Bordeaux

IZAZORA expose ses mannequins chez WAN

Izazora, « Isabelle Jean » à la ville, est née en Normandie à Gisors, commune au centre de diverses légendes templières. Héritière du talent et de l’inspiration d’un papa artiste qui semble avoir beaucoup compté, Izazora présente actuellement ses créations à Bordeaux, chez Wan, antre du bienveillant et créatif Charles Burke.

Plus d’une corde à son Art

Suite à de nombreuses visites, que ce soit de ruines de châteaux, ou encore des galeries d’Honfleur, en compagnie de son père, Izazora a très vite été habitée par le goût de la création. Créatrice en tout genre depuis des années, sculpture, peinture, création de bijoux, bricolages de toutes sortes avec toutes sortes de matières, par exemple des meubles en carton, caractérisent une grande partie de son parcours. Elle dit bien d’ailleurs avoir « plusieurs cordes à son ar’t ».

Les aléas de la vie vont la conduire en Dordogne où elle crée le premier Destock’art de Dordogne et se remet en quête d’expression artistique. Elle nous confie avoir eu besoin alors de discipliner l’hyperactivité créative mais néanmoins désordonnée qui l’habitait, et il apparaît qu’après ce nécessaire travail personnel, le temps de l’apaisement intérieur et de la création féconde, faite de passion, mais néanmoins maîtrisée, soit venu.

Les mannequins d’Iza

Depuis maintenant deux ans, elle peint des bustes, nous dit préférer travailler sur des formes que sur des toiles (c’est trop plat), en éprouve un très grand bonheur et apprécie le résultat de ses travaux.

« J’aime dans mes œuvres faire des clins d’œil à des artistes qui me plaisent, tel par exemple Mondrian, ou bien encore évoquer des sujets qui me tiennent à cœur, tel le statut de la femme ».

Le résultat tel que nous pouvons le constater dans la galerie de chez Wan, ne fait que traduire l’évolution intéressante de cette quarantenaire qui loin des chemins convenus de la mode, n’a certainement pas fini de s’exprimer.

D’une sensibilité à l’évidence à fleur de peau, Izazora dont les neurones ne connaissent guère le repos, semble bien cependant, être sur la voie de l’alchimique association de la passion créatrice et de la maîtrise. Une harmonie de contraires dont nous attendons de nouveaux fruits.

Il vous faut donc passer du côté de chez Wan ….


Mannequin Izar’t
Exposition chez WAN (we are nothing)
1, rue des Lauriers Bordeaux 05 56 48 15 41
Jusqu’au 20 Août 2015.

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda