Union Bordeaux-Bègles

L’Union laisse échapper une occasion unique à Montpellier

Le jugement de Laurent Marti est sans appel "on a perdu parce qu’on a très mal joué au rugby" et c’est d’autant plus vrai que faire le spectacle c’est bien, mais gagner c’est mieux. Montpellier a joué à quatorze pendant soixante minutes et l’Union s’est progressivement délitée alors qu’elle était en supériorité numérique.

Après la leçon de Murrayfield, c’est la leçon de Montpellier où l’Union n’a pas su adapter son jeu à la situation présente car quand les Montpellierains se sont retrouvés à quatorze, elle a brutalement oublié son rugby d’une part mais n’a pas su appuyer là ou cela pouvait faire mal, c’est à dire devant. Le match a pourtant débuté à cent à l’heure avec de nombreuses relances des bordelo-béglais qui avaient décidé d’envoyer du jeu mais la défense montpellieraine a fait bonne garde et a répliqué avec assurance. C’est à la 19ème minute qu’est survenu le carton rouge pour Paillaugues et le coach montpelliérain a décidé de se passer d’un avant pour récupérer un demi de mêlée en la personne de Pélissié dont la rentrée va se sentir car il a su, au prix d’une performance remarquable, tenir à la foi un poste de demi de mêlée et un poste de troisième ligne supplétif.

Curieusement à cet instant du match l’Union perd son rugby croyant peut être que se serait facile mais encore eut il fallu mettre les bons ingrédients, en fait l’Union n’a pas su faire le bon choix de jeu. Par contre Montpellier a su faire face à l’adversité en jetant toutes ses forces dans la bataille avant de prendre une semaine du vacances car le championnat fait relâche jusqu’au 21 février prochain pour cause de Tournoi des VI Nations soit trois semaines d’inaction en attendant de recevoir Toulon lors de la reprise. Ces trois semaines feront peut être du bien à certains qui sont apparus émoussés car quand on compare la production du pack bordelo-béglais face au Métro Racing à Paris et sa production face à Montpellier, il y a une grosse, très grosse différence. Ce match a été un chassé croisé de presque tous les instants chaque équipe prenant tour à tour le score à son compte car à la 60ème minute l’Union avait l’avantage d’un petit point mais n’a pas su le conserver.

Ce match est très loin d’avoir été une grande satisfaction pour le l’encadrement même si on a pu voir un Lesgourgues avec des jambes de feu auteur d’un très bel essai, un Madaule très présent, un Bernard qui retrouve ses repères et un Guitoune déterminé. L’Union reste pour l’instant dans le top 6 mais sa situation est précaire car Grenoble et le surprenant Oyonnax sont en embuscade et Toulon ne viendra pas pour perdre à Chaban en février.

Montpellier Hérault Rugby : 34 (3 essais : Qera 24ème, 78ème, Selponi 63ème ; 5 pénalités Ben Lucas 11ème, 22ème, Pélissié 30ème, 39ème, 47ème ; 2 transformations Pélissié 63ème, 78ème)

Union Bordeaux Bègles : 24 ( 2 essais Madaule 40ème, Lesgourgues 48ème ; 4 pénalités Bernard 4ème, 20ème, 34ème, 70ème ; 1 transformation Beauxis 48ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda