Bordeaux

Les Girondins font plier le Paris St Germain

A l’occasion de la 28e journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux recevaient le double champion de France en titre, le Paris Saint-Germain, dans leur antre du Parc Lescure ce dimanche après-midi, quelques jours seulement après l’exploit des visiteurs sur la scène européenne. Au terme d’une rencontre folle, les Bordelais s’imposent logiquement sur le score de 3-2.

Le grand rush final commençait probablement ce dimanche pour la formation de Wily Sagnol face à l’ogre parisien. Une rencontre qui se déroulait peut être au meilleur des moments pour les locaux, les Parisiens étant probablement fatigués de leur rencontre européenne dans la semaine, et comptant quelques absents. Mais l’entraineur bordelais aussi, qui doit se passer de son taulier en défense central, Nicolas Pallois. Ainsi, la défense est composée de Mariano, Ilori, Sané et Contento. Dans l’entre-jeu, on retrouve le jeune Yambéré, Plasil, Chantôme et Khazri tandis que sur le front, le Suédois Kiese Thelin est épaulé de Rolan. Le stade Chaban-Delmas est plein à craquer, mais en partie par les habitants de la région pro-parisiens. Dès l’entame de match, les Girondins mettent le pied sur le ballon et font jeu égal avec leurs adversaires mais poussent le gardien parisien à la parade à plusieurs reprises.
Khazri
Et ils sont logiquement récompensé à la 18e minute de jeu : sur un corner frappé par Wahbi Khazri, Lamine Sané se démarque bien et décroise sa tête qui bat le gardien du PSG. La moitié du stade exulte et les joueurs du maillot au scapulaire poursuivent leur rouleau compresseur pour tenter de doubler la mise. Mais ils n’y parviendront pas avant la mi-temps malgré de belles actions et rejoignent les vestiaires sur le score de 1-0 en leur faveur. Mais le début de seconde période bordelaise sera catastrophique, et sur une mésentente entre Carrasso et Tiago Ilori, l’attaquant du PSG Ibrahimovic en profite pour placer un petit ballon dans les buts bordelais vides. Tout est à refaire mais les Girondins, après quelques minutes, repartent à l’abordage. Les Parisiens se font dangereux sur contre mais Carrasso reste vigilant et sort quelques beaux arrêts. Et sur une énième occasion des Marines et Blancs, la défense parisienne est dépassé et sur une reprise ratée de Khazri, Thelin lui remet le ballon de la tête et l’international tunisien propulse le cuir dans les cages de Sirigu (70e).
Carrasso
Mais les Bordelais ne parviennent pas à se mettre à l’abri et sur une faute de Mariano dans la surface sur Lavezzi, Ibrahimovic remet les Parisiens à égalité, à seulement cinq minutes de la fin de la rencontre. Mais une rencontre dure une heure et demie, et seulement trois minutes plus tard les Girondins vont chercher la victoire au mental et à la grinta sur une dernière offensive où Mariano, sur la droite, centre pour Rolan au point de penalty qui prend le portier du club de la capitale à contre-pied. L’ensemble des supporteurs du club au scapulaire peut exulter, les joueurs du FCGB ont sorti une prestation géniale et gagnent le choc contre le Paris St-Germain sur le score de 3-2 et avec la manière. Dans une ambiance comme on n’en fait presque plus de nos jours, les joueurs partent fêter la victoire avec l’ensemble des supporteurs. Conséquences au classement, les Bordelais demeurent 6e avec 48 points et une différence de buts de +2, à seulement deux points de la première place européenne. De bon augure au moment de débuter l’ultime ligne droite dans l’histoire du stade actuel du club avec les réceptions de Lens, Marseille, Metz puis Nantes et d’inaugurer la future arène contre Montpellier.
Rolan
Tout en rêvant d’Europe, et cela début par un résultat positif samedi prochain sur la pelouse du Toulouse FC, très mal en point, pour le derby de la Garonne, peut être le dernier avant quelques années si le club de la ville rose venait à être relégué.

Ecrit par Thibault Jeantieu


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda