place en refusant de plonger jusqu’au cou, dans la confuse et trop souvent démagogique, démocratie d’opinion.

Lucidité - Mandat unique

Etre capable de remettre en cause la pensée dominante du moment, ne pas réduire la politique à une simple science sociale, être lucide par rapport aux grandes problématiques et souffrances économiques et sociales, lucide par rapport aux enjeux géopolitiques, tâcher de rassembler, de redonner confiance, ne pas promettre de démagogiques améliorations immédiates (le changement c’est maintenant !), alors que ce n’est qu’à moyen ou long terme que la politique donne des résultats tangibles, autant de qualités que nous serions en droit d’attendre d’un chef d’Etat, d’un homme d’Etat, capable de faire passer le souci de la nation avant le souci de soi et de ne pas nous bercer de pures illusions. Rien à voir avec le fameux « Président normal ».

En cette période de grand désenchantement et de grande défiance de nos compatriotes vis-à-vis de la politique, dès lors qu’il importe de ne pas exercer le pouvoir pour plaire, seul l’engagement à un mandat unique à la tête de l’Etat semble susceptible de ramener les français vers les urnes et de redonner un peu de couleurs à notre démocratie souffrante.
Alain JuppéQuand la Presse s’en mêle

Récemment questionné dans le cadre d’une émission politique télévisée, Alain Juppé faisant preuve de calme et de hauteur de vue, a très vite dû faire face à des questions à caractère polémique, quelque peu agressives et aussi triviales que fort peu susceptibles d’améliorer la qualité et l’intérêt du débat. Pas vraiment de quoi donner une image flatteuse du journalisme.

Peut-on d’ailleurs encore qualifier de journalisme, cet exercice de plus en plus répandu de recherche systématique de la petite phrase et du sensationnel ?

Crédit photo Une : © European Union 2014 - European Parliament

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda