La cacophonie perdure entre incohérence et hystérie



Publié le 7 juillet 2014 à 09:52

Politique

JPEG - 89.8 ko

Entre un costume de ville désormais étriqué et un costume de Président trop grand pour lui, François Hollande symbolise tout à fait les multiples errements, hésitations et contradictions d’une politique gouvernementale dépourvue de cohérence. Un malheur n’arrivant jamais seul, la pagaille n’épargne aucun de nos grands partis, et notamment l’UMP qui semble bien cumuler les affaires.


La cacophonie généralisée
Désireux de masquer la confusion au sein du pouvoir et d’afficher sa détermination, le Premier Ministre s’agite beaucoup, proclame son énergie et sa volonté sans vraiment convaincre, même dans son propre camp, la majorité éclatée qui conteste chaque jour un peu plus ses choix et souligne, on ne peut mieux, les fractures idéologiques au sein du PS. Par ailleurs et pour de multiples raisons, on se tire dans les pattes un peu partout, au FN, chez les centristes, à l’extrême gauche, avec en première ligne l’UMP qui, quoiqu’on en dise, est en train de vivre une véritable guerre civile où la mort politique ou du moins l’anémie risquent de frapper nombre de ses barons, d’autant que les combattants sont nombreux et les armes multiples et variées !!!

Une nouvelle affaire Sarkozy
La Coupe du Monde de football et la mise en garde à vue puis en examen de Nicolas Sarkozy, ont occupé durant plusieurs jours l’essentiel du temps d’antenne des chaines de télévision, histoire de donner à ce dernier événement une importance tout à fait démesurée et d’hystériser les débats au sein d’une partie de la population : Droite forte et autres disciples de Nicolas Sarkozy « le Sauveur » d’un côté, gauche viscéralement hostile en tous points à l’ancien Président, de l’autre. De quoi désespérer, de voir, dans notre pays, la raison et la mesure prendre le pas sur la polémique, les solutions trop simples, et les passions mauvaises conseillères ….. Même s’il est humainement tout à fait compréhensible que l’ancien chef de l’Etat supporte mal ce traitement privilégié qui semble confiner au harcèlement, et que certains juges, suite à des propos désobligeants tenus à leur égard, fassent preuve d’un trop grand excès de zèle, le plus que regrettable « mur des cons » et les réactions virulentes de notre ex-Président à l’égard de l’institution judiciaire ne s’avèrent pas, en cette période de confusion, très salutaires pour notre pays. Mettre ainsi en cause, dans la précipitation, l’un des fondements de notre République à partir d’un cas particulier, n’est d’ailleurs ni souhaitable, ni acceptable.

Les ambitions personnelles avant tout !!!
Alors que de nombreuses mesures gouvernementales fort discutables tant en matière de répression des délits, que de pédagogie scolaire, de promotion de « l’Etat stratège », de taxation des entreprises, de fiscalité etc…. sont prises tous les jours à bas bruit, medias et partis confondus sont essentiellement concentrés sur l’analyse et la mise en place des stratégies des uns et des autres dans la perspective de 2017 et nourrissent de ce fait, sans aucun doute, les rangs du FN et de l’abstention !!! Le maire de Bordeaux, en tête des sondages, est durement attaqué par une partie de son propre camp !!! Pas ou très peu de programmes détaillés en vue, beaucoup de petites phrases, d’assauts politiciens, et surtout, on se surveille …. La France a-t-elle vraiment les moyens de s’offrir encore longtemps ce luxe d’affaires et de palabres ??? Nombreux sont ceux qui en doutent et même s’en inquiètent, et nul ne semble prêt à les rassurer. En cette période d’engouement footballistique, il se trouve que, malgré l’élimination de notre équipe nationale, une majorité de français semble reconnaître à Didier Deschamps sa capacité à avoir su constituer une véritable équipe, une équipe qu’ils ont eu envie de soutenir et qu’ils soutiendront encore, si comme ils le disent : « elle garde cet esprit de sérieux, de solidarité et de conquête ». De quoi peut-être, pour une fois, conseiller à nos dirigeants politiques de puiser leur inspiration dans le comportement de notre sélectionneur national afin que nous puissions envisager non pas, l’utopique « Union Sacrée », mais peut-être l’émergence d’un homme capable de rassembler les volontés et de mobiliser les énergies. D’ici là, mettre fin à la cacophonie politique qui agite notre pays ne serait pas un luxe, de plus en plus de spectateurs semblent vouloir quitter la salle….


Dominique Mirassou


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet
JPEG - 46.9 ko

Macron superstar, les « ralliements en

| le 19 janvier 2017
Alors qu’Emmanuel Macron enregistre au cours de ses meetings des affluences record, du jamais vu selon les observateurs, nombre de socialistes commencent à se demander s’il n’est pas tant de se (...)
JPEG - 126.1 ko

Aux urnes, citoyens de la droite et du centre …

18 novembre 2016 21:31

Hollande s’en prend à Juppé …

18 octobre 2016 15:02

Juppé, Sarkozy : l’affrontement ….

13 octobre 2016 07:20

Conseil municipal de Bordeaux : la tension monte, Alain Juppé dans le collimateur de l’opposition !

17 juillet 2016 13:01

Primaires de la droite et du centre, vers un duel Juppé-Sarkozy …

12 juillet 2016 16:12
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
Dernières Annonces
Nouvel An Chinois aux Vignobles des Quatre Vents
localisation de l'annonce Margaux Autres
Lire +
Célébration du nouvel an berbère : COUSCOUS suivi d'une soirée dansante
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Balade sur la Garonne et dégustation de galettes des rois
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Concert
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Téléviseur Samsung
localisation de l'annonce Bordeaux Images et Sons
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement