Du Côté de New-York, Carnet de voyage ...

Deux raisons essentielles motivent et justifient le court reportage photo que Bordeaux Gazette a choisi de vous faire partager. Sa réalisation tout d’abord par une bordelaise exilée à New-York pour raisons professionnelles, tout aussi amoureuse de la Grosse Pomme que de sa ville natale, et son contenu réalisé hors des sentiers battus des clichés certes très séduisants, mais mille fois vus et revus aux quatre coins de la planète. Un New-York non pas banal, mais beaucoup plus quotidien que d’habitude nous y est présenté.

Très souvent adorée ou détestée, la « ville par excellence », « la ville monde » comme disent certains, laisse rarement indifférent. Babylone des temps modernes, curieuse, multiple, charmante, dangereuse et quasi mythique, elle est la source inépuisable de toutes les formes de créativité, de films, spectacles, pièces de théâtre les plus délirants, les plus infernaux, jusqu’à la plus grande poésie. Immeuble du New-York TimesSymbole oh combien majeur de la dualité et de la confusion des sentiments, tantôt insupportable, tantôt enchanteresse, pas plus eldorado contemporain que cité à redouter, il s’en dégage une sorte de fiction qui n’est pas forcément simple à habiter. Au-delà de l’enchantement, la vie y est exigeante et ne s’accommode point de la moindre faiblesse.
Ville de tous les possibles
Concentré des multiples aspects de notre existence, source de méditation mais aussi d’étourdissement, elle est confrontation du rêve et de la réalité, de la liberté, de la passion et de l’indifférence, de la magie de la foule et de la solitude, de la fortune et de la grande précarité. Ville de tous les possibles tournant parfois aux illusions perdues ; des charmes multiples de Central Park au trou béant des tours jumelles en passant par Harlem, elle nous invite à un parcours quasi initiatique … Nul ne peut prétendre vraiment la connaître, mais chacun à travers elle découvre certainement un peu mieux les multiples personnages qui constituent sa propre personnalité, là est certainement la magie enchanteresse mais aussi dérangeante de New York. Mille fois écrits ou répétés, les mêmes mots ne parviennent pas à définir cette étrange ville, cette merveilleuse ville, cette insupportable ville, cet indéfinissable concentré d’humanité, d’énergie, d’agitation et parfois de folie.
Alors un peu d’humour :
« Des bruits couraient que le ballet la mort du cygne avait été commandité par des bookmakers de l’état de New-York et que l’on pariait gros sur la survie de l’oiseau ».
Woody Allen
« Il y’a quelque chose dans l’air de New-York qui rend le sommeil inutile. »
Simone de Beauvoir.
Pour voir les photos cliquer sur le lien ci-dessous.
Photos de New-York

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda