Mi-saison : Bilan des Boxers de Bordeaux



Publié le 23 décembre 2015 à 18:47

Sports

La phase aller vient de se terminer, c’est donc l’occasion de faire un premier bilan. Après la revue de quelques chiffres clés, la parole sera ensuite donnée à deux journalistes (Claude de « Bordeaux c’est hockey » et David Fontanier) ainsi qu’à deux supporters, Ludovic Salvatori de « Peuple de Mériadeck » et François Brunelli de l’Esprit Boxers.


Fin des matchs aller
Bordeaux termine cette phase aller à la 9ème place du championnat avec 18 points (sur 39 possibles) et l’a emporté à 6 reprises (dont 2 en prolongation) en 13 matchs. Ces Diables Rouges de Briançon sont à l’affût avec 18 points et un match de retard mais devant Strasbourg n’est qu’à un point ! Pas de panique il reste encore 39 points à prendre, tout reste possible !! Bordeaux n’a pris que 5 points contre l’actuel top 8, il faudra donc remédier à ces trous d’air qui nous amènent souvent à courir après le score. Meriadeck ne semble plus aussi imprenable que les années précédentes avec seulement 43% des points pris à domicile contre 50% à l’extérieur. L’objectif est clairement d’accrocher au moins la 8ème place pour faire les playoff et surtout s’éviter des frayeurs en poule de maintien. Pour cela, il faudra grappiller des points contres les grosses équipes et vraiment assurer contre les plus petites.
En effet, en fin de saison régulière, la poule de maintien se jouera entre les 6 derniers du championnat. Point très important, chaque équipe partira uniquement avec les points gagnés lors des confrontations directes avec les autres équipes de la poule de maintien. Par exemple si elle avait lieu maintenant :
1- Bordeaux : 13 points
2- Briançon : 9 points
3- Lyon : 7 points (1 match en moins)
4- Chamonix : 7 points
5- HCMAG : 4 points
6- Dijon : 2 points (1 match en moins)
Puis, chaque équipe se rencontre en match aller-retour : les deux derniers descendent en D1 et le quatrième joue un match de barrage contre le vainqueur des playoff de D1.
(Pour rappel : une victoire en temps réglementaire donne 3 points, une victoire en prolongation : 2 points, une défaite en prolongation : 1 point et une défaite en temps réglementaire : 0 point.)

Romain Horrut


Aperçu de l’équipe
Voici un petit aperçu, avec ces limites car les lignes changent, de l’organisation de l’équipe :
Gardiens
Ylonen , Gasnier (remplaçant)
Défenseurs (les pairs ont beaucoup bougé)
Besch – Paquin
Janil- Dusseau
Gillet – Majercák
Esipov (blessé pendant une longue période mais de retour et cela devrait faire beaucoup de bien à l’équipe)
Attaquants (ailier- centre - ailier)
(1ere ligne) Desrosiers – Petit - Charland
(2eme ligne) Valier – Gauthier – Valchar
(3eme ligne) Tarantino – Cyr – Decock
(4eme ligne) Lafrancesca - Cadren – Mariage
+ (Rambelo – Horrut)
En championnat, Bordeaux a marqué 44 buts (7eme attaque) et en a encaissé quasiment autant : 45 buts (10eme défense). Notre première ligne a marqué un peu plus de la moitié des buts de l’équipe : Desrosiers (8 buts et 13 assits), Charland (6 buts et 13 assists) et Petit (9 buts et 7 assists). La troisième ligne tourne aussi très bien avec notamment Tarantino qui fait une très forte impression (4 buts et 5 assits), Decock (5 buts, 3 assits) et au centre Cyr (1 but et 1 assit). En défense, il faudra resserrer les rangs, faire moins d’erreurs et continuer de s’appuyer sur un Ylonen qui a plusieurs fois repoussé l’échéance (accompagné d’un bon Gasnier). Bordeaux à encaissé 17 buts dans les 5 premières minutes de tiers (dont 7 dans les 2 premières minutes de tiers) soit un peu plus du tiers des buts encaissés (38%), il faudra remédier à ces entames difficiles.

Lionel Tarantino


Coupe de la Ligue
Le parcours en coupe de la Ligue des Boxers est une très belle surprise ! Bordeaux a réussi à sortir devant les Ducs d’Angers de la phase de poule en ne concédant qu’une unique défaite (contre Brest) en 6 matchs. En quart, après un échec 3-2 face à Strasbourg les Boxers ont su rectifier les tirs en atomisant l’Etoile Noire 8 à 0. La demi-finale contre l’ogre Gapençais s’annonçait très compliquée, les Bordelais l’ont emporté à l’aller 3-2 en défendant une grosse partie du match avant de se faire sortir au match retour 5 à 2.
Nous avons demandé à plusieurs personnes un petit bilan de ce début de saison, les joueurs qui les ont agréablement surpris, leurs avis sur le système de jeu et les lignes et pour terminer de donner des étoiles aux joueurs comme à la fin des matchs. Claude de « Bordeaux c’est hockey », David Fontanier : le speaker des Boxers de Bordeaux, Ludovic Salvatori de « Peuple de Mériadeck » et François Brunelli un membre de l’Esprit Boxers ont accepté de jouer le jeu. Merci encore à eux.

Julien Desrosiers


Les avis
Média  : L’avis de Claude, journaliste de la page Facebook « Bordeaux c’est hockey » :
« Neuvièmes à l’issue de la phase aller, les Boxers de Bordeaux ont été sortis du Top 8 lors de la dernière journée face à Gap (1-4). Si leur classement est en-dessous des espoirs que le début de saison avait suscité et hors des places qualificatives pour les play-off, l’objectif majeur de la saison, rien n’est encore perdu.
Le promu bien renforcé à l’inter-saison a payé pour voir. Après un bon départ en Ligue Magnus facilité par le calendrier, les Bordelais sont ensuite entrés dans le dur quand il a fallu se mesurer aux grosses cylindrées du championnat.
Ils ont aussi payé pour quelques absences durant les matchs, notamment dans les débuts de périodes, des erreurs qui ont annihilé le bon travail fait sur la glace et leur coûtant des buts parfois décisifs.
Au bout de 13 matchs de championnat et après avoir atteint les demi-finales de la Coupe de la Ligue, malgré les deux dernières défaites à Strasbourg et devant Gap, ils ont montré dans les derniers temps que leur jeu commençait à prendre de la consistance. Reste que le manque d’efficacité et les erreurs qui se payent cash sont à travailler rapidement.
 »

Jean Christophe Gauthier

David Fontanier, speaker des Boxers de Bordeaux depuis 4 saisons.
« Mon rôle est "d’ambiancer" la patinoire et d’accompagner les 3.000 supporters de Mériadeck pour pousser les joueurs jusqu’à la victoire. Journaliste radio à RTL2 Bordeaux depuis 2007, j’ai découvert le hockey sur glace à Amiens au début des années 2000. Comme beaucoup, dès le premier match, j’ai été piqué et l’addiction a fait effet.
Pour leur première saison en Ligue Magnus, les Boxers de Boxers sont en mode apprentissage. A la fois structurés et lucides quant à leur niveau dans ce championnat très serré, ils ont su démontrer qu’ils n’étaient pas là par hasard. Mais ils ont été rappelés à leur statut de promu face aux équipes plus expérimentées.
Si le début de saison leur a fait tutoyer le sommet de la Magnus, le mois de novembre fut nettement plus difficile face aux cadors du championnat élite qui a rappelé aux bordelais qu’ils évoluaient une division en dessous la saison passée.
C’est donc une demi-saison en demi-teinte qu’ont vécu les Boxers. A l’aise face aux équipes de leur niveau, ils ont souvent pêché face aux équipes bien rodées dans cette ligue, qui ont su profiter des erreurs des hockeyeurs bordelais.
Même si les 2 recrues stars, Desrosiers et Charland (Meilleurs buteurs et pointeurs la saison dernière), n’ont pas offert le rendement escompté, deux hommes selon moi se sont démarqués : Lionel Tarantino et Sébastien Ylonen. Le premier, recruté pour bousculer les défenses par son gabarit athlétique, s’est finalement révélé être un joueur décisif devant la cage adverse. Le second, au poste de gardien (poste clé d’une équipe de hockey), a su être déterminant, solide dans sa cage face aux assauts des attaques adverses. Il n’a cependant pas toujours été aidé par sa défense parfois perméable.
J’ai aussi été agréablement surpris par Nicolas Besch, rassurant en défense, et par les joueurs qui ont soulevé le trophée de champion de D1 la saison dernière, et qui ont haussé leur niveau de jeu, François Paquin en tête.
Aujourd’hui, les Boxers ont une équipe talentueuse, mais qui doit s’adapter à l’exigence de la Magnus. Même si la mayonnaise semble avoir pris, les supporters en attendent davantage. Plus de caractère, d’assurance dans toutes les lignes, plus d’impacts physiques à Mériadeck pour montrer aux adversaires qui est le patron à la maison.
Pour figurer dans les 8 premiers de la Ligue Magnus, et ainsi assurer leur maintien dans l’élite, et disputer les play-offs, les Boxers de Bordeaux devront, sur la 2ème moitié de saison, prendre des points face aux équipes de niveau équivalent (Lyon, Strasbourg, Briançon, Morzine, Dijon, Chamonix) et réussir des exploits face aux cadors du championnat (Rouen, Amiens, Angers, Grenoble, Brest, Gap, Epinal). Espérons aussi que les pointures recrutées cet été soient décisives dans les moments clés des matchs.
Mes étoiles :
3ème étoile : Nicolas Besch (Défenseur) / solide et techniquement impressionnant, il a su sortir l’équipe de situations compliquées et s’imposer face aux attaquants adverses.
2ème étoile : Sébastien Ylonen (Gardien) / à la fois envié et redouté par les autres clubs, le dernier rempart des Boxers est aussi rassurant qu’impressionnant dans sa cage.
1ère étoile : Lionel Tarentino (attaquant) / solide et physique, il provoque les défenses adverses et s’est révélé être un vrai buteur, en attendant un meilleur rendement des Francis Charland et Julien Desrosiers »

Sebastian Ylönen


Ludovic Salvatori , page Facebook « Peuple de Mériadeck »  :
« A la mi-saison, les Boxers sont aux portes du Top 8, objectif fixé par les dirigeants.
Après avoir très bien entamé ce nouvel exercice avec 3V, 1VP et 1DP (Victoires à Briançon, contre Lyon, à Dijon, contre Brest), les Boxers se sont présentés à Rouen en qualité de quo-leaders. Ce choc de la sixième journée a marqué le tournant de ces matchs aller. Défaite logique 4-2 puis les "gros" nous ont tous battu : Amiens, Grenoble, Angers, Gap... On a seulement battu Chamonix au terme de la fusillade et le dernier Morzine chez lui.
Parmi les joueurs champions de D1, on notera les sorties remarquées de Nicolas Mariage en coupes et le gros travail de Gautier Lafrancesca. Aina Rambelo a été précieux dans son rôle de défenseur occasionnel. On notera le faible rendement de Vincent Cadren et surtout le manque de temps de jeu accordé à Romain Horrut. Les gardiens ont tous les 2 fait le job. Sebastian a souvent permis de retarder l’échéance et les entrées de Mickaël ont toujours été bonnes, notamment celle face à Amiens, permettant de prendre 1 point et par la même occasion d’en priver Amiens d’un !
Parmi les recrues, on peut être déçu du faible nombre de buts (6) inscrits par Francis Charland mais c’est un moindre mal car sur sa ligne, le passeur Julien Desrosiers a endossé le rôle de buteur. Félix Petit semble irréprochable, aussi bien à l’entraînement qu’en matchs. On aura remarqué que Lionel Tarantino avec son jeu plein d’engagement a les faveurs du public de Mériadeck. Côté défenseurs, Kévin Dusseau a été plutôt discret alors que Jonathan Janil et Nicolas Besch sont en dessous de ce que l’on est en droit d’attendre d’eux. Difficile de juger le néo-bordelais Radim Valchar mais il a déjà démontré une belle glisse ainsi qu’une très belle technique !
L’ordre des matchs pour la phase retour est inversé, on attaquera donc à Gap avant de recevoir Morzine puis d’aller affronter Chamonix pour clôturer 2015. Il faudra prendre 6 points pour continuer à viser le Top8 !
Bonnes fêtes à tous ! »

Peter Valier


Francois Brunelli membre de l’Esprit Boxers, association de supporters des Boxers de Bordeaux .
Il organise notamment les déplacements à l’extérieur et donne de la voix à Mériadeck avec des chants au rythme des tambours. « Les joueurs qui m’ont agréablement surpris : On peut citer bien évidemment le virtuose capable du plus beau des plus beaux gestes : Julien Desrosiers. Il a un talent fou et il est capable de faire la différence à n’importe quel moment. C’est une chance extraordinaire de le voir évoluer sous nos couleurs, il faut la savourer. Lionel Tarantino est aussi une belle surprise. Non seulement il est dans son rôle de joueur physique mais en plus il montre une belle adresse devant la cage et une grande générosité dans l’effort. Jean-Christophe Gauthier est aussi un joueur qui est surprenant par son explosivité, sa rapidité et l’envie de gagner qu’il démontre à chacune de ses apparitions. Le duo de gardiens fait aussi belle impression. Beaucoup en doutaient et ils sont en train de mettre les pendules à l’heure. Même si Séb joue beaucoup plus, Mika se montre à son avantage le peu de fois ou il a sa chance. Je ne comprends pas pourquoi il n’a pas un peu plus de temps de jeu. En défense, souvent moins sous les projecteurs, Nicolas Besch est un monstre. Il nous montre toute la panoplie du hockeyeur de haut niveau : solide défenseur, premier attaquant, buteur et protecteur du sérail, il ne se laisse ni impressionner ni marcher sur les pieds. Un Grand Monsieur. Je citerai enfin, nos bordelais : Vince et Nico qui s’adaptent à merveille à la Ligue Magnus. On est très heureux de les voir à ce niveau surtout lorsqu’on les a vu évoluer en D2 et en U22. Ils ont gravi les échelons, c’est une grande fierté.
Photo prise devant la patinoire de Rouen
Sur le système de jeu : Je serais bien prétentieux de dire ce qu’il faut faire et ne pas faire. Mais ce que je peux dire, c’est que l’on prend trop de buts pour espérer être dans les huit premiers et parfois en attaque, on a l’impression que l’on veut mettre le but parfait donc on fait la passe de trop ou on ne tire pas quand l’ouverture se présente. Pourtant l’attaque est assez performante mais en lâchant le bras parfois plus vite, je pense que l’on pourrait marquer plus.
Ce qui est aussi rageant c’est que sur certains matchs on abuse des palets mis au fonds comme si on avait perdu notre hockey et que l’on ne savait plus construire. On a une belle marge de progression et j’espère fortement que notre jeu va s’améliorer dans cette seconde partie de saison pour intégrer les séries.
Les étoiles sur cette première partie de saison :
1) Desrosiers le Maître à jouer
2) Séb Ylonen le cerbère de Bordeaux
3) Nicolas Besch le défenseur leader »

Pour terminer, je tiens à remercier de nouveau les personnes ayant pris sur leur temps pour donner leur avis et impressions sur ce début de saisons. Ce soir premier match de la phase retour contre les Rapaces de Gap ! Il va falloir sortir un gros match pour espérer revenir avec quelques points. Bonnes fêtes de fin d’année à tous


Mathieu Raimbault


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Les Boxers s’imposent en huitième (...)

| le 22 novembre 2017
La première levée des huitièmes de finale de la Coupe de France concernait sept matchs et les Boxers sont allés se qualifier sur la glace de Limoges à Les Casseaux par le score sans appel de 8 à 1 (...)

Les Boxers de Bordeaux arrachent la victoire face aux Bruleurs de Loups de Grenoble

1er novembre 12:05

Rouen prend sa revanche sur la glace de Meriadeck

18 octobre 09:45

Les Boxers passent la vitesse supérieure en troisième période

14 octobre 10:01

Les Boxers se défont d’Angers

7 octobre 09:25

Les Boxers remontent sur le podium après leur victoire sur Nice

4 octobre 10:06

Etablissement le plus consulté

localisation de l'annonce
Lire +
Derniers établissements
localisation de l'annonce
Lire +
Vous aussi améliorez votre visibilité sur Bordeaux et la Gironde !

RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
Dernières Annonces
Sounds Of Science
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Apprenez à jouer de la batterie sans solfège en Gironde.
localisation de l'annonce Bordeaux Services
Lire +
SoundRising: Deekline (Jungle Cakes / UK) & more
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Maison en pierres
localisation de l'annonce Monségur Vente immobilière
Lire +
Petites escapades bordelaises #1
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement


Nous suivre