Minh Tran Huy lauréate du 2ème prix des lecteurs.



Publié le 13 avril 2015 à 08:26

Actualité

Pour la deuxième année consécutive, les lecteurs des médiathèques et des bibliothèques de Bordeaux, de la communauté urbaine et de Gironde ainsi que ceux du pôle culture du Centre Hospitalier Charles Perrens ont attribué un prix à un roman publié dans l’année.


Minh Tran Huy pour son roman « Le voyageur malgré lui » chez Flammarion a été choisi à partir d’une « short list » de 5 livres eux-mêmes sélectionnés par les bibliothécaires. En l’occurrence Minh Tran Huy fut en concurrence avec Simonetta Greggio pour « Les nouveaux monstres : 1978-2014 » chez Stock, Jean-Marie Blas de Roblès pour l’excellent « L’île du point Némo » chez Zulma, Laurent Mauvignier pour « Autour du monde » et François Vallejo pour « Fleur et sang » chez Viviane Hamy. Ce prix de 1.500 euros est remis par l’agence M/COMM qui assure par ailleurs toute la communication de l’Escale du Livre.
Minh Tran Huy entre les questionneurs
C’est donc dans le cadre d’une rencontre avec ses lecteurs et ses supporters que la jeune auteure française d’origine vietnamienne a reçu son prix dimanche matin. Particularité : ce sont deux lecteurs qui ont assuré l’interview devant un parterre très massivement féminin, comme d’ailleurs dans la totalité des nombreuses rencontres d’écrivain(e)s qui ont enrichi ces 3 jours d’Escale. Un prix des lecteurs est une récompense particulièrement appréciée par les écrivains a dit en substance Minh Tran Huy car il est sans calcul, « il vient du cœur. L’arrogance de l’écriture et le doute permanent sont abolis par la reconnaissance des lecteurs ». Dans ce 3ème roman, Minh Tran Huy revient sur le thème de l’exil, en prenant appui sur l’histoire du bordelais Albert Dadas, atteint de dromomanie, voyageur malgré lui, touriste pathologique, errant qui s’exilait de lui-même en partant sur les chemins à la fin du 19ème siècle (1) pour élucider son histoire familiale vietnamienne faite aussi d’exil et d’errance. C’est à un portrait de son père qu’elle s’attache ici, ce père taiseux auquel elle doit arracher des bribes d’informations à partir desquelles elle reconstitue l’histoire familiale et le destin de ce père en particulier. Décidément, Minh Tran Huy est heureuse avec la Gironde, car elle a reçu le Prix Gironde en 2008 pour son premier roman « La princesse et le pécheur », elle fait depuis lors partie du jury de ce prix. Quant au prix des lecteurs, il aura bien sûr lieu dans les mêmes conditions en 2015/2016, renseignements dans toutes les bibliothèques de Gironde.

(1) Le scénariste bordelais Christophe Dabitch et le dessinateur Christian Durieux ont publié chez Futuropolis une très belle histoire d’Albert Dadas intitulée « Le Captivé »


Jeff


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

La VILLA PRIMROSE s’expose à Bordeaux

| le 24 avril 2017
Fondée en 1897, La VILLA PRIMROSE, l’un des plus anciens clubs de tennis de France, a contribué à la naissance du sport dans l’hexagone. En 120 ans, elle est devenue un lieu emblématique de Bordeaux (...)

Bernard Pivot, adepte du principe de Peter

20 avril 15:11

La Crypte du Diable, un nouveau roman-mystère au cœur de Bordeaux

17 juin 2016 10:07

Escale à l’Escale du livre

9 avril 2016 16:41

Jacques Respaud inaugure la collection « Ma vie, mon œuvre »

4 novembre 2015 10:51

Un grand week-end à Bordeaux et ses environs

12 avril 08:56
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
Dernières Annonces
Table avec quatre tabourets
localisation de l'annonce Ameublement
Lire +
Meuble TV chinois incrusté
localisation de l'annonce Bordeaux Ameublement
Lire +
Bibliothèque laquée 650 €
localisation de l'annonce Bordeaux Ameublement
Lire +
Bar chinois incrusté
localisation de l'annonce Bordeaux Ameublement
Lire +
Explorateurs en herbe à Bordeaux Lac
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement