Bordeaux

François Hollande à Bordeaux entre émission de radio et dédicace à la librairie Mollat

Au sortir de sa participation au Forum "Le Monde France Inter" qui se tenait au Grand Théâtre, François Hollande s’est rendu à pied à la Librairie Mollat pour y dédicacer son livre.

C’est accompagné par plus de 500 personnes qu’il a rejoint la librairie Mollat dans une cohue bon enfant. Le parcours, en passant par le haut de la rue Sainte Catherine et la rue Porte Dijeaux, effectué sous les acclamations avait un petit air de parfum électoral. Tout le personnel politique de la gironde de gauche était là et c’est vrai qu’en Gironde les grands élus de gauche sont plus nombreux que les grands élus de droite. Ainsi, on a pu apercevoir Vincent Feltesse qui fait parti de l’équipe de campagne de François Hollande, Alain Rousset et Michèle Delaunay ainsi que Gilles Savary mais aussi les fabiusiens, soutiens de Martine Aubry : Philippe Madrelle, Conchita Lacuey et François Deluga. Il semble bien que la "hache de guerre" soit enterrée et que l’épisode de la récente primaire appartienne au passé. L’homme Hollande a montré dans ce bref parcours qu’il est toujours avenant et sympathique et que sa tendance le porte à la rencontre des gens.

photo Bordeaux Gazette - Mireille Rajoely

La librairie Mollat a été totalement envahie par la foule des particuliers qui voulaient se faire dédicacer son ouvrage et il est vrai que la librairie prudente avait bien organisé les choses. Pendant le trajet et la séance de dédicace, on a senti un formidable élan de sympathie à l’égard de l’homme et du candidat à la présidentielle. A n’en pas douter, sa simplicité et sa gentillesse seront des flèches redoutables dans le carquois de celui qui veut être un "président normal". Il ne sera certainement pas que cela dans les mois qui viennent et il lui reste à enfiler le costume d’homme d’état que certains lui conteste, mais pour l’instant il est important de se faire aimer. Décidément la campagne est belle et bien lancée malgré toutes les dénégations de l’entourage du Président Sarkozy, car quel est l’intérêt d’un Président qui n’est pas en campagne d’aller faire des déclarations lénifiantes aux quatre coins de l’hexagone. Dans cinq mois, les Français se rendront aux urnes et tout le monde sait que dès aujourd’hui la campagne est ouverte et il n’y a que le langage de la langue de bois pour avancer le contraire.

Plus de photos

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda