Nouvelle étape clé pour le Grand Projet Ferroviaire du Sud-Ouest



Publié le 23 juin 2011 à 17:04

Actualité

Le Comité de Pilotage a retenu l’hypothèse du tracé proposé par Réseau Ferré de France après concertation avec les acteurs locaux sur la quasi totalité des 410 kilomètres du projet de ligne nouvelle Bordeaux-Espagne et Bordeaux-Toulouse. Le Comité de Pilotage souhaite néanmoins procéder à des études d’approfondissement sur les bases qui ont été fournis.


Patrick STEFANINI, Préfet de la Région Aquitaine, Préfet de la Gironde et Préfet Coordonnateur du Grand Projet Ferroviaire du Sud Ouest (GPSO), Henri-Michel COMET, Préfet de la Région Midi-Pyrénées, Alain ROUSSET, Président de la Région Aquitaine, Martin MALVY, Président de la Région Midi-Pyrénées, Fabien BALDERELLI Représentant du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement et Hubert DU MESNIL, Président de Réseau Ferré de France se sont réunis le jeudi 23 juin 2011 à Bordeaux dans le cadre du Comité de Pilotage GPSO.
L’hypothèse de tracé retenue, va faire l’objet dans les mois qui viennent d’études d’approfondissement et d’optimisation. Ces études préciseront les mesures d’insertion environnementales : conception des ouvrages, rétablissements de circulation et de services, protections acoustiques et visuelles à prévoir, en particulier au sein des quatre secteurs où les conditions de réalisation de ces lignes nouvelles restent à préciser. Le Comité de Pilotage (COPIL) a également insisté sur la nécessité de tenir compte des enjeux locaux touchant en particulier les habitants des zones traversées, tout en attirant l’attention sur la maîtrise du coût global de cet important projet.

TGV arrivant à Bordeaux
photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque


S’agissant du Pays Basque, le COPIL a retenu le projet de tracé proposé par RFF en demandant :
la poursuite du dialogue,
la conduite d’études complémentaires sur deux zones présentant notamment des difficultés géotechniques et environnementales,
que soient actées les avancées du rapport présenté par Mme Meaux en mai 2010 sur l’insertion environnementale de la ligne.

S’agissant du Lot-et-Garonne et du Tarn-et-Garonne, pour les secteurs de l’Est d’Agen et d’Auvillar dans lesquels un seul tracé n’a pu être retenu, les études comparatives vont être poursuivies pour arrêter une hypothèse de tracé début octobre. Des études de mise au point seront également conduites.

Le tracé définitif et les mesures d’insertion seront soumis à une nouvelle réunion du Comité de Pilotage à la fin de l’année 2011, puis à la validation du Ministre pour être mis à l’enquête d’utilité publique à l’automne 2012. S’agissant de la liaison entre le projet GPSO et Béarn-Bigorre, le Comité de Pilotage a pris acte de la saisine de la Commission Nationale du débat public à la fin de l’année.


Bernard Lamarque


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

La VILLA PRIMROSE s’expose à Bordeaux

| le 24 avril 2017
Fondée en 1897, La VILLA PRIMROSE, l’un des plus anciens clubs de tennis de France, a contribué à la naissance du sport dans l’hexagone. En 120 ans, elle est devenue un lieu emblématique de Bordeaux (...)
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
Dernières Annonces
Table avec quatre tabourets
localisation de l'annonce Ameublement
Lire +
Meuble TV chinois incrusté
localisation de l'annonce Bordeaux Ameublement
Lire +
Bibliothèque laquée 650 €
localisation de l'annonce Bordeaux Ameublement
Lire +
Bar chinois incrusté
localisation de l'annonce Bordeaux Ameublement
Lire +
Explorateurs en herbe à Bordeaux Lac
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement