Bordeaux

« La région, une administration de mission »

C’est à l’Hotel de région à Bordeaux qu’Alain Rousset a donné sa conférence de presse de rentrée. Climat, entreprises, agricultures, jeunesse et évidemment la future grande région sont les différents thèmes qu’a abordé hier le président de la région Aquitaine.

Il faut « continuer le boulot », c’est en effet en tant que président et non en tant que candidat qu’Alain Rousset s’est exprimé, même si l’échéance électorale approche à grand pas. Il est donc revenu sur les dossiers et les missions de la région pour cette nouvelle année. A quelques mois de la COP 21 qui débutera en novembre prochain à Paris, Alain Rousset a évidemment évoqué les différents dossiers concernant le développement durable sur la région et notamment son souhait de développer la filière hydrolienne en Aquitaine. « Jouer le leadership » dans ce domaine, telle est l’ambition. Ainsi, lors de la commission permanente du 14 septembre sera discuté un financement régional à hauteur de 700 000€ pour développer l’hydrolien fluvial en Aquitaine. Autre dossier important sur le développement durable, l’arrivée prochainement d’une drague à demeure à Bayonne, financée en grande partie par la région. Ce navire de service aura pour but d’optimiser le ré-ensablement des plages entre autres. Alain Rousset a aussi exprimé sa volonté de voir l’Aquitaine devenir également leader dans le domaine de la chimie verte comme la région s’est classée au premier rang dans le domaine de l’énergie solaire.

Hydrolienne sur la Garonne
photo Gérard Lajournade

Alain Rousset a ensuite insisté sur la bonne conduite des entreprises et usines aquitaines en rappelant l’attractivité de la région : 25 000 nouveaux arrivants par ans dont 13 000 personnes d’âges actifs. « Faire la compétitivité de nos entreprises à partir de la reconstruction de nos entreprises » c’est selon le président de la région la clé de cette réussite avec notamment le projet d’usine du futur. Ce projet à l’heure actuelle a déjà permit la consultation de 110 dossiers d’usines pour l’aide de la région dans leur reconstruction. Mais l’accompagnement de la région pour les entreprises ne s’arrête pas là. L’arrivée d’un nouveau dispositif appelé « Chèques Transformation Numérique » aura pour vocation d’aider notamment les PME et les ETI à avoir accès à des technologies numériques avancées dans le but d’améliorer encore une fois la compétitivité et la productivité. Concernant cette fois ci les demandeurs d’emploi, Alain Rousset a annoncé l’arrivée du Service Numérique de l’Emploi en Aquitaine (SNEA) à la mi-septembre. Ce projet que le président de la région à défendu notamment à l’Assemblée Nationale, fait sens car la région est le plus apte à accompagner les demandeurs d’emploi grâce à la connaissance du tissu économique de l’Aquitaine selon lui.

L’auditoire était bien fourni

Une des mission principale des régions reste évidemment les jeunes. Pour cela Alain Rousset revient cette année avec plusieurs dispositifs à destination des lycéens et étudiants. L’opération « Un Deux Toit » est l’un d’entre eux. Cette opération vise à permettre aux jeunes stagiaires ou encore apprentis à la recherche de séjours courts ou fractionnés d’être mis en relation avec des propriétaires disposant de logement ou de chambres libres. Après le logement, la région tient à accompagner les jeunes également au niveau des transports. « Sprin’Ter » a donc pour but de mettre en place des tarifs réduits dédiés aux jeunes sur le réseau Ter Aquitaine. Une autre initiative qui verra le jour dans les prochains mois est la mise en place d’un système « Allô Prof ». Ce dispositif né au Québec propose une aide au devoir à distance, que ce soit par téléphone ou sur internet. Dès le mois d’octobre la région expérimentera ce procédé avec un service téléphonique d’aide au devoir gratuit dispensé par des étudiants en master. Cette lutte contre le décrochage dans laquelle s’est lancé Alain Rousset se poursuit avec l’ouverture du deuxième micro-lycée de la région à Talence. De plus, c’est avec un peu d’émotion qu’Alain Rousset a révéler son projet qui vise d’honorer la mémoire de son ami disparu Jean Lacouture. Et c’est en rappelant la carrière de journaliste de Lacouture, que le président de la région évoque son désir de créer une bourse pour les élèves de l’IJBA en mobilité.

IJBA Bordeaux

Après toutes ces propositions, il était évidemment difficile de ne pas évoquer la future grande région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente lors de cette conférence de rentrée. La proposition n’est autre que de recréer une Délégation à l’Aménagement du Territoire et à l’Attractivité Régionale (DATAR) mais « à l’échelle de la grande région ». Voici l’ambition d’Alain Rousset pour la future grande région, une idée qui sonne comme une promesse de campagne à l’approche de l’échéance électorale.

Ecrit par Camille Nicol


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda