Union Bordeaux-Bègles

L’Union sort la tête haute de son match à Swanseae

Lonca vendange la pénalité du nul à la 62ème minute, il doit beaucoup s’en vouloir, néanmoins l’Union prend son premier point en Européen Cup à l’extérieur mais elle aurait pu en ramener deux.

Ces Ospreys n’ont pas paru si terribles que ça mais c’est sûrement dû au fait que l’Union grandit et grandit bien car à la mi-temps elle menait par 13 à 9 et elle prenait le chemin de l’exploit mais elle a manqué de ce brin de réussite qui aurait pu rendre la soirée très belle. Mais si on fait le bilan il est loin d’être "moche"car on a vu une équipe valeureuse et solidaire avec un excellent retour de Clarkin, d’Adams et de Bernard. En première mi-temps l’Union s’est montrée sérieuse et appliquée en courbant l’échine durant les premières minutes sans rompre. Bernard de retour à l’ouverture a répondu à Biggar avec régularité pour maintenir l’Union à hauteur et grâce à l’engagement collectif comme sur un ballon portée de 30 mètres digne de l’époque des "Rappetous" en 1991 l’Union fait excellente figure. Suite a cette avancée et la touche à cinq mètres qui s’ensuit c’est Le Bouhris qui conclut et avec la transformation de Bernard c’est l’Union qui prend le match à son compte.
C’est Biggar qui va rapprocher les gallois et sur 3 tentatives, une pénalité de très loin et deux tentatives de drop, Bernard ne pourra pas améliorer l’avance de l’Union, la mi-temps est sifflée sur le score de 13 à 9

La seconde mi-temps va être fatale à l’Union car elle va être condamnée à jouer à quatorze sur un geste pas volontaire de Dubié mais qui mérite un carton rouge quand même avec la pointe de cinéma de Biggar alors que l’arbitre n’envisageait que le carton jaune. Biggar ayant déjà rapproché son équipe à un point de l’UBB sur pénalité, à partir de ce moment là, la situation des bordelo-béglais va se compliquer et on se demande un peu ce qu’il va advenir sur cette longue période en infériorité numérique. L’Union ne va encaisser qu’un seul essai et la rentrée de Toetu puis de Poux va redonner une assise à la mêlée qui va dominer son adversaire, c’est ainsi que Lonca va passer une première pénalité mais ne passera pas la seconde face au perche car plus rien ne sera marqué alors que les unionistes jouent à treize après le carton de jaune de Poux. Lonca doit bien regretter sa tentative malheureuse mais au delà de ce fait de jeu il faut une fois encore souligner la solidarité de l’équipe avec un Clarkin très saignant qui a su galvaniser ses troupes.

Ospreys : 19 (1essai Biggar 52ème ; 3 pénalités Biggae 4ème, 16ème , 36ème, 43ème ; 1 transformation 53ème)

Union Bordeaux Bègles :16 (1 essai Le Bouhris 31ème ; 3 pénalités Bernard 6ème, 25ème, Lonca 57ème ; 1 transformation Bernard 32ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda