Malgré un injuste carton rouge, l’Union gagne à Dax par 26 à 24.

C’est vrai que l’Union s’est mis les tripes à l’air au stade Maurice Boyau, car les bordelais ont joué pendant 60 minutes à 14 contre 15. "Prendre un carton rouge alors que le joueur ne tombe même pas c’est quand même un peu exagéré" et Marc Delpoux avait beaucoup de mal à le digérer pour ne pas dire plus, car à partir de là, le match était un peu faussé. Certes le geste était là, mais sans conséquence, il méritait simplement un carton jaune.

Dans les vestiaires les joueurs affichaient un large sourire et le Président Marti ne cachait pas son plaisir :

"Très heureux, très fier des joueurs. Ils ont joué 60 minutes à 14 c’est un moment fabuleux, ils ont été fantastiques, la fin de match a été prenante c’est vrai, et je crois que s’ils avaient perdu je leur aurais dit exactement la même chose. Ils ont joué avec leur cœur, on a eu un sentiment d’injustice, sur le carton jaune, puis sur le carton rouge. Avec cet état d’esprit nous ne demandons qu’une chose c’est nous qualifier."

Touche à l’avantage de l’Union
photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque

D’entrée de jeu, Dax a essayé de jeter toutes ses forces dans la bataille et dès la 2ème minute Richard Apanui inscrit 3 points puis 6 minutes plus tard 3 points de plus et les dacquois mènent déjà par 6 à 0.

La poignée de supporters bordelais qui a suivi en bus, commence à faire grise mine à la 13ème minute quand Justin Purll prend un carton jaune sur faute au sol, mais l’Union qui a fait le gros dos, se reprend et Gérard Frazer passe ses 3 premiers points à la 21 ème minute.

Le débat s’équilibre, mais à peine Purll est rentré après avoir purgé sa peine, que le sort s’acharne sur l’Union qui perd définitivement Mailei pour un plaquage haut qui n’avait vraiment rien de méchant puisque l’adversaire n’est même pas allé au sol. Le geste a été sanctionné, soit, mais il ne méritait pas un carton rouge, ou alors l’arbitre a pris peur que le match ne dégénère car les dacquois ne sont pas exempts de tous reproches avec une mauvaise fourchette sur un joueur bordelais qui valait tout autant un carton rouge.

Bien que jouant à 14, l’Union tient le choc et Frazer égalise à la 29ème minute, mais dans la minute qui suit, Apanui ajoute 3 points et Frazer lui répond 2 minutes après. La mi-temps survient sur le score d’Apanui 9 Frazer 9.

La deuxième mi-temps va laisser plus de place au jeu à la main, car l’Union sent bien que son salut passe par là et c’est elle qui produit du jeu à la dacquoise, mais c’est encore Apanui qui fait parler la poudre à la 47ème minute. L’Union ne se décourage pas même si sur une interception elle manque de ne se faire piéger.

Lilo applati le premier essai
photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque

Les joueurs font preuve de vaillance en défense et multiplient les plaquages efficaces. La rentrée de Jaulhac donne plus d’assise au pack qui est de plus en plus conquérant.

A force d’envoyer du jeu c’est Lilo qui vient hors de ses bases bien servit par Adams planter le premier essai pour l’Union à la 55ème minute avec la transformation de Frazer l’Union prend le score pour la première fois de la partie : 16 à 12.

Les dacquois ne sont pas décider à se laisser faire et ils se lancent à corps perdu à l’attaque et c’est encore Apanui qui là, marque un essai à la 60ème minute qu’il transforme lui-même. Dax repasse devant avec le score de 19 à16 mais c’est sans compter sur Frazer qui d’un maitre coup de pied à la 64ème minute remet les deux équipes à égalité et tout cela sent le match nul.

Mais l’histoire cherche un vainqueur et Lopez qui a effectué son entrée en jeu, conclu une belle charge en marquant en coin à la 72ème minute et Frazer réussit une difficile transformation qui va s’avérer déterminante.

Les Bordelo-béglais, essaient de confisquer le ballon par une série de passage par le sol pour ces dernières minutes, mais ils commettent un en avant qui redonne le ballon aux dacquois qui réussissent un essai quelques secondes après que la sirène ait retenti et Richard Apanui va échouer dans sa tentative de transformation, laissant la victoire aux visiteurs.

Il faudra être fort pour cette fin de parcours avec un déplacement à Mont-de-Marsan et à Auch qui sont dans le rétroviseur. En attendant le prochain match à Musard où l’Union reçoit Carcassonne.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.