Bordeaux

Les bordelaises Clara & Julie à la troisième place du concours Pianos en gares

En 2013 la SNCF a installé des pianos dans une dizaine de gares françaises afin que des amateurs puissent s’emparer du clavier et égrainer quelques mélodies pour le plus grand plaisir des voyageurs. Devant le succès de l’opération la SNCF a non seulement multiplié par dix son nombre de piano mais a créé un concours dont les premiers lauréats sont connus depuis le 11 février.

Le concours Pianos en Gares
Dans ce concours d’un genre tout à fait nouveau dans lequel les candidatures sont spontannées, toutes mises sur un pied d’égalité et où tous peuvent participer ce dont le palmares témoigne. Pas de présélection vous jouez, on vous enregistre, on fait une sélection par région pour un tour final national et un jury décide. le jury était composé de Patrick Ropert, Directeur de SNCF Gares & Connexions, Bernard Weil, Vice-président de Yamaha Music Europe, André Manoukian, parrain de l’opération, Yves Henry, président du Nohant Festival Chopin, Hugues de Saint-Simon, directeur de la communication de la Philharmonie de Paris, et François Deletraz, journaliste au Figaro . Pour ce premier concours de "Pianos en Gares" deux bordelaises sont montées sur le podium à la troisième marche et leur prix leur a été remis en gare de Bordeaux par Alice Duboscq, directrice SNCF Gares & Connexions Sud-Ouest. Ce concours au niveau national a couronné un garçon de 12 ans Jean Cotro qui a joué en gare de Tours et la seconde du concours est une toute jeune fille de 10 ans Noà Zanon qui a joué à la gare de Lyon à Paris. Il serait injuste d’oublier le prix spécial d’Eymeric Danjou qui est en terminale à l’Institut National des Jeunes Aveugles qui joue tous les vendredis à la gare du Nord.
Clara Petruy et Julie Leroux
Les Lauréates bordelaises
Clara & Julie sont toutes les deux musiciennes et vivent à Bordeaux. Clara Pertuy enseigne le piano et le chant, Julie Leroux enseigne le piano et l’accompagnement. Elles travaillent en duo depuis un et demi et préparent, pour cet été, un spectacle de théâtre musical à 4 mains avec une mise en scène originale. Elles jouent avec le classique, en le désacralisant. Elles réussissent à sortir des sentiers battus, grâce à une réelle liberté de ton.C’est la soeur de Julie qui a attiré l’attention des 2 jeunes femmes pour le concours piano, une façon pour elle de faire connaître leurs 4 mains, et de les aider à faire tourner leur spectacle musical autour de la chanson française, et à terme leurs propres textes. On a donc à faire à des professionnelles qui ont su se servir intelligemment de ce concours de Pianos en Gare pour se faire connaître et même reconnaître avec en prime le fait de remporter un piano numérique compact de la marque Yamaha autour duquel elles auront sûrement le talent d’organiser un spectacle.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda