Union Bordeaux-Bègles

L’Union méritait mieux face à l’ASM que ce 31 à 23

Même si la défaite a un goût amer, il y a quelques motifs de satisfaction pour l’UBB qui a en partie retrouvé son jeu d’une part et d’autre part, trouvé des acteurs de talents pour palier aux absences. Il a manqué vingt minutes pour créer la surprise de cette journée de championnat et l’avenir semble s’éclaircir avec le retour progressif des absents.

Pendant un moment on a cru que l’UBB pouvait créer la surprise mais là ou Mr Attalah passe l’Union trépasse car il n’a jamais beaucoup réussi à l’UBB. Auteur d’un arbitrage satisfaisant lors de ce match en étant cohérent dans ses décisions même s’il a fait preuve d’un peu de mansuétude vis à vis de l’équipe locale parfois agressive au delà de la limite. Les supporters de l’Union avaient hâte de voir évoluer en Top 14, les jokers comme Ulrich Beyers à l’arrière qui s’est montré très sûr, particulièrement sur les balles hautes ainsi que Jayden Spence au centre qui a marqué un essai pour sa première participation en Top 14. Ben Venter s’est aussi rapidement mis au diapason dès son entrée à la 63ème minute en remplacement de Botha. On a ainsi pu se rendre compte que ces joueurs étaient de bonnes pioches comme l’Union sait en dénicher, l’exemple le plus frappant étant celui de Hugh Chalmers qui aujourd’hui est un des meilleurs preneurs de balles du championnat français.
Jayden Spence
Beaucoup de regrets et de frustration sur le résultat de ce match où on a retrouvé des bordelo-béglais conquérants pendant soixante minutes, mais quand on s’attaque à Clermont il faut avoir de grosses ressources sur le banc car il manque encore une vingtaine de minutes. Les plus belles actions sont venues du côté girondins avec Talebula, Beauxis Serin à la manœuvre mais elles ne sont pas allées au bout, Les jaunards affectuant toujours un ultime sauvetage. L’Union est vraiment restée un peu plus de soixante minutes dans la partie mais l’entrée pour Clermont de Brook James a changé la donne car à partir de ce moment là les locaux ont mieux joué avec plus d’assurance et de fluidité. Jusque là le jeu au pied de Beauxis faisait la différence mais malheureusement avec l’entrée de James l’avantage du jeu au pied a basculé car il a su distiller des ballons hors de portée des Unionistes. On ne peut avoir de regret sur la pénalités longue distance de Beyers manquées car même celle-ci ne remmettaient pas l’Union dans le bonus défensif.
Ulrich Beyers
Restons réalistes car pour aller gagner à Clermont il faut être hyper-costaud et même si les jaunards ont gagné, ils n’ont pas lavé l’affront des cinquante points encaissés à Chaban dans la phase aller. Il faut dire qu’ils ont a leur disposition un effectif énorme qui leur permet de mettre un ex titulaire du XV de France sur le banc. L’Union est loin d’en être là et avec ses moyens qui aujourd’hui commencent à être sérieux c’est quand même permise d’aller chatouiller le leader du championnat sur son terrain qui n’a du son salut qu’à l’entrée en jeu de son australien de luxe. L’équipe de l’Union vue à Marcel Michelin est capable de réserver d’agréables surprises et il faut féliciter la première ligne formée par Delboulbes, Auzqui et Gomez Kodela qui a fait une excellente première mi-temps. L’équipe a fourni une bonne prestation dans l’ensemble qui vraiment méritait un meilleur sort avec un Beauxis auteur d’une belle partie.

ASM Clermont Auvergne Rugby : 31 (1 essai Uluguia 61ème ; 8 pénalités Delany 2ème, 14ème, 22ème, 38ème, 49ème ; James 56ème, 64ème, 71ème ; 1 transformation James 61ème)

Union Bordeaux Bègles : 23 ( 1 essai Spence 32ème ; 5 pénalités Beauxis 11ème, 14ème, 17ème, 21ème ; Beyers 53ème ; 1 drop Beauxis 42ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda