Luthier d’Art à Bordeaux : Patrice Taconné



Publié le 17 novembre 2015 à 09:06

Culture

Lors de la présentation du cycle 2015 de "Quatuors à Bordeaux", qui se déroulait chez cet artiste de la lutherie française, dans son atelier même, j’avais fait part, dans mon article, de la forte impression ressentie de l’entretien que Patrice Taconné m’avait alors accordé


Aujourd’hui je me propose de vous en dire plus sur ce luthier d’Art, au riche parcours, sur la place éminente qu’il occupe sur l’échiquier de la lutherie française, sur l’homme et sur l’artiste à la passion professionnelle intacte.
Comment devient-on luthier ? vous allez voir... Patrice Taconné naît en 1953 à Mirecourt (Vosges), haut lieu de la lutherie française depuis le XVIIème et depuis 1970, siège de l’Ecole Française de Lutherie créée à l’initiative d’Etienne Vatelot, célèbre luthier d’Art à Paris (1925-2013). Cette école est devenue le centre français de l’apprentissage de la lutherie.
Patrice Taconné, dont le père, Pierre est luthier, issu de Mirecourt, entre donc tout naturellement en apprentissage pour 3 ans (de 1969 à 1972) chez le maître Jean Eulay.
En 1972, quel est son projet essentiel ? Se parfaire et pour cela, il entre dans les ateliers du maître Frédéric Boyer à Paris pour s’initier à la restauration, à l’expertise et au réglage des violons, altos et violoncelles. Il "forge" son talent, sa passion, son métier ; il devient l’homme qu’il est aujourd’hui.

A 22 ans en 1975, il entre dans les ateliers de son père Pierre Taconné qui est alors à Bordeaux, ayant repris la direction de la maison "Amati-Mangenot" au 06 de la rue Jean-Jacques Rousseau. Le père et le fils s’associent !
Dès cet instant, rue Jean-Jacques Rousseau où il exerce toujours son art, sa carrière explose, si j’ose dire.
Il forme une dizaine de compagnons fort de son titre de "meilleur ouvrier de France, il devient un maître incontesté de la restauration, du réglage des instruments et de l’expertise. Mais il est aussi créateur, donc, il fabrique des violons et des altos, il expose, il exporte dans le monde entier en Europe, au Japon, en Chine, aux Amériques. Il obtient la reconnaissance de ses pairs, en France, à l’International, son CV est époustouflant, impossible à citer en entier.
Mais entr’autres, il est membre de l’Entente Internationale des Luthiers et Archetiers d’Art, diplômé de la IVème Triennale Internationale Antonio Stradivari à Crémone (1985), Expert auprès des tribunaux de Paris et Bordeaux. Dans notre ville aussi, il collectionne les fonctions, dont celles, très importantes, de luthier expert de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine et de secrétaire général du Concours International de Quatuors à Cordes de Bordeaux.

Son "carnet d’adresse" autrement dit ses clients et amis, est riche en personnalités, violonistes, altistes, violoncellistes : à Bordeaux comme il se doit, il entretient avec la famille Nemtanu les meilleures relations ; Vladimir, soliste de l’ONBA (et son fabuleux Gagliano) Sarah et Déborah qui brillent à Paris ; et puis Alain Meunier, violoncelliste et co-directeur de "Quatuors à Bordeaux" ; mais encore il reçoit à son atelier des concertistes de passage tel Maxime Vengerov ou Julie Fisher.
Patrice Taconné a voué sa vie à l’art de la Lutherie mais aussi à la musique, cela va de soi, et aux merveilleux contacts humains que l’état de luthier implique, ce qui ne l’a pas empêché d’effectuer des gammes rugbystiques du côté de Lormont.
Ce qui ressort de son personnage, ce que j’ai ressenti de lui lors des deux longues conversations qu’il m’a accordées, c’est essentiellement deux choses : la passion de son métier et l’humanité bienveillante, heureuse, chaleureuse qu’il répand sans barguigner.
J’ai passé d’excellents instants à son atelier, dans cette atmosphère de bois précieux, de senteurs artistiques, de cordes qui vibrent... Excitant !


Sarastro


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

La "terrible légende" de la rue du (...)

| le 24 novembre 2014
Alors que la rue du Mirail fut aux XVIème et XVIIIème siècles, l’une des voies les plus aristocratiques de Bordeaux avec ses nombreux hôtels particuliers. Au XIIIème siècle ce n’était qu’une simple rue (...)

Maroquinier à Bordeaux depuis quatre générations, « DE GRIMM » cultive plus que jamais la tradition et le savoir-faire …

15 octobre 2017 08:44

La soirée des Etoiles du Commerce et de l’Artisanat 2017

26 novembre 2017 16:21

Arnaud Jérôme, l’artiste joaillier de la rue du Cancéra …

6 décembre 2016 13:42

« Chic & à Bicyclette » Etoile de l’Innovation de la CCI de Bordeaux

29 décembre 2017 07:37

Un conserveur poète bordelais : Paul Dandicolle

10 décembre 2017 10:21
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
  Table avec quatre tabourets
Premium
Lire +
Dernières Annonces
We ludique - anniversaire des nomades du jeu
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
SALON DU DISQUE DE BORDEAUX
localisation de l'annonce Bordeaux DVD & CD
Lire +
SALON DU LIVRE ANCIEN
localisation de l'annonce Bordeaux Livres
Lire +
CONCERT DE SOLIDARITÉ POUR LES BLESSÉS DE GUERRE
localisation de l'annonce Mérignac Concert et Spectacle
Lire +
exposition en trio
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement