Bordeaux

Les galettes de « PENMARCH » by la Mandarine ….

Un Breton aux fourneaux, en la personne de Vincent Vatere, qui dirige de main de maître la crêperie Penmarch – la Mandarine, ouverte bien sûr à tous les amateurs de galettes en tous genres et notamment aux cinéphiles qui au sortir de l’ U.G.C. viennent souvent y terminer leur soirée.

On s’y sent bien

Un cadre simple et agréable, un accueil souriant et néanmoins discret, un chef qui opère au milieu de la salle, une clientèle fournie, nous laissent à penser que les qualités de l’endroit sont déjà connues de très nombreux bordelais, l’ambiance y est fort sympathique et semble tout à fait se prêter à une fin de soirée réussie

Du travail bien fait

Au niveau de la carte, une multitude de crêpes d’une grande finesse, tant le choix de la farine et le tour de main du patron relèvent d’une grande exigence de qualité et de savoir-faire. L’amateur de crêpes, même le plus sceptique, risque fort d’être conquis, tant le moelleux, la finesse, la parfaite cuisson et la qualité des produits venant agrémenter ces délicieuses bretonnes est indéniable.

Ni trop courte, ni d’une longueur suspecte, la carte offre une variété de galettes tout à fait susceptible de satisfaire les goûts les plus variés. De la Norvégienne (Saumon fumé, crème fraîche, ciboulette, citron) à la Madrilène (Sauce tomate, chorizo, œuf, fromage) en passant par la Savoyarde (Pommes de terre, lardons, reblochon, crème fraîche), une dizaine de variétés offrent de multiples possibilités de « voyage », sans oublier les plus courantes, telle la Roquefort – noix et autre Epinard - chèvre. Du grand classique me direz-vous, sauf qu’au Penmarch la fraîcheur et la qualité sont au rendez-vous, ce qui est loin d’être toujours le cas.

Et pour les gourmands !!!

Avec la Tatin (pommes, caramel, glace vanille), la Flambée (Cointreau, Lambig, mandarine, rhum, Grand-Marnier), l’Intense (Chocolat maison au Grand-Marnier ou lambig) et quelques autres associations tout aussi succulentes, les desserts proposés par le chef, strictement déconseillés en cas de régime, sont tout à fait délicieux, de quoi combler les gourmands et persuader les autres de le devenir.

Autres découvertes « digestives » de la soirée, le whisky breton EDDU, mais encore, la liqueur de fraises de Plougastel, n’ont fait que confirmer le plaisir pour nos papilles de cette escapade Celte.

Les Prix ...

Que dire des prix, si ce n’est qu’en fonction de la qualité du contenu des assiettes, ils sont tout à fait raisonnables. A ce propos, un menu Ciné UGC à 19 Euros est proposé midi et soir, il comprend : Une galette au choix, une crêpe sucrée au choix ou une glace deux boules, ¼ de vin ou de cidre ou un soda, une place ciné UGC CinéCité. De quoi passer une excellente soirée pour un prix très correct.

Le succès semble se confirmer pour Vincent Vatere qui a repris l’affaire en 2013, son application et son attention à la satisfaction du client le justifient pleinement.

LA MANDARINE
12 rue Castelnau d’Auros
Tel : 05 56 48 56 76

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda