Bordeaux

Gérard Lajournade bat pavillon Bordeaux Gazette pour se rendre aux Saintes Maries de la Mer

Pour sa dernière sortie d’entrainement avant d’embarquer pour le grand périple, Gérard Lajournade s’est vu remettre le pavillon Bordeaux-Gazette qui va flotter sur son frêle esquif pendant son voyage sur les eaux. C’est sur le ponton d’où il prendra son prochain départ que le pavillon lui a été remis par Jean-Sébastien Dufourg et Bernard Lamarque respectivement Web-master et rédacteur principal de Bordeaux-Gazette.com.

C’est Dejean Marine qui a réalisé le pavillon qui a été remis au kayakiste au long court et celui-ci précise avant son départ"Il y a encore beaucoup d’eau du haut". Il va profiter d’une marée d’indice 96 pour atteindre Castets en Dorthe dans les premières heures de son périple le matin de son départ avant la renverse . Il cherche à parcourir le maximum des 57 kilomètres qui le séparent de l’Écluse de Descente en Garonne qui pour lui sera l’Écluse de Montée en Canal. La marée le pousse et l’aide dans sa progression, mais suite aux intempéries récentes, il pense que la Garonne va être grosse et va avoir un fort débit vers l’aval à moins que la situation ne s’améliore. Les jours qui restent avant le départ seront consacrés aux dernières mises au points matérielles avec vérification du paquetage et petits ajustement de dernière minute. Comme pendant une vingtaine de jours, il va être autonome et qu’au bord du canal il y a moins de magasins qu’au bord de la rue Sainte Catherine, il faut penser à tout et ne rien oublier.
Jean-Sébastien Dufourg et Bernard Lamarque entourent Gérard Lajournade avec au premier plan le Kayak Melody qui va pour la cinquième fois rejoindre le Midi de la France
La revue de détails porte aussi bien sur le chargeur solaire pour le téléphone portable que sur la lessive sans bouillir voire la bassine nécessaire pour faire le petit linge, sans compter qu’il faut penser à la corde à linge pour faire sécher le tout pendant les haltes nocturnes. L’homme est expérimenté car il en est à son cinquième départ vers le Midi mais on n’est jamais à l’abri d’un oubli ou d’une omission. Il va renouer avec la tradition de son premier départ il y a cinq ans, à savoir depuis le ponton du Port autonome à hauteur des Bassins à Flot et il avait atteint Castets en Dorthe en 5 heures 24 minutes et 37 secondes . Il pourra ainsi faire des comparaisons car il note toujours son temps de "pagaillage" et il est extrêmement méticuleux cela lui permettant de bien contrôler sa progression car sur le parcours entre Bordeaux et Sète il a ses repères. Il connait plus de 90% de son parcours et cette année il va découvrir la quarantaine de kilomètres du Petit Rhône qui vont le conduire aux Saintes Maries de la Mer.
Départ jeudi matin à 7 heures à bord de son Laser 515 baptisé Melody.

Ecrit par La rédaction


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda