Union Bordeaux-Bègles

L’UBB trébuche à Brive et perd 16 à 3

Après trente minutes de domination sur la pelouse d’Amédée Domenech sans pouvoir "scorer", l’Union s’est progressivement éteinte et les brivistes sont restés maître chez eux.

Invaincus sur leur terrain depuis le 19 septembre 2014 les brivistes entendaient bien poursuivre leur série victorieuse. Les bordelo-béglais ont démarré la rencontre pied au plancher car l’intention était de ramener quelque chose de ce déplacement mais malgré dix premières minutes comme à Clermont ils n’ont pas eu la même réussite avec des choix pas toujours judicieux et quelques erreurs techniques. La première tentative de pénalité a été pour Beauxis une occasion d’envoyer le ballon sur le poteau laissant présager une mauvaise soirée et c’est Germain qui lors de la première incursion en terre adverse passe la pénalité et ce sera le score à la mi-temps. Malgré ce score étriqué la première mi-temps a été intéressante avec de nombreuses tentatives de part et d’autre mais les défenses ont été vigilantes prenant le pas sur les attaques avec de vigoureuses entreprises du côté briviste. Du côté de l’UBB le jeu de ligne a été déficient et on s’est aperçu que quand le régulateur Rey est absent c’est loin d’être ça mais le score à la mi-temps laissait beaucoup d’espoir à l’Union car l’écart n’était jamais que de trois points.

Au retour des vestiaires c’est une équipe de Brive autrement motivé qui entre sur le terrain et à la 47ème minute Germain reprend la marche en avant sur une faute d’Ahotaeiloa après un en avant de Buttin. On va assister à la rentrée de Kitshoff à la 53ème minute et dans la minute qui suit sur un maul qui avance, l’Union obtient la pénalité et Beauxis marque les premiers points pour l’Union qui est toujours dans le match avec ce score de 6 à 3. C’est sur un turn over et une énorme relance de Mafy qu’en fin d’action Nami pointe l’essai, Germain passant la transformation l’Union se retrouve menée par 13 à 3. Certes l’écart n’est pas énorme à ce moment là mais l’Union n’y arrive pas tant la défense briviste est étanche et que les fautes de mains s’accumulent. Il semble quand même que la rentrée de Kitshoff ait fait du bien sans être déterminante. On ne retrouve toujours pas ce jeu de ligne chez les bordelo-béglais qui leur avait permis quelques exploits la saison passé. On a retrouvé un Adams égal à lui même à la mêlée mais derrière cela manque de fluidité. Maintenant place à la Coupe d’Europe avec la reception de Clermont qui a perdu au Stade Français

CA Brive-Corrèze : 16 (1 essai Nami 57ème ; 3 pénalités Germain 17ème, 46ème, 64ème ; 1 transformation Germain 58ème)
Union Bordeaux Bègles : 3 (1 pénalité Beauxis 54ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda