Les photographicofolies, ont bravé la tempête pour satisfaire les visiteurs.



Publié le 2 juillet 2014 à 17:40

Art de vivre

JPEG - 200 ko

L’évènement comme bon nombre de festivités de la région, à été menacé par les intempéries, mais s’était sans compter sur la bonne volonté. La motivation des organisateurs, a eu raison du mauvais temps, pour le plus grand plaisir des visiteurs, moins nombreux qu’a l’habituée bien sûr, mais toujours aussi passionnés.


Au vue de la météo médiocre et des avis de tempête, la préfecture, avait mise en garde les organisateurs samedi en fin de matinée. La menace de fermeture du site planait sur l’évènement qui jouait sa 11ème édition. Le risque étant accru par la présence des exposants installés sous des chapiteaux dans l’enceinte du parc du château de Bomale et de ses arbres centenaires. Photographicofolies 2014 Après une après-midi calme en fréquentation, normal, les visiteurs aussi craignez le mauvais temps, les dieux du ciel ont fini par frapper, comme prévu ! Vers 19h00, au moment du vernissage, le vent a eu raison des chapiteaux, soufflés comme des châteaux de cartes. C’était sans compter sur la solidarité et la bonne volonté des sympathisants de l’association « Qui de l’œuf et la poule », organisatrice de la manifestation. En 25 minutes grâce aux bras volontaires, le matériel, les installations étaient sécurisés, et les dégâts minimisés. Photographicofolies 2014 Mais le devenir du second jour de festival restait en suspens. Il avait fallu 2 jours au organisateurs pour monter les stands, auraient-ils les ressources nécessaires pour renouveler les efforts et braver la météo toujours incertaine du lendemain ? Et bien dimanche, dès 10h00 grâce à une détermination sans faille, les membres de l’organisation, , proposaient la réouverture du site comme si de rien ne s’était passé. Egalement l’assiduité des exposants restaient intacte. Ils furent d’ailleurs tous récompensés par un nombre de visiteurs grandissants au fil des heures le dimanche, entre éclaircies et ondées. Photographicofolies 2014 Avec une fréquentation restée moyenne sur l’ensemble des 2 jours, on peut dire tout de même que le public d’avertis et de passionnés aura eu la chance de participer à évènement unique grâce à la motivation et au professionnalisme des acteurs de la manifestation. Tous resteront privilégiés, au regard d’autres grandes manifestations qui ont dû plier boutique, comme la fête du vin, privée de festivités samedi soir ou encore le festival Garorock tout bonnement annulé.


Angelle Keller


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet
JPEG - 149.2 ko

Pour la deuxième année le Festival (...)

| le 4 juillet 2015
C’est à la Halle des Chartrons que pratiquement tout se passe avec le fil rouge de l’expostion des artistes surfeurs mais ce Festival ce n’est pas qu’une exposition. Autour du thème du surf il s’agit (...)
JPEG - 164.6 ko

La Gay Pride 2015 en images

13 juin 19:46

La marche silencieuse de Bordeaux Partage

9 janvier 16:57

Nous sommes Charlie

7 janvier 23:10

Les photographicofolies 2014, plus qu’un festival, une affaire de passion et de partage.

26 juin 2014 09:45

Les « Grands Crus Classés 1855 » à l’Hôtel de Sèze …

16 juin 18:51
RECHERCHE
 
Publicité
Création site internet Bordeaux
JSD mediaconcept est spécialisé dans la création de site Web sur mesure.
http://www.jsdmediaconcept.com


Nous suivre