Bègles

MIAM au CHIOPOT….

Miam épisode 5 : Hors des sentiers battus. Il me vint récemment (je pense que cette envie est de retour chaque automne) un dėsir de palombe rôtie. Je ne suis qu’un humain et voir chaque jour le comptage de ces milliers de volatiles qui nous survolent rend la chose obsessionnelle.

Se pose alors la question subsidiaire : où la déguster ?

Si nous vivions dans les Landes ou plus près du massif pyrénéen cela ne poserait aucun problème...mais ici, dans la nouvelle métropole l’embarras existe et pas beaucoup de choix.

A force de tourner cette question en boucle, de consulter à la fois ma mémoire, mon carnet d’adresses et mes souvenirs, je décidais de retourner dans un lieu historique que j’avais oublié depuis très longtemps.

C’est ainsi,après confirmation téléphonique, que je me retrouvais attablé au Chiopot.

Pour les plus jeunes, cette historique table Béglaise fut durant des décennies le cœur du rugby lorsque des damiers ornaient encore les maillots.

Comme les joueurs faisaient partie des habitués et que leur hygiène alimentaire était fort éloignée de ce qu’elle est devenue, vous imaginerez aisément que la quantité était au diapason de la qualité.

Qu’était donc devenue cette adresse historique oubliée des guides ?

C’est donc un peu tremblant que je franchis la porte.

Première bonne surprise, les grillades crépitaient déjà, preuve que l’esprit perdurait.

Deuxième point favorable, un présentoir vitré ou, près des palombes, des grouses Écossaises attendaient patiemment.

En troisième sur cette liste, des murs transformés en caves donnant au vin une belle part décorative et une salle où le bois donne un côté "club" du plus bel effet.

Bon tout cela est bien agréable mais l’assiette allait elle confirmer cette première impression ?

En attendant que nos volatiles passent au feu, nous avons décidé de partager boudin et foie gras maison...le bon choix pour patienter sans se couper l’appétit.

Nos palombes commandées rosées étaient à la juste cuisson, accompagnées de pommes ail persil ou de tarbais cuisinés.

Un vrai régal doublé d’un service efficace et compétent.

Le lieu a une âme et la meilleure récompense est qu’il était complet ce jour là.

Un dernier conseil, la saison de la palombe est courte et il est probable que mi novembre vous devrez vous rabattre sur d’autres propositions qui semblent tout aussi alléchantes (agneau en particulier) qui vous feront patienter jusqu’en 2016.

Le Chiopot
R des Quatre Castera
Begles.
05.56.85.62.41.

Ecrit par Miam


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda