Bordeaux

Les Boxers glissent un peu plus vers les Play-down

En perdant une nouvelle fois sur la glace de Mériadeck les Boxers s’enlisent dans la course aux Play-down. Le choc escompté avec l’arrivée de Patrick Francheterre et l’intégration de Stéphane Tartari en tant qu’entraîneur n’a pas vraiment eu lieu pour l’instant mais il y a du mieux.

Les Brûleurs de loups après une finale de la Coupe perdue contre Rouen se sont offerts une petite revanche en venant l’emporter sur la glace de Boxers de Bordeaux convalescents. Bien sur la défaite a un goût amer mais on a pu constater un regain de combativité chez les Boxers qui ont dominé le premier tiers temps sans pouvoir ajuster la cage et les fois ou ils l’ont fait ils sont tombés sur un portier exceptionnel d’efficacité qui a bien aidé ses équipiers à pouvoir l’emporter. C’est dans le second tiers temps que le score s’est construit avec une première réalisation grenobloise un peu contre le cours du jeu par Sébastien Gauthier mais la réplique ne s’est pas faite attendre moins de 3 minutes plus tard c’est Andrei Esipov qui égalisait et on pouvait penser que revenus à hauteur les Boxers conservaient toutes leurs chances de victoire. C’est en fait en moins de quatre minutes que le match s’est joué avec une réalisation de Christophe Tartari et une de Julien Baylacq pour Grenoble et à partir de ce moment les compteurs sont restés bloqués. Dans le troisième tiers temps les Boxers ont ainsi démontré qu’ils savaient peut être faire mieux que tenir dans cette tiers temps où ils avaient souvent chuté.
Felix Petit
Pour ce début d’année et afin de se maintenir en Ligue Magnus les Boxers ont procédé à un renforcement de l’encadrement technique avec l’intégration de Patrick Francheterre en tant que conseiller sportif et la présence de Stéphane Tartari sur le banc en appui de l’entraîneur Martin Lacroix. On assiste aussi au retour de Thierry Brotons qui après sa sortie fracassante du mois d’octobre sur la difficulté de tenir des entraînements pour occupation de la patinoire pour des concerts, revient en tant que Chargé de Mission Logistique et Vie de Groupe auprès du Manager Général et du Coordinateur Sportif. Il est vrai que le problème reste entier et cela ne pourra pas durer si Bordeaux souhaite se placer durablement en haut de l’élite du Hockey français car la situation risque de devenir intenable. Sur ce qu’on a vu sur la rencontre contre Grenoble on sent qu’il y a ce qu’il faut sportivement mais que parfois dans les têtes ça lâche comme on l’a vu après l’égalisation d’Esipov ou le manque de concentration permet à l’adversaire de marquer à deux reprises en moins de deux minutes. Il reste neuf matchs pour se ressaisir dont le prochain à Angers samedi qui sera un vrai test grandeur nature sur le renouveau des Boxers.
Les Boxers en défense

Score
Première Période
aucune réalisation 0-0

Deuxième période
Grenoble Sébastien Gauthier 4’ 06"
Bordeaux Andrei Esipov 6’32"
Grenoble Christophe Tartari 6’ 48"
Grenoble Julien Baylacq 8’ 31"

Troisième période
aucune réalisation 1-3

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda