L’Union arrache la victoire dans les ultimes secondes et bat Brive par 16 à 12



Publié le 3 décembre 2011 à 20:57

Sports

Encore une fois, la solidarité a fait un miracle et l’Union a montré qu’elle savait se battre jusqu’au bout. En remportant ce match dans le "money time" de part une phénoménale suite de temps de jeu, bien sûr sans commettre la moindre faute. C’est là où est la prouesse de jouer cinq minutes durant sans se faire contrer et de pointer en coin derrière la ligne. Une phase de jeu digne du Stade Toulousain, qui a ravi tout le monde et particulièrement les supporters qui battaient déjà pavillon bas.


La pluie du matin avait laissé un terrain plutôt gras avec une humidité et un ballon glissant qui risquaient de rendre la rencontre pas forcément plaisante en se réduisant à un affrontement d’avants. Brive engage au coup de sifflet de Mr Jean-Luc Rebollal du comité de Midi-Pyrénées. L’UBB démarre en trombe et dès la 2ème minute hérite d’une pénalité à 45m que Fraser ne transforme pas et fidèle à son image l’Union cherche à envoyer du jeu alors que Brive ne se découvre pas. Il faut attendre la 10ème minute pour voir la première mêlée qui se montre profitable aux Girondins, mais suite à un en-avant l’Union gâche une possibilité d’essai. C’est finalement Mathieu Bélie qui ouvre le score à la 17ème minute pour Brive alors que l’Union s’est mise à la faute à proximité de sa ligne sur un temps fort briviste.

Julien Rey essai de franchir la défense briviste
Photo Laurent Chaudru

Il faut attendre la 22ème minute pour voir Gérard Fraser égaliser alors que l’Union essaie toujours d’enflammer la partie et manque des occasions. Les équipes font des fautes de mains sur ce terrain gras et le jeu est haché. L’Union avait montré de belles promesses avec son pack lors du match d’Agen qui se confirme face à Brive où elle tient la dragée haute au pack briviste. Forbes qui saigne du nez est obligé de quitter ses partenaires remplacé par Delboulbes qui se met au diapason. Il ne se passe plus grand chose jusqu’à la mi-temps sinon une pénalité de part et d’autre et quelques "tampons" brivistes sur Carballo et Tréloar, démontrant la virulence de la défense briviste. La mi-temps est sifflée sur un score de parité de 6 à 6 mettant en évidence que les équipes sont très près l’une de l’autre.
Pour la reprise c’est l’UBB qui engage et montre toujours autant d’intentions, avec une intervention d’Avéi qui amène une pénalité pour l’Union qui grâce à Fraser prend le score pour la première fois du match, mais cet avantage va être de courte durée car Mathieu Bélie remet les équipes à égalité 2 minutes après (9-9). Les défenses se montrent particulièrement étanches des deux côtés et avec un ballon glissant c’est un festival de fautes de mains même si l’Union insiste avec sa ligne arrière. On sent que le match repose sur les buteurs, mais on va assister a une succession d’échec avec Swanepoel dont la tentative passe sous la barre (55ème), Reihana (60ème) qui touche le poteau, Fraser (62ème) qui rate son tir.

Bon retour de Reihana qui relance
Photo Laurent Chaudru

A la 76 ème minute Caminati redonne l’avantage à Brive 12-9 et les supporters de l’Union qui pensaient au match nul restent pétrifiés d’autant qu’à la 79ème minute Fraser qui a une occasion en bonne position passe de peu à côté. On sent que la défaite est proche mais c’est sans compter sur un formidable sursaut d’orgueil qui va voir les bordelo-béglais en possession du ballon à la sirène se déchainer et qui sans faire la moindre faute après plus de 20 temps de jeu, vont marquer un essai d’anthologie par Vungakoto Lilo dans le coin gauche. Après arbitrage vidéo il est validé et dans des conditions incroyables Fraser retrouve ses moyens pour passer la transformation en drop. Une mention particulière pour la première ligne qui a réalisé un excellent match avec Forbes, Delboulbes, Avéi et Floréa. A la touche Treloar a posé de sérieux problème à l’alignement briviste et l’organisation générale du pack remplaçants compris a été excellente. Bon retour de Reihana à l’arrière et Adams qui a non seulement lancé le jeu, mais aussi, a essayé de le prendre à son compte. L’équipe dans son ensemble est à féliciter et le résultat est encourageant pour la suite du championnat car l’Union est dans son tableau de marche et ramener le bonus défensif de Perpignan pour le dernier match de la phase aller serait un moindre mal.
Union Bordeaux Bègles : 16 (3 pénalités Fraser 22ème, 39ème, 46ème, 1essai Lilo 80+4ème 1transformation 80+4ème)
C.A. Brive Correze :12( 4 pénalités Bélie 17ème, 29ème, 48ème Caminati 76ème)


Bernard Lamarque


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Retour de deux historiques face à (...)

| le 14 décembre 2017
Blair Connor va jouer son deuxième match de la saison et Julien Rey va assurer le capitanat pour son retour comme titulaire dans l’équipe de l’UBB sans oublier Avéi qui était aussi sur le terrain de (...)

L’UBB tenue en échec à Chaban par Brive

27 novembre 12:17

L’arbitre préserve la victoire de Newcastle

22 octobre 23:56

L’UBB construit sa victoire en seconde mi-temps

8 octobre 23:35

Le choc UBB RC Toulon au Matmut Atlantique

6 octobre 09:19

L’UBB passe près de 50 points au MHR

25 septembre 19:50

Etablissement le plus consulté

localisation de l'annonce
Lire +
Derniers établissements
localisation de l'annonce
Lire +
Vous aussi améliorez votre visibilité sur Bordeaux et la Gironde !

RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
Dernières Annonces
Sounds Of Science
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Apprenez à jouer de la batterie sans solfège en Gironde.
localisation de l'annonce Bordeaux Services
Lire +
SoundRising: Deekline (Jungle Cakes / UK) & more
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Maison en pierres
localisation de l'annonce Monségur Vente immobilière
Lire +
Petites escapades bordelaises #1
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement


Nous suivre