Union Bordeaux-Bègles

L’UBB prépare son déplacement à Brive

C’est toujours un déplacement difficile que d’aller à Brive car souvent l’Union en rentre cabossée. Il y a des équipes comme çà qui sont des chats noirs et La Rochelle en fait un peu partie comme Oyonnax. Régis Sonnes pense que ce sera une sérieuse occasion de faire le point sur l’équipe.

Avec ce match à Amédée Domenech on sera à une semaine de plonger dans le grand bain de la Coupe d’Europe qui n’aura rien de très européen pour l’Union car déjà deuxième match contre Clermont avant d’aller faire un tour vers Exeter la semaine suivante. En attendant Brive c’est du sérieux et du solide avec un rugby bien accroché aux bases et qui est capable de mettre en difficulté les meilleurs aussi bien sur son terrain qu’à l’extérieur d’où l’importance que Régis Sonnes donne à ce match en termes de référence. On devrait découvrir Steven Kitshoff en pilier droit en provenance directe de la Curry Cup dont il a joué la finale avec la Western Province perdue face aux Lions par 32 à 24. Régis Sonnes l’a peu vu depuis son arrivée et cela va être une occasion de le découvrir vraiment, vu à l’entrainement il a l’air en forme et ne semble pas avoir souffert de son voyage. C’est Gomez Kodela qui n’est pas du déplacement en Corrèze et c’est pour cela que Kitshoff est immédiatement lancé en Top 14, où il va falloir qu’il trouve ses marques rapidement. Pour Le Devedec il va s’agir de retrouvailles avec son ancienne équipe et il semblerait qu’il soit attendu par ses ex coéquipiers. Autre facteur important c’est le faible écart qui sépare les deux équipes au classement et c’est déjà avant la mise en œuvre de la nouvelle grande région un derby aquitain et pour l’instant les joueurs n’ont pas la tête à la Coupe d’Europe même si Raphael Ibanez y songe.
Kitshoff sous l'œil de Jo Worsley et Raphaël Ibanez
Pour affronter le CA Brive Rugby un groupe de 26 joueurs a été retenu dans lequel figure pour les avants Auzqui, Avei, Braid, Chalmers, Goujon, Jaulhac, Kitshoff Le Dévédec, Madaule, Marais, Maynadier, Poux, Saili, Taofifenua, Toetu et on peut s’apercevoir du retour d’Avéi qui a disputé la Coupe du Monde, de l’absence de Botha et de Tauleigne. En ce qui concerne les lignes arrières on note le retour d’Adams et l’absence de Rey dans le groupe ainsi on retrouve Adams, Ahotaeiloa, Beauxis, Brousse, Buttin, Connor, Ducuing, Guitoune, Le Bourhis, Lonca, Serin, Talebula. L’encadrement reste sur le groupe défini au moment de la trêve et qui a travaillé ensemble, qui a livré les matchs que l’on sait mais qui en trois matchs a acquis un capital de 12 points qui permet à l’équipe de revenir dans le Top 6 peut être sans la manière bien qu’elle soit constamment travaillé aux entraînements. Régis Sonnes trouve que le groupe est un peu plus structuré mais c’est vrai que par rapport aux performances de l’an dernier ce n’est pas encore çà. Le jeu de l’UBB n’est pas transformé il est amélioré ce qui le rend un peu plus réaliste et parfois un peu moins spectaculaire mais l’esprit est toujours là.
CA Brive Corrèze vs Union Bordeaux Bègles
Stade Amédée Domenech
18 h 30 samedi 7 novembre
Sport +
ARL et France bleue Gironde

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda